compteur de visite

Catégories

19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 17:16
Dire le Takbir «الله أكبر - Allahou Akbar» en groupe

Question :

 

A diverses occasions, pour montrer leur bonheur, certains musulmans crient « TAKBIR », et certains ou tous les présents répondent en criant « Allahu Akbar! "  en groupe.

 

Ceci est habituellement fait trois fois.

 

Quel est le jugement sur cela ?

 

Réponse :

 

Ce qui m’apparaît, et Allah est plus savant, est que c’est une forme de bid'ah (innovation), car je n'ai pas trouvé de texte du messager (salallahu ‘alayhi wa salam), ni d’un des compagnons (radhiallahu ‘anhum), ni d’aucun grand savant qui ont rapporté les premiers récits que les compagnons ou d'autres parmi les Salaf avaient l'habitude de faire quelque chose de semblable à ceci.

 

Donc ce qui m’apparaît est que cette action est une bid'ah , et qu’il est obligatoire de l’abandonner.

 

Cependant, il n'y a aucun problème si les gens disent de temps en temps «Allahu akbar» par joie, et que cela coïncide avec d'autres qui l'ont dit en même temps.

 

Mais si cela devient une tradition ou une pratique régulière, quelque chose que les gens prennent comme faisant partie de leur religion, en adorant Allah, le Puissant et Exalté , par elle, alors cela devient une forme dont d'innovation qu’il faut conseiller aux gens d’abandonner et de s’en éloigner, et Allah est plus savant.

 

Quelqu’un demande alors :

 

Que conseillez-vous de faire si quelqu’un veut exprimer son bonheur à propos d’une affaire, et veut également que les musulmans autour de lui montrent leur joie ?

 

Réponse :

 

Si quelqu'un veut rendre les gens heureux à propos d’une affaire, alors il les en informe simplement, comme lorsque le messager (salallahu ‘alayhi wa salam) s’est réjoui quand il a entendu la nouvelle de Tamim Ad-Dari quand son bateau a amerri sur une île et qu’il a vu une bête velue qui l'a mené à une caverne à l'intérieur de l'île, dans laquelle il a trouvé un homme enchaîné... [1]

 

Le messager (salallahu ‘alayhi wa salam) s’est réjoui d’entendre l'histoire de Tamim Ad-Dari.

 

Il s’est alors levé et s'est adressé aux compagnons, invitant Tamim Ad-Dari à les informer de ce qui avait eu lieu.

 

Alors le messager (salallahu ‘alayhi wa salam) dit:

 

« je vous ai parlé de l’histoire de Tamim Ad-Dari, parce qu’elle coïncidait exactement avec ce dont je vous avais informé. » [1]

 

Ainsi le messager était heureux et a rendu d'autres heureux en les informant (de ce qui l'a rendu heureux).

 

De même, si un homme veut faire connaître son bonheur, alors il informe ceux qu’il aime de la bonne chose qui s'est produite.

 

Il lui est aussi prescrit de se prosterner en faisant un sujud as-shukr, lorsqu’on lui rapporte quelque chose qui le rend heureux.

 

Il peut également prier deux rak'a de gratitude envers Allah, le Puissant et Majestueux.

 

Dans l'histoire des trois qui sont restés (pendant la bataille de Tabuk) [2], Ka'b Ibn Malik s’est prosterné en faisant une prosternation de remerciement quand on l’a informé qu'Allah avait accepté son repentir.

 

Notez ici que ceci a été fait après qu'un compagnon soit venu l'informer d’une bonne nouvelle.

 

Donc, montrer son bonheur était une pratique normale du messager (salallahu ‘alayhi wa salam) et des compagnons (radhiallahu ‘anhum).

 

Ce bonheur peut être exprimé par l’adoration, par la prosternation de remerciement ou en priant deux rak'a pour remercier Allah de Ses bénédictions qui ont causé ce bonheur, et Allah est plus savant.

 

[1] Voir le hadith d'Al-Jasasa du Sahih Muslim  7312 (9/280-284 de Sharh An-Nawawi )

[2] Voir l'histoire de Ka'b Ibn Malik dans Al-Bukhari  4418 (8/140-145 de Fathul-Bari )

 

Article tiré du site bakkah.net

Source : Cassette enregistrée avec la connaissance et la permission du shaikh, n°AAMB022, daté 1423/7/18.

copié de salafs.com
 

Cheikh Mouhammad Ibn 'Omar Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر سالم بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله