compteur de visite

Catégories

23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 06:22
Eternuer pendant la prière (vidéo)

Dire "Al-HamdoulliLlah" après avoir éternuer dans la prière

 

Question :

 

Est-ce qu’une personne qui éternue alors qu’elle est en prière peut dire "al hamdoulillah" ?

 

Réponse :

 

-Si cette personne se situe derrière un imam lors d’une prière à voix haute en groupe, alors il ne lui est pas autorisé de prononcer quoi que ce soit.

 

-Par contre, si elle prie en groupe lors d’une prière à voix basse ou si elle prie seule et l’éternuement a lieu en dehors de la récitation du coran, il lui est permis, dans ce cas, de dire "al hamdoulillah". 

 

Et ceci n’est pas autorisé pendant la récitation du coran afin de ne pas insérer à la parole d’Allah ce qui n’en fait pas partie.

 

Et "al hamdoulillah" doit être prononcé à voix basse.

 

separador_zpse7d33b51.png

Eternuer pendant la prière

 

Question :

 

Concernant le fait de louer Allah (dire al Hamdoulillah - الحمد لله) pendant la prière, certains de notre frères parmi les étudiants en science religieuse disent que ce qui s'est produit dans le hadith c'est produit après l'interdiction du prophète -prière et salutation d'Allah sur lui-.

 

La preuve de cela est que l'homme n'a pas répondu à celui qui lui à l'invocation.

 

Lorsque le premier a dit: "la louange appartient à Allah" [al Hamdoullilah], le compagnon qui ne connaissait pas l'interdiction de la parole durant la prière a dit: "qu'Allah te fasse miséricorde" [yarhamoukAllah - يَرْحَمُـكَ الله] et il ne lui a pas répondu car il savait que cela a eu lieu après.

 

Réponse :

 

Le problème se situe où, dans quel hadith y a-t-il la réponse à celui qui éternue ?

 

Nous nous connaissons seulement qu'il a dit:

 

"Notre Seigneur, et à Toi appartient la louange, de nombreuses louanges pures, bénie en soi".

 

Quant au fait qu'un homme lui ai dit "qu'Allah te fasse miséricorde" [yarhamoukAllah - يَرْحَمُـكَ الله]", ceci est comme introduire (le mois de) Cha'ban dans (le mois de) Ramadan, ceci est dans le hadith de Mou'awiya ibn Hakam as-Soulami, quel est le rapport entre cela et cela? 

 

Questionneur :

 

Dans le hadith de Mou'awiya, il ne lui a pas dit : "qu'Allah te fasse miséricorde - yarhamoukAllah"?

 

Réponse :

 

Si, mais le sujet concerne le fait de dire : "qu'Allah te fasse miséricorde - yarhamoukAllah" et non pas le fait de dire : "la louange appartient à Allah - al Hamdoullilah".

 

Questionneur :

 

Bien, il a parlé après l'interdiction de la parole (dans la prière).

 

Cheikh :

 

Oui, il a parlé après l'interdiction de la parole (dans la prière).

 

Questionneur :

 

C'est Mou'awiya qui a parlé.

 

Cheikh :

 

En effet c'est Mou'awiya.

 

Questionneur :

 

Et celui qui a été éternué est un autre que Mou'awiya ibn Hakam as-Soulami, et il a dit : "la louange appartient à Allah - al Hamdoullilah".

 

Cheikh :

 

Non il n'y a pas cela, il y a le fait qu'il lui ai dit: "qu'Allah te fasse miséricorde - yarhamoukAllah".

 

Questionneur :

 

Un étudiant en science religieuse a dit qu'il a loué Allah le très Haut, ainsi si cela est authentifié dans certaines versions il faut voir la question.

 

Il a loué Allah et Mou'awiya ibn Hakam as-Soulami l'a entendu et lui a dit: "qu'Allah te fasse miséricorde - yarhamoukAllah"

 

Cheikh :

 

-Il n'y a pas dans le hadith de Mou'awiya le fait qu'il ait dit :

"la louange appartient à Allah - الحمد لله al Hamdoullilah" ;

-Mais il y a le fait qu'il lui ai dit :

"qu'Allah te fasse miséricorde -  يَرْحَمُـكَ الله yarhamoukAllah".

 

 
Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Prière - الصلاة