compteur de visite

Catégories

12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 12:21
Etymologie du terme dadjâl (الدجال)

Al-Qurtubi a dit dans son livre Rappel sur les événements de la mort et de la vie futur : 

 

Ibn Dihyah rapporte que les savants ont dit :

 

Dans la langue, le mot Dajjâl porte dix sens :

 

- Dajjâl signifie le menteur comme l’a signalé Al-Khalil et d’autres.

Cela vient de dajala ou dajla qui signifie mentir, et il est menteur car il mélange le vrai et le faux. Son pluriel est Dajjâlun ou Dajâjilah comme nous l’avons vu précédement.

 

- Dajjâl vient aussi de Dajal qui signifie enduire le chameau de goudron.

Il fut appelé ainsi car il recouvre la vérité et la cache par sa magie et son mensonge comme le chamelier recouvre les crûtes (sur la peau) de sa bête de dajjala, autrement dit de goudron pour soulager.

Lorsqu’il accomplit cette action, on l’appelle Al-Mudajjil comme l’a rappelé Al-Asma’i.

 

- Il est appelé ainsi pour sa faculté à parcourir les quatre coins de la terre, et à se déplacer rapidement. On emploi le verbe dajala pour un homme qui le fait.

 

- Cela vient aussi du fait qu’il couvre la terre entière.

Dajal signifie donc aussi couvrir.

Ibn Durayd rapporte : on dit d’une chose recouverte dajaltahu (tu l’as recouverte).

C’est pour cela qe le fleuve le Tigre s’appelle (en arabe) Dajla car il s’étend sur terre et recouvre les endroits où il s’est déversé.

 

- Il est appelé Dajjâl pour sa faculté à traverser et à fouler toute la terre à l’exception de la mecque et Médine. Dajjala signifie également le flot immense.

 

- Il est appelé Dajjâl car il trompera les gens par son mal, de la même façcon que l’on dut : untel m’a éclaboussé de son mal

 

- Dajjâl signifie également charlatan.

 

- Dajjâl est aussi le fourbe comme l’a dit Tha’lab, on dit d’une épée qu’elle est midjal si celle-ci est recouverte d’or.

 

- Dajjâl est aussi l’or liquide appliqué sur un objet afin d’améliorer son apparence alors que son intérieur est en argile ou en bois.

Il est appelé Dajjâl car il détient l’art d’embellir le faux.

 

- Dajjâl désigne aussi l’éclat (farnad) de l’épée, sa matière, sa substance.

Farnad est est un mot d’origine étrangère qui a été arabisé et qui désigne à la base une source limpide.

Autrement dit : ce qui est pur.

Ibn Al-A’rabi a précisé : « Le Safran, la fourrure, le ‘Abir (parfum), la marjolaine, et le Hashad sont communément qualifiés ainsi. »

 

Sources : Le faux messie et le retour de Jésus –‘alayhi as-salam-

copié de rappel01.fr

 

Imam Ibn Rachid Al-Qurtubi - للإمام ابن رشد القرطبي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Paradis Enfer الجنة و جهنم و يوم القيامة