compteur de visite

Catégories

1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 01:00
Conseil de Cheikh Oubeyd Al-Djabiri à l’occasion de la mort de Cheikh Zayd al-Madkhali (audio)

 

Question :

 

Le questionneur dit : nos condoléances pour al ‘Allamah Cheykh Zayd ibn Mouhammad ibn Hâdi Al-Madkhali, qu’Allah lui fasse miséricorde.

 

Nous voudrions de vous un conseil concernant la position de l’étudiant en science en ce qui concerne la mort des savants, c'est à dire, les savants de la Sounnah, qu'Allah vous préserve.

 

Réponse :

 

Tout d’abord, nous disons : Toutes les louanges appartiennent à Allah pour Son Décret et Sa Prédestination, à Lui donc appartient -Gloire à Lui- ce qu’Il donne et ce qu’Il enlève.

 

Car, comme Lui revient, Soubhanahou wa Ta’ala, toute La Royauté, Lui revient également toute La Domination. 

 

Ensuite, il n’a rien d’étrange dans le fait qu’en tout temps et en tout lieu les savants meurent.

 

Ceci parce que, premièrement, la plus grande calamité qui ait touchée les musulmans, fut la mort de Mouhammad (sallallaahou ‘alayhi wa sallam) ; puis ses compagnons sont partis après lui, puis sont partis les imams.

 

Deuxièmement, parce que Le Prophète (sallallaahou ‘alayhi wa sallam) nous a informé à ce sujet dans ce qui a été rapporté authentiquement dans le hadith, le hadith de ‘AbdouLah ibn ‘Amr (Qu’Allah soit satisfait de lui) : 

 

« Allah ne retire pas la science en l’enlevant aux gens, mais par la mort des savants.

Lorsqu’il ne restera aucun savant, les gens prendront alors des ignorants qui seront questionnés et donneront des Fatawas sans science, ainsi ils s’égareront et égareront » 

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Ce hadith, d'un autre point de vue, fait qu’il est obligatoire de se tourner et de s'accrocher à ceux qui restent parmi les savants sur la Sounnah et de prendre d'eux, de les honorer et de les respecter.

 

Il rend également obligatoire d’invoquer pour ceux qui sont mort sur la Sounnah, pour qu'Allah leur pardonne, leur fasse miséricorde et les récompense pour  l'Islam et la Sounnah, de la récompense la plus grande.

 

iobo

 

Question :

 

Qu’Allah soit Bienfaisant envers vous, que la Bénédiction d’Allah soit sur vous.

 

Le questionneur dit : La parole du Prophète (sallallaahou ‘alayhi wa sallam) : 

 

« Allah ne retire pas la science en l’enlevant aux gens, mais par la mort des savants.

Lorsqu’il ne restera aucun savant,…(Jusqu’à la fin du Hadith)

 

Et sa parole, (sallallaahou ‘alayhi wa sallam) : 

 

« لَا تَزَال طَائِفَة مِنْ أُمَّتِي ظَاهِرِينَ عَلَى الْحَقّ لَا يَضُرّهُمْ مَنْ خَذَلَهُمْ حَتَّى يَأْتِي أَمْر اللَّه وَهُمْ كَذَلِكَ »

 

« Il y aura toujours un groupe issu de ma communauté pour rendre la Vérité manifeste.

Ceux qui les auront délaissés ne pourront pas leur nuire, jusqu’à ce que s’accomplisse Le Commandement d’Allah, car ils sont ainsi ».

 

Cela signifie-t-il, qu’Allah vous préserve, que dans ce groupe il n’y aura pas de savant ?

 

Réponse :

 

Ils auront de la science.

 

Ils auront de la science.

 

Ceux qui restent, le groupe qui reste -qui est le groupe éminent, victorieux- son explication supporte deux interprétations.

 

On l’interprète comme s’agissant des savants sur qui la preuve est établie, jusqu’à ce que s’accomplisse Le Commandement d’Allah – Tabaraka wa Ta’ala – comme nous en a informé Le Prophète (sallallaahou ‘alayhi wa sallam).

 

Quant au « Commandement d’Allah », il est authentiquement rapporté du Prophète (sallallaahou ‘alayhi wa sallam) qu’il s’agit d’un vent qui souffle de l’Est, dont la sensation est comme la sensation de la soie, et son parfum est le musc.

 

Il n’épargnera aucun croyant ou croyante sans qu’il prenne son âme. 

 

On l’interprète aussi selon le fait qu’ils auront assez de science avec laquelle ils établiront la preuve d’Allah contre La Création, même s’il n’y a pas de savants, c’est-à-dire des savants qui ont atteint le niveau de ceux qui sont fermement ancrés dans la science, tels que les que les imams des Tabi’ines et ceux qui les ont suivis.

 

Peut-être auront-ils une certaine science, et qu’il leur en manquera.

 

Cependant, ils ont assez d’expertise pour établir la preuve d’Allah contre La Création.

 

De ce fait, vous voyez qu’il n’y a pas de contradiction entre les deux Hadiths. 

 

traduction de l'anglais : AbderRahman abou Maryam

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء