compteur de visite

Catégories

9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 13:28
Enquêter sur le prétendant

Question :

 

Qu'Allâh vous bénisse.

 

Quel est votre avis au sujet de faire une enquête sur le prétendant ?

 

Réponse :

 

Procéder à une enquête sur un prétendant est une chose plus qu'obligatoire surtout de nos jours où il nous arrive de ne même pas pouvoir distinguer le bon du mauvais, vu le nombre important de tromperie, de descriptions mensongères et de faux témoignages.

 

En ce sens qu’il arrive de rencontrer un prétendant donnant l’impression de quelqu’un de sérieux, d’intègre et de bonne moralité alors que c’est tout le contraire.

 

Il se peut également que la famille du prétendant lui apporte son soutien dans son rôle et même qu’un autre témoin qui n’est même pas de sa famille vienne attester de son bon comportement et de sa droiture.

 

Mais une fois l’acte de mariage conclu c’est une tout autre image de cet homme à laquelle nous avons droit que ce soit au sujet de son comportement ou de sa religion.

 

C’est pourquoi je considère qu’il est absolument obligatoire de se renseigner sur le prétendant de façon minutieuse quitte à mettre dix, vingt, trente jours pour rendre la réponse.

 

Et ce, afin que l’homme agisse en toute clairvoyance.

 

Maintenant si le prétendant s'avère être quelqu’un d’intéressant et dispose des qualités requises, qu'on lui accorde la main de la fille.

 

A ce titre, il n’est permis à personne de s’opposer à la volonté de cette dernière de se marier avec un homme quel que soit le motif avancé.

 

On a entendu parler de parents s’opposer carrément au mariage de leur fille avec un homme pieux alors que celle-ci le souhaitait, pour des raisons futiles.

 

Comme le fait de dire par exemple : «Il n'est pas de notre village», «Il n’a pas de diplômes contrairement à notre fille» ou bien «Il n’a pas un bon emploi alors qu’elle a une situation professionnelle correcte»... et d’autres prétextes avancés qui sont vains et sans fondements.

 

Il y a aussi parmi les gens celui qui prive sa fille ou celle qui est placée sous son autorité de se marier rien que pour profiter de son salaire.

 

L’important est que je tiens à recommander à ce genre de parents de craindre Allâh le Très-Haut au sujet de celles qui sont placées sous leur autorité et de ne pas s’opposer à leur mariage avec des hommes connus pour leur piété et leur probité morale à cause des considérations purement personnelles ou ayant trait à des coutumes contraires à ce qui a été rapporté par le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم ou pour d’autres raisons.

 

Je leur recommande en revanche de ne jamais forcer la femme à se marier avec quelqu’un qu’elle ne souhaite pas épouser car c’est interdit (harâm).

 

Il reste que ce type d’union n’est pas valable tel que soutenu par la majorité des savants même s’il est imposé par son propre père en témoigne le hadith suivant dans lequel le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

لا تنكح الأيم حتى تستأمر ولا تنكح البكر حتى تستأذن 

 

«On n'accorde la main d’une femme ayant déjà été mariée qu’avec son assentiment

Et on n’accorde la main d’une vierge qu’avec sa permission. »

 

Bien plus, tel que rapporté par Muslim dans un hadith authentique, le Prophète صلى الله عليه وسلم dit que le père de la vierge doit lui demander son accord.

 

Il a mentionné ici le père et sa fille.

 

Ceci étant, il n’est pas du tout permis de forcer la femme à se marier avec un homme qu’elle rejette quels que soient les motifs avancés pour justifier un tel choix.

 

Par ailleurs, nul grief n’est retenu contre le père ou le tuteur si la fille ne souhaite pas du tout se marier qu’il ne la marie pas et qu’elle reste ainsi toute sa vie car c’est son choix et ils n’ont pas à l’en empêcher.

 

Tiré du site www.binothaimin.com

Mariage Islamique en questions-réponses par les plus grands savants : Al Albani, Al Fawzan, Al 'Uthaymin, Ibn Baz, Muqbil, As-Sa'di, Comité permanent des savants (Ifta)

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق