compteur de visite

Catégories

20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 09:03
Double face !

L'Imâm An-Nawawî  - qu'Allah lui fasse miséricorde - a dit dans Riyâdh As-Sâlihîn :

 

Chapitre : Le dénigrement de l'homme à double face

 

Allah (سُبحَانَهُ وَ تَعَالَى) dit :

 

يَسْتَخْفُونَ مِنَ النَّاسِ وَلَا يَسْتَخْفُونَ مِنَ اللَّهِ وَهُوَ مَعَهُمْ إِذْ يُبَيِّتُونَ مَا لَا يَرْضَى مِنَ الْقَوْلِ وَكَانَ اللَّهُ بِمَا يَعْمَلُونَ مُحِيطًا

« Ils cherchent à se cacher des gens, mais ils ne cherchent pas à se cacher d'Allah. Or, Il est avec eux quand ils tiennent la nuit des paroles qu'Il (Allah) n'agrée pas. Et Allah ne cesse de cerner (par Sa science) ce qu'ils font. » An-Nisâ, v.108

 

Selon Abû Hurayrah -qu'Allah l'agrée-, le Messager d'Allah (صَلَّى اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّم) a dit :

 

«Vous trouverez que les gens ont différentes origines.

Les meilleurs d'entre eux avant l'Islam sont leurs meilleurs après l'Islam, s'ils en connaissent les préceptes.

Vous trouverez que les gens les plus qualifiés pour ces positions sont ceux qui les détestent le plus.

Et vous trouverez que les pires des gens sont ceux à double face.

Ils présentent à celui-ci une face et à celui-là une autre. »

Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim. 

 

Muhammad Ibn Zayd rapporte que des gens dirent à son grand-père 'Abdallah Ibn 'Umar -qu'Allah les agrée- :

 

« Quand nous entrons auprès des gouvernants nous leur disons le contraire de ce que nous disons une fois sortis de chez eux. ». 

 Il leur dit : « Au temps du Messager d'Allah, nous considérions cela comme de l'hypocrisie ».

Rapporté par Al-Bukhâri.

 

Shaikh Ibn 'Uthaymîn - qu'Allah lui fasse miséricorde - a dit en commentaire de ce chapitre :

 

« L'auteur a cité dans son livre le chapitre du dénigrement de l'homme à double face.

L'homme à double face est celui qui présente à celui-ci une certaine face et à celui-là une autre, comme le font les hypocrites (Al-Munâfiqûn).

  

وَإِذَا لَقُوا الَّذِينَ آَمَنُوا قَالُوا آَمَنَّا وَإِذَا خَلَوْا إِلَى شَيَاطِينِهِمْ قَالُوا إِنَّا مَعَكُمْ إِنَّمَا نَحْنُ مُسْتَهْزِئُونَ

« Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent: ‹Nous croyons›; mais quand ils se trouvent seuls avec leurs diables, ils disent: ‹Nous sommes avec vous; en effet, nous ne faisions que nous moquer (d'eux)›. » Al-Baqarah,v.14

 

Cela se trouve chez beaucoup de personnes - qu'Allah nous  en préserve - et c'est une des branches de l'hypocrisie (Nifâq).

 

Tu vois quelqu'un se présenter à toi en te flattant et en faisant tes éloges, peut-être même exagère-t-il dans ces éloges, mais s'il n'est plus avec toi il te dénigre, te diffame, t'injurie et cite ce qui n'est pas en toi.

 

Ceci est - qu'Allah nous  en préserve - conforme à la parole du Prophète (صَلَّى اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّم) : 

 

« Et vous trouverez que les pires des gens sont ceux à double face. Ils présentent à celui-ci une face et à celui-là une autre. » 

[Al-Bukhârî et Muslim]

 

Ceci fait partie des péchés majeurs car le Prophète (صَلَّى اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّم) a décrit son auteur comme faisant partie des pires des gens.

 

Il est obligatoire que la personne soit véridique, qu'elle ne dise que ce qu'il y a dans son cœur.

 

Si c'est du bien, nous la louons pour cela, et si c'est autre chose, nous l'orientons au bien.

 

Quant au fait de présenter à celui-ci une certaine face et à celui-là une autre, que ce soit dans ce qui se rattache à ses adorations en faisant paraitre qu'il est un dévot, croyant, pieux, alors qu'il est le contraire, ou ce qui se rattache aux relations avec un autre en faisant paraitre qu'il est pour lui un bon conseilleur, fait son éloge et le complimente, puis s'il n'est plus avec lui il le dénigre, cela n'est pas permis.

 

Puis, l'auteur [l'Imâm An-Nawawî] - qu'Allah lui fasse miséricorde - a cité le noble verset :

 

يَسْتَخْفُونَ مِنَ النَّاسِ وَلَا يَسْتَخْفُونَ مِنَ اللَّهِ وَهُوَ مَعَهُمْ إِذْ يُبَيِّتُونَ مَا لَا يَرْضَى مِنَ الْقَوْلِ وَكَانَ اللَّهُ بِمَا يَعْمَلُونَ مُحِيطًا

« Ils cherchent à se cacher des gens, mais ils ne cherchent pas à se cacher d'Allah. Or, Il est avec eux quand ils tiennent la nuit des paroles qu'Il (Allah) n'agrée pas. Et Allah ne cesse de cerner (par Sa science) ce qu'ils font. » An-Nisâ, v.108

 

Ce verset est descendu au sujet de gens qui cherchaient à cacher ce qu'ils ne voulaient pas laisser apparaitre.

 

Ils disaient aux autres ce qu'il n'y avait pas dans leur cœur.

 

Et dès qu'ils se retrouvaient seuls entre eux dans la nuit, ils laissaient apparaitre ce qu'il y avait vraiment en eux, c'est-à-dire ce qu'ils dissimulaient auparavant aux gens - qu'Allah nous  en préserve -.

 

C'est ainsi qu'Allah (سُبحَانَهُ وَ تَعَالَى) a dit : 

 

يَسْتَخْفُونَ مِنَ النَّاسِ وَلَا يَسْتَخْفُونَ مِنَ اللَّهِ وَهُوَ مَعَهُمْ إِذْ يُبَيِّتُونَ مَا لَا يَرْضَى مِنَ الْقَوْلِ وَكَانَ اللَّهُ بِمَا يَعْمَلُونَ مُحِيطًا

« Ils cherchent à se cacher des gens, mais ils ne cherchent pas à se cacher d'Allah. Or, Il est avec eux quand ils tiennent la nuit des paroles qu'Il (Allah) n'agrée pas. Et Allah ne cesse de cerner (par Sa science) ce qu'ils font. »

 

Il en est de même pour celui qui se cache pour commettre une désobéissance par honte et gêne des gens.

 

Mais devant Allah, il n'a pas honte et n'éprouve point de gêne - qu'Allah nous  en préserve -.

 

Ce comportement entre dans le sens du noble verset.

 

Quant à celui qui commet un péché mais qui regrette et se repent, il ne lui est pas permis de relater aux gens ce qu'il a fait.

 

En effet, le Prophète (صَلَّى اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّم) a dit : 

 

« Tous les membres de ma communauté seront pardonnés sauf les divulgateurs (Mujâhirûn) » 

[Al-Bukhârî et Muslim]. 

 

Et le divulgateur (Mujâhir) est celui qui, s'il commet une désobéissance, la divulgue. 

 

Il est obligatoire que la personne soit claire, tant en apparence que dans son for intérieur.

 

Si elle est claire et qu'elle est sur le bien, les gens de bien vont l'affermir sur cette voie et il persévérera dessus.

 

Mais s'il en est autrement, ils lui montreront le mal dans lequel il se trouve jusqu'à ce qu'il s'en abstienne.

 

Nous demandons à Allah (سُبحَانَهُ وَ تَعَالَى) de rendre notre aspect interne meilleur que ne l'est notre aspect externe et de nous accorder ainsi qu'à vous la réussite dans tout ce qu'Il aime et agrée, Il est certes capable de toute chose.

 

L'explication de Riyâdh As-Sâlihîn faite chapitre 259. vol.2, p.1617-1618.

Traduit par : Samir Abû Bilâl Al-Jazâ-irî.

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب