compteur de visite

Catégories

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 09:12
Conseil de Cheikh Mouhamed Ibn Hady Al Madkhaly

Déclaration de Shaykh Mohammad Bin Hadee al Madkhaly (qu'Allah le protège) adressée aux frères de la Maktaba salafiya en Grande Bretagne (et à tous les frères et soeurs ...)


Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Gloire à Allah le Tout Puissant, prière et salut soient sur Son prophète Mohammed :

Les frères de la Maktaba salafi de la ville de Birmingham (Grande Bretagne) sont venus me rendre visite et nous avons pu discuter sur différents points essentiels qui peuvent soutenir et faciliter la da'wa salafi de façon générale et en particulier dans l'occident.

Suite à notre discussion avec les frères et à d'autres discussions déjà réalisées avec d'autres machayikh nous pouvons énoncer ce qui suit :

(les frères sont : Abu Khadija Abd Al Wahad, Hassan Al Somali et Bilal Abu Hakim)

 
64f5sfl7rlw
-Il faut chasser toute forme d'excès, que ce soit envers les personnes ou les entreprises, et penser plutôt à peser les choses avec une balance islamique légale.

-Concernant l'enseignement et les séminaires, nous disons : qu'il n'est pas permis de présider des cours ou des séminaires sans avoir la science nécessaire, pour ce faire, il faut avoir une autorisation qui doit être délivrée par le comité islamique ou les machayikh connus chez lesquels on a étudié la science islamique.

-En ce qui concerne les fatawa, il n'est pas permis de faire des fatawa alors qu'on est pas mufti, par conséquent, il faut retourner toute fatwa aux gens de la science parmi les machayikh, puis après, les frères pourront la répandre ou l'envoyer au concerné direct si la fatwa est personnelle.

-En ce qui concerne la traduction des livres ou communications, les frères doivent être très précis et loyaux.

-Le fait qu'ils aient étudié les livres d'hommes de science où ces derniers ont expliqué certains points, ne signifie pas qu'ils aient le droit ou la capacité de donner des cours, alors qu'ils ne font que rapporter ou traduire les explications des gens de la science.

-En ce qui concerne le frère Bilal Abou Hakim et ce qu'il a écrit sur le "jarh wa ta'dil" (récusation et validation), qui a été placé sur un site internet (salafi), on a pu lui montrer son erreur et lui expliquer qu'il a agi contre la parole des hommes de la science, les seuls qui ont le droit de faire jarh wa ta'dil, après cela il a reconnu et dénoncé son erreur (qu'Allah le récompense). C'est le comportement que devrait adopter chacun de nous en cas d'erreur.

-En ce qui concerne la souplesse et la douceur avec les gens dans la da'wa et l'enseignement, les frères devraient prendre en compte la manière de transmettre leur savoir car la douceur embellit toute action alors que si elle en est dépourvue elle devient désagréable comme a dit le Prophète que le Salut d'Allah soit sur lui (sala Allahou 'aleyhi wa salam).

-La rupture, il faut demander l'avis des hommes de la sciences qui sont seuls aptes à décider si on doit ou pas rompre avec une personne.

-En ce qui concerne le fait d'aider les frères salafi, je leur conseille de les aider comme je l'ai déjà fait auparavant, et que leur parole soit suivie d'actes car l'acte rend crédible ou mensongère la parole qui la précède.

-Pour finir, nous vous conseillons comme nous conseille Allah et comme nous a conseillé le Prophète que le Salut d'Allah soit sur lui (sala Allahou 'aleyhi wa salam) et nous vous disons craignez Allah et n'oubliez pas qu'Il a la science de tout chose : sachez qu'Allah sait parfaitement ce que renferme votre cœur.
 
64f5sfl7rlw

L'important est que votre da'wa vise uniquement la face d'Allah et qu'elle n'ait qu'un seul but : montrer aux gens le droit chemin, sans chercher à être exalté ou à présider la communauté, comme a dit cheikh Mohammed Ben 'Abd Al Wahab qu'Allah lui soit Miséricordieux en expliquant le verset coranique (traduction rapprochée)

" j'appelle les gens à (la religion) d'Allah, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente"

Il a dit :

Le verset renferme un rappel au dévouement, beaucoup de gens lorsqu'ils font da'wa ils la font pour leur propre personne.

Que le Salut et la Prière d'Allah soient sur son Prophète, ses proches, ses compagnons et sur tous ceux qui ont suivi son même chemin.
 
Gloire à Allah le Tout Puissant.

Shaykh Mohammad Ben Hadee Al Madkhaly (20-02-1426 H.)
copié de ahloul-hadith.fr

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية