compteur de visite

Catégories

1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 12:26
Enjoliver la voix en récitant le coran

Question :

 

Quel est le jugement porté sur le fait d'enjoliver sa voix en récitant le Saint Coran et en faisant l'appel à la prière ?

 

Réponse :

 

Que la louange soit exclusivement à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur l'Envoyé d'Allah, sur sa famille et sur ses compagnons..., et ensuite:

 

Si l'enjolivement de la voix en récitant le Coran et en faisant l'appel à la prière ne va pas jusqu'à les chanter, cela sera bon.

 

Selon Ibn Al-Qaym (qu'Allah lui accorde Sa miséricorde):

 

L'Envoyé d'Allah صلى الله عليه وسلم aimait celui qui enjolive sa voix en récitant le Coran et en faisant l'appel à la prière et lui prêtait l'oreille.

 

Il est établi que l'Envoyé d'Allah صلى الله عليه وسلم avait dit:

 

"Allah ne prête l'oreille avec autant d'attention qu'Il le fait avec un prophète psalmodiant le Coran à haute et belle voix (allusion à la satisfaction du Seigneur)"  

Al-Bukhârî dans Les Mérites du Coran (5024) et Muslim dans La Prière des Voyageurs (792) (Hadith transmis par Al-Bukhârî et Muslim).

 

Il صلى الله عليه وسلم a, en outre, dit:

 

"Enjolivez le Coran avec vos voix"  

'Abû Dâwwûd dans La Prière (1468), An-Nasâ'î dans L'Introduction (2 / 180), Ibn Mâja dans L'accomplissement de la Prière (1342) et 'Ahmad (2 / 271, 450)

Ce hadith est rapporté par 'Ahmad et les auteurs des Sunan à l'exception d'At-Tirmidhî.

Il est, également, rapporté par Ibn Habân, Al-Hâkim d'après Al-Barâ'. Or, Al-Hâkim y a ajouté:  "..., car la belle voix enjolive le Coran de plus en plus". 

 

Selon certains ulémas, la psalmodie du Coran signifie le bien réciter et le déclamer, comme l'a dit 'Abû Mûsa à l'Envoyé d'Allah صلى الله عليه وسلم:

 

"Si, en récitant le coran, j'étais conscient de ta présence, j'aurais enjolivé de plus en plus ma récitation" .

Al-Haythamî a mentionné dans Al-Mujma`que le Sahîh en contient un fragment.

At-Tabarânî l'a transmis suivant la condition des hadiths authentiques, ainsi que ses disciples, exception faite de: Khâlid ibn Nâfi`Al-'Ach`arî.

Ibn Habân l'a certifié, alors qu'un autre groupe l'a mis en doute.

 

Quant au fait de mettre le coran ou l'appel à la prière en musique et de les chanter, ceci n'est point permis.

 

Ibn Qudâma a écrit (qu'Allah lui accorde Sa miséricorde) dans son ouvrage intitulé "Al-Mughnî":

 

"'Abû `Abd-Allah a détesté la récitation coranique mise en musique et l'a qualifiée d'innovation hérétique...".

 

Ce jugement émis par 'Ahmad s'applique si l'on exagère en psalmodiant le Coran, de sorte qu'on altère et modifie la prononciation correcte.

 

Et c'est Allah qui accorde la réussite.

Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. 

 

copié de qurancomplex.org

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم