compteur de visite

Catégories

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 15:32
Eclaircissement aux évènements de la Bande de Gaza

SHeikh ‘Abdel-‘Azîz ar-Râdjihî (qu’Allâh le préserve) a expliqué que la situation que nos frères musulmans dans la bande de Gaza vivent depuis ces deux dernières années, comme le blocus économique, est bien connue de tous.

 

Et voilà maintenant deux jours que les nuages de la tromperie se sont dissipés, et que le mal est apparu au grand jour, par l’invasion destructrice que subissent nos frères opprimés et affaiblis dans la bande de Gaza, commis par l’état juif, avec la complicité et l’entente des états infidèles et leurs collaborateurs.

 

Est-il encore possible d’appeler à la paix avec ces agresseurs injustes ?

 

SHeikh dit que ceci est une énorme calamité au sujet de laquelle il n’est permis à aucun musulman de se taire, ni d’abandonner ces frères.

 

Certes, les musulmans sont comme un seul corps.

 

Il est obligatoire pour tout un chacun d’être joyeux lorsque son frère est joyeux, et de s’attrister lorsqu’il est triste.

 

Et il est obligatoire au musulman de venir en aide à son frère musulman et de le soutenir dans son épreuve.

 

Dans cette situation calamiteuse – nous dit SHeikh - nous recommandons à nos frères musulmans de Gaza de s’armer de patience et de piété, car (traduction rapprochée) :

 

« Certes Allâh est avec ceux qui le craignent et ceux qui sont bienfaisants » [Coran, 16/ 128].

 

Et celui avec qui Allâh est, alors la manigance de l’ennemi ne lui nuira point. Allâh – Ta’âla - dit (traduction rapprochée) :

 

« Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. » [Coran, 3/120]

 

Et parmi les fruits de la patience et de la crainte : il y a la remise confiance totale en Allâh et le fait de s’en remettre à Lui en toute affaire, l’acquisition de Son aide et le fait de rechercher refuge auprès de Lui par les invocations, suivant son ordre (traduction rapprochée) :

 

« Invoquez-Moi, et Je vous exaucerai » [Coran, 40/60]

 

En prenant aussi comme modèle le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) qui a dit :

 

« Ô Allâh, celui qui a révélé le Qor’ân, qui fait voguer les nuages, qui met en déroute les différents groupes ennemis, détruits-les et donne-nous la victoire sur eux. »

 

Tout comme nous nous adressons à l’ensemble de nos frères musulmans – dit SHeikh - en leur rappelant les devoirs de la fraternité musulmane.

 

Allâh – Ta’âla - dit (traduction rapprochée) :

 

« Certes les croyants sont des frères » [Coran, 49/10].

 

Et le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :

 

« L’exemple des croyants dans leur amitié [leur affection], leur compassion réciproque et leur sympathie, est comme le corps, si un de ses membres souffre, le corps entier souffrira aussi en restant éveillé et fiévreux. »

 

Donc, parmi les droits qu’ils ont sur nous, il y a le fait de leur apporter secours et de déployer tout ce qui est en notre pouvoir afin de mettre fin à l’injustice qu’ils subissent, notamment en implorant Allâh par des invocations, ceci faisant parti des causes les plus importantes.

 

Et leur apporter du soutien se fait en les aidant matériellement et moralement, chacun selon ses moyens.

 

Donc les gouvernements doivent déployer le maximum en ce qui concerne l’obligation de leur venir en aide, car le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :

 

« Aide ton frère, qu’il soit injuste ou opprimé. »

 

SHeikh (qu’Allâh le préserve) dit qu’il faut que les musulmans, les gouvernements comme les peuples prennent garde contre le fait d’abandonner leurs frères, opprimés et faibles, car le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :

 

« Il n’y a point de Musulman qui ne trahisse un autre Musulman dont la dignité est bafouée, sans qu’Allâh ne l’abandonne dans une situation où il aurait vraiment besoin d’être soutenu… »

Rapporté par l’imâm Ahmad et Abû Dâwoud.

 

Il ne suffit pas de les soutenir en s’attristant et en condamnant – nous dit SHeikh - mais il faut impérativement des actes qui viennent prouver la sincérité de ce soutien, tel le fait que le gouvernement Egyptien se doit d’ouvrir le passage à « Rafah » de manière ininterrompue, car le fait de le laisser enfermer dans ce genre de situation difficile est considéré comme de l’abandon ainsi qu’une mise en application des objectifs de l’ennemi.

 

Nous demandons à Allâh de mettre fin à l’épreuve et au calamité qui touche les gens de Gaza ainsi que tous les opprimés, et qu’Il fasse descendre une affliction sur le peuple criminel, tout comme nous Lui demandons d’améliorer la situation de l’ensemble des musulmans, car Il est le seul à pouvoir accomplir cela.

 

Que la prière, la paix et la bénédiction soit sur notre Prophète, sa famille et l’ensemble de ses compagnons. 

 

Tiré du site shrajhi.com

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار