Est-ce que le vomi annule les ablutions ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Est-ce que le vomi annule les ablutions ? (audio)

divider-11.png

La question fait l’objet d’une divergence entre savants

 

L’imam Mâlik estimait que celui qui a vomi n’était pas tenu de refaire ses ablutions mais qu’il devait seulement se gargariser et se laver la bouche.

 

C’est aussi l’opinion de l’imam Ach-Châfi’î et, selon une narration, l’avis de l’imam Ahmad.

 

Abû Hanîfa, en revanche, considérait qu’il était obligatoire de refaire ses ablutions après avoir vomi. 

 

On attribue également cette position à l’imam Ahmad dans une seconde narration (qui précise cette fois qu’il faut que le vomi soit en massif et non léger).

 

{al-Madjmû’ (2/63-65).} et {al-Moughni (1/247-250).}

انظر : «المجموع»  (2/63-65) - « المغني»  1/247- 250

divider-11.png

D’après Thawbân رضي الله عنه : 

 

"Après avoir vomi, le Prophète صلى الله عليه و سلم s’était levé et avait refait ses ablutions." 

Ahmad et At-Tirmithî mais il a une divergence sur l’authenticité du hadith

 

L’imam Ibn 'Abdel Bârr commente et dit : 

 

"Ce hadith ne renferme ni dans sa forme ni dans son sens la preuve d’une quelconque obligation (de refaire ses ablutions)".

«Al Istidhkâr»

 

'Aïcha رضي الله عنها que le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : 

 

"Que celui qui a été sujet à des vomissements, des régurgitations, à des saignements de nez ou à des écoulements de liquide séminale [Eau blanchâtre et visqueuse sécrétée par l’être humain lorsqu’il est sous l’effet du désir sexuelle] aille refaire ses ablutions puis s’assure de prier correctement en observant le silence."

Rapporté par Ibn Mâja et rendu faible par l’Imam Ahmad et Ibn Hâjar al Asqalâni.

Hadith très faibles car dans la chaîne de transmission il y a «Ismâîl Ibn ‘Ayyâch» qui n'est pas considéré fiable lorsqu'il rapporte des propos de la part de rapporteurs résidants en dehors de sa contrée.

 

وَعَنْ عَائِشَةَ  - رَضِيَ اَللَّهُ تعالى عَنْهَا -  أَنَّ رَسُولَ اَللَّهِ - صلى الله عليه و سلم - قَالَ

  مَنْ أَصَابَهُ قَيْءٌ أَوْ رُعَافٌ, أَوْ قَلَسٌ, أَوْ مَذْيٌ فَلْيَنْصَرِفْ فَلْيَتَوَضَّأْ, ثُمَّ لِيَبْنِ عَلَى صَلَاتِهِ, وَهُوَ فِي ذَلِكَ لَا يَتَكَلَّمُ

أَخْرَجَهُ اِبْنُ مَاجَه  وَضَعَّفَهُ أَحْمَدُ وَغَيْرُهُ

divider-11.png

Cheikh Salih Al-’Outheymine explique le hadith :

 

Le vomissement : Il n’annule pas les ablutions quel qu’il soit, et qu’il soit en petite ou en grande quantité, que la nourriture ait changé d’aspect ou pas, car il n’y a pas de preuve authentique montrant qu’il annule les ablutions.

 

Le vomi est-il impur ou non ?

 

La majorité des savants disent que oui c’est à dire qu’on doit en nettoyer le vêtement et le corps s’il est touché. 

Et certains savants ont dit qu’il n’est pas impur car si cela était le cas, le Prophète عليه الصلاة والسلام l’aurait montré car cela arrive souvent. 

 

Donc il n’y a aucune preuve montrant qu’il est impur alors que l’impureté nécessite un dalîl (une preuve) car la règle de base (Al Asl) concernant les matières c’est la pureté sauf s’il y a un dalîl prouvant le contraire.

 

Mais par prudence il est mieux de le nettoyer s’il touche le vêtement ou le corps. 

 

Le sang qui coule du nez (Ar-Rou’âf), ça n’annule pas les ablutions, en grande ou en petite quantité car il n’y a de preuve authentique montrant qu’il annule les ablutions.

 

Le sang est-il impur ou non ?

 

La majorité des savants disent que oui il est impur, mais il n’y a aucune preuve de l’impureté du sang humain sauf pour ce qui sort des deux voies naturelles.

Mais il n’y a pas de doute qu’il est mieux de le nettoyer quand même en raison de l’avis des savants qui disent qu’il est impur.

 

La régurgitation (Al Qalas), c'est-à-dire un vomissement en petite quantité, ce n’est pas impur et n’annule pas les ablutions, comme le vomi.

 

L’explication de Bouloûgh al-Marâm (hadith n°69)

divider-11.png

Question :

 

Est-ce que le vomi annule les ablutions ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al-’Outheymine :

 

L’avis prépondérant est que le vomi n’annule pas les ablutions, qu’il soit en grande ou en petite quantité, car il n’y pas de preuve quant au fait qu’il soit un annulatif, et la base est que les ablutions demeurent.

 

Et ceci est une règle bénéfique pour l’étudiant en science et autre que lui : ce qui est attesté par une preuve, ne peut être annulé que par une preuve.

 

Et il n’existe pas de preuve, rapporté du Prophète صلى الله عليه وسلم, que le vomi est un annulatif des ablutions.

 

On dit la même chose pour les blessures, s’il sort du sang de la blessure, même en grande quantité, il n’annule pas les ablutions.

 

Et tout ce qui sort du corps n’annule pas les ablutions si ce n’est l’urine, les excréments et les gaz ; et de même ce qui sort des orifices de l’urine et des excréments, comme sang ou pus ou autres de ce genre. 

 

Fatâwa Nur ‘Alâ Darb  

السؤال: جزاكم الله خيرا من جمهورية مصر العربية المستمعة س. م,ع تقول فضيلة الشيخ هل القيء ينقض الوضوء؟

   الجواب الشيخ: القول الراجح أن القيء لا ينقض الوضوء سواء كان قليلا أم كثيرا وذلك لأنه لا دليل على كونه ناقضا والأصل بقاء الوضوء وهذه قاعدة مفيدة لطالب العلم وغيره أن ما ثبت بدليل لا يمكن أن ينقض إلا بدليل وليس عن النبي صلى الله عليه وسلم دليل على أن القيء ناقضٌ للوضوء وكذلك يقال في الجروح إذا خرج من الجرح دم ولو كان كثيرا فإنه لا ينقض الوضوء ولا ينقض مما يخرج من الجسد إلا البول والغائط والريح وكذلك ما خرج من مخرج البول والغائط من دم أو قيح أو نحوهما

divider-11.png

Question :

 

Si une personne vomit, cela annule-t-il son woudou ?

 

Réponse de Cheikh Al Fawzan :

 

Oui, avoir vomi fait perdre ses ablutions.

 

Et il doit refaire son woudou étant donné que ça lui est sorti de son estomac, cela fait perdre les ablutions. 

 

Il est rapporté dans un hadith que le Prophète صلى الله عليه وسلم a vomi, et il a fait al woudou. 

 

Question :

 

Certaines sœurs demandent, également, Ô Cheikh, lorsque leur enfant est avec elles et vomit sur leurs habits, est ce que cela fait partie des impuretés ? 

 

Réponse :

 

Oui, le vomi est une impureté, cela annule al woudou et c’est aussi impur. 

 

La personne doit nettoyer la partie de l’habit ou du corps qui a été atteinte par le vomi. 

 

Retranscription par Amatulhaqq - Katia (@chaboulix) رحمها الله 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :