compteur de visite

Catégories

20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 10:36
Exégèse de la sourate «le temps» - سُوۡرَةُ العَصر (vidéo)

(traduction rapprochée)

 

"Par le Temps ! L’homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance". (sourate Le temps)

        article separator1

Si tu apprends quelque chose, met le alors en pratique.

 

Car si tu ne le fais pas, ce sera sans aucun doute une preuve contre toi si cela reste tel quel.

 

Et sinon, cela disparaitra.

 

Et à cet égard, le cheikh Muhammad ibn 'abd al Wahab (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

 

"Sache, qu'Allah te fasse miséricorde, qu'il t'est obligatoire d'apprendre 4 choses et de les mettre en pratique".

 

Et quelles sont ces choses ?

 

C'est mentionné dans la sourate "le temps".

 

Ces choses sont mentionnées dans la sourate "le temps" que n'importe qui d'entre vous l'a mémorisé: le moins jeune ainsi que le jeune, le bédouin ainsi que le citadin.

 

Ils ont tous mémorisé la sourate "le temps".

 

Elle contient 4 choses qui, si elles sont réalisées, concrétisera le bonheur.

 

Et si elles ne sont pas toutes réalisées, ou l'une d'entre elles, alors il sera privé de bonheur et court à sa perte.

 

Je demande refuge auprès d'Allah contre satan le lapidé :

 

"Par le Temps ! L’homme est certes, en perdition... "

 

"l’homme", c'est-à-dire tout les hommes, les rois, les hommes d'affaires, les savants, les hommes et femmes, le libre et l'esclave.

 

Tous sont en perdition sauf ceux qui réalisent ces 4 choses :

 

-Prête attention à cela :

 

"L’homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient..." Ceci est la première chose, al iman (croire).

 

Et cette foi ne peut être accompli sans la science.

 

La foi (al iman) ne peut être réalisé excepté avec de la science et en l'apprenant.

 

"...sauf ceux qui croient..." Ceci est le premier point.

 

-Le second: "...et accomplissent les bonnes œuvres..." La science seule ne suffit pas.

 

Elle doit être accompagnée d'actes "...et accomplissent les bonnes œuvres..."

 

Il (glorifié soit-Il) n'a pas juste dit "...et accomplissent les œuvres..." Il a mentionné en plus "bonnes".

 

Les œuvres doivent être pieuses car la plupart des œuvres sont mauvaises et futiles.

 

Si elles ne sont pas basées à partir du Livre d'Allah et de la Sunnah de Son Messager, elles seraient alors malsaines et corrompues.

 

Elles seraient accomplies sans pour autant en avoir tiré bénéfice. "...sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres..."

 

-Cela ne suffit pas de croire et d'accomplir les bonnes œuvres.

 

Plutôt il faut sans aucun doute qu'on "s’enjoigne mutuellement la vérité".

 

Il faut sans aucun doute ordonner le bien et interdire le mal.

 

Sans aucun doute, ils doivent enseigner aux gens la science bénéfique.

 

Tout ceci fait partie de s'enjoindre mutuellement la vérité.

 

Il ne suffit pas pour toi d'être correcte et que tu t'améliores, et ainsi délaisser les gens sans leur enseigner ou leur transmettre (la science) ou les avertir.

 

Tu dois dans un premier temps te corriger et te réformer et ensuite t'efforcer d'en faire de même pour tous les autres. "...s’enjoignent mutuellement la vérité..."

 

-La quatrième chose: "...et s’enjoignent mutuellement l’endurance".

 

Ceci car ces choses, telles que la foi, les œuvres, s'enjoingnent mutuellement la vérité contiennent tous inéluctablement de la difficulté.

 

Ceci (ce mal) proviendra des gens.

 

Ainsi il est de ton devoir d'être patient.

 

Il est de ton devoir d'être patient (as sabr).

 

Sabr veut dire : "se contrôler et retenir son âme (nafs) des gênes, et de la paresse".

 

Ceci est nécessaire car certaines personnes, par exemple, sont énergiques et actives dans l'enseignement et le prêche à Allah, et ordonner le convenable et interdire le blâmable.

 

Ensuite, lorsqu'ils font face à certaines difficultés ou contestations ou quelqu'un qui débat ou dispute dans le chemin, ils disent : "je jure par Allah, je ne suis pas obligé. Je suis seulement responsable de moi-même".

 

Et ils délaissent tout.

 

La personne a l'obligation d'être patiente.

 

(traduction rapprochée)

 

"Ô mon enfant accomplis la Salat, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise!" (sourate Loqman 31 verset 17)

 

Nulle doute que patience et fermeté sont nécessaires lorsque l'on fait face à la fatigue, aux critiques et blâmes d'autres personnes, obstacles, ainsi que l'ennui et la nonchalance de l'âme. Nulle doute qu'il est de notre devoir d'être patient.

 

'Ali ibn abi Talib رضي الله عنه a dit:

 

"l'importance de la patience dans la religion est telle que l'est la tête pour le corps."

 

(‘Alî Ibn Abî Tâlib رضي الله عنه a dit :

 

« Sache que la patience est pour la foi ce que la tête est pour le corps ; si on coupe la tête, le corps s’écroule »

puis il leva sa voix et dit : « Sachez que celui qui ne patiente pas n’a pas de foi. »)

 

Prends note !

 

Ca possède le même statut que la tête pour le corps.

 

Même si le corps qui est en dessous de la tête est en bonne santé et complètement stable, si la tête est retirée, la vie restera-elle dans le corps ?

 

Non, elle cessera.

 

Le cas est le même s'il y a religion sans patience.

 

Cela ne restera pas ferme et cessera d'exister et partira.

 

On constate que :

 

"l'importance de la patience dans la religion est telle que l'est la tête pour le corps."

 

Sois donc avertis qu'il n'y a pas de religion sans patience.

 

La patience est une nécessité : "...s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance".

 

La vie mondaine est éphémère.

 

(traductions rapprochées)

 

"Dis: «La jouissance d’ici-bas est éphémère,( mais la vie future est meilleure pour quiconque est pieux.)..." (sourate les femmes 4 verset 77(

 

"Endure! Ton endurance [ne viendra] qu’avec (l’aide) d’Allah.( Ne t’afflige pas pour eux.)..." (sourate les abeilles 16 verset 127)

 

La vie mondaine est jouissance éphémère.

 

Patiente un peu et par la suite tu auras le succès éternel.

 

Si tu n'es pas patient, alors tu perdras cette vie mondaine et l'au-delà.

 

"...s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance".

 

Nous demandons à Allah l'exalté de nous garantir le succès dans nos paroles et actes.

 

Nous lui demandons qu'Il nous dote de science bénéfique et la capacité de faire des actes pieux et sincères recherchant Sa Face (glorifié soit-Il) ainsi que la fermeté sur la Sunna et aussi de délaisser les innovations et les choses nouvellement inventées.

 

article separator1

 

Nul doute que l'œuvre n'est bonne et pieuse que si elle remplit deux conditions :

 

-La première condition est la sincérité pour Allah l'exalté.

-La seconde condition est dans le suivi du Messager d'Allah (prières et salutations sur Lui).

 

(traduction rapprochée)

 

"Non, mais quiconque soumet à Allah son être tout en faisant le bien,( aura sa rétribution auprès de son Seigneur. Pour eux, nulle crainte, et ils ne seront point attristés)" (sourate la vache 2 verset 112)

 

"quiconque soumet à Allah", c'est la première condition, la sincérité.

 

"tout en faisant le bien", c'est-à-dire dans le suivi du Messager d'Allah (prières et salutations sur Lui).

 

(traduction rapprochée)

 

"Les tout premiers [croyants] parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement,( Allah les agrée, et ils L’agréent)..." (sourate le désaveu 9 verset 100)

 

"qui les ont suivis dans un beau comportement" avec ferme adhérence.

 

Ce n'est pas simplement la da'wa (tel qu'on pourrait dire) "je suis salafi, je suis sur le madhab des salafs".

 

Si je t'interrogeais à propos du madhab des salafs : "qu'en est-il?"

 

(La réponse...) "par Allah, je ne sais pas!".

 

Alors comment se fait-il que tu es salafi ?

 

Tu ne connais pas le madhab des salafs et tu es salafi ?

 

Comment peux-tu être avec les salafs et pourtant tu ne connais pas leur madhab ?

 

"...et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement..."

 

Si tu veux être sur le madhab des salafs, alors apprends le madhab des salafs et sur ce qu'ils étaient jusqu'à s'y accrocher et que tu sois sur cela.

 

Qu'Allah nous donne le succès sur tout ce qu'Il Aime et agrée. Et que les prières et salutations soient sur le Prophète Muhammad, ainsi que sur Sa Famille et tout Ses Compagnons.

 103-al3asr.gif

 

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم