compteur de visite

Catégories

30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 05:08
Corrige ton comportement ! - راجع نفسك (audio-vidéo)

 

Le Cheikh a dit (après avoir répondu à une question concernant certains mauvais comportements) : 

 

Je profite de l’occasion, et ceci est malheureusement un triste constat et une chose établie chez certains étudiants, chez certains frères -qu’Allâh les guide- pour donner un conseil plein de compassion et  appeler à la prise de conscience pour celui qui y prête attention.  

 

Ces frères donc -qu’Allâh leur donne le succès et les guide vers la Sounna- sont de 3 catégories :

 

-Certains étaient mécréants, ou l'étaient devenus, et Allâh les a comblés par la guidée à l’Islam et la Sounna.

Et ceci est un bienfait, n'est-ce pas ?

 

-D’autres, musulmans d’origine, mais dans l’égarement et l’insouciance, et plus que laxistes vis-à-vis d'Allâh par rapport aux droits d’Allâh.

Allâh les a guidés vers la Sounna et le droit chemin. 

 

-Enfin, il y a ceux qui ont grandi et ont été éduqués parmi les gens de la Sounna, dans la voie de la Sounna, adoptant leurs comportements et apprenant leur science.

 

La première et la deuxième catégorie, aucun doute que leur guidée vers la Sounna est une grâce et un bienfait énorme venant d’Allâh, bienfait qui n’a pas de prix.

 

Cependant, ce qui est ô combien triste et désolant, est que ces frères là ont gardé des comportements de la mécréance et de la perversité en eux, tels que la suspicion, la tricherie, la traîtrise, le mensonge, la calomnie, la tromperie et bien d’autres mauvais comportements qu’ils gardent en eux après avoir emprunté le chemin de la Sounna, ne faisant rien pour les corriger.

 

Ces mauvais comportements engendrent de profonds et nombreux maux, et sont parfois la cause de l’éloignement des gens de la voie de la Sounna.

 

Le Prophète عليه الصلاة والسلام a dit à un de ses compagnons :

 

«Il y a en toi des restes de la Jahiliyya»  (1)   

 

Et également alors que des compagnons étaient en train de se quereller en appelant à leurs clans respectifs «Ô vous les Ansars !» «Ô vous les Mouhajirines !»

 

Il dit عليه الصلاة والسلام :

 

«Est-ce par l'appel de la jahiliyya que vous appelez alors que je suis parmi vous ?!

Laissez-là car elle est répugnante !» 

 

Tout ceci est donc interdit pour celui qui s’accroche à la Sounna, il lui est obligatoire d’apprendre et d’adopter les comportements de la Sounna. 

 

Et par Allâh, c’est une chose que j’ai ressenti et vécu.

 

De plus, beaucoup de querelles et de rancœurs entre les étudiants de la même voie, celle de la Sounna, celle des pieux prédécesseurs (al Salafiya), sont dues et reviennent à ce mal récurrent.

 

Allâh connait leurs arrière-pensées.

 

Et bien qu’ils tentent de te le cacher, cela apparaitra forcément à travers leurs actes et leurs paroles.

 

Il convient donc que l'individu se corrige ainsi que la voie sur laquelle il chemine, et qu'il se repente et fasse son examen de conscience.

 

Va-t-il rester avec de tels comportements ?! 

 

Lorsque le Prophète عليه الصلاة والسلام est venu avec l’islam, les gens étaient dans l’ignorance et sur des habitudes hideuses comme le polythéisme, la sorcellerie, l’adultère, l’usure, les jeux de hasard de même que les paris, et bien d’autres égarements.

 

Cependant, ils avaient aussi de bons comportements comme le courage, l’hospitalité, la générosité, l’aide au nécessiteux.

 

Lors de sa venue, l’Islam a approuvé les bons comportements et a interdit les mauvais, les a combattus et effacés.

 

En résumé, mon frère, et je ne suis pas de celui qui juge les intentions, et je ne sais pas ce qu’il y a dans le cœur des gens.

 

Tu sais mieux que quiconque ce qu’il y a en toi !

 

Pose-toi des questions !

 

Interroge ton âme !

 

‘Omar رضي الله عنه n’a-t-il pas dit :

 

«Jugez vos âmes avant qu’elles ne soient jugées.»

 

Pesez vos œuvres avant qu’elles ne soient pesées !

 

L’intelligent est celui qui se juge lui-même et œuvre pour l’au-delà, et l'incapable est celui qui suit ses passions et se base sur des espoirs trompeurs.

 

Ô mon frère juge ton âme, délaisse les mauvais comportements !

 

Par quoi les remplacer ?

 

Par la Sounna exempte de tout défaut.

 

Et c'est pour cela que les savants ont montré et expliqué ces bons comportements dans leurs livres, l’imam al Boukhari a consacré des chapitres de son Sahih aux comportements (al adab, al riqaq), il a même écrit un livre de hadith spécialement dédié aux bons comportements (al adab al moufrad), lis y les comportements du Prophète عليه الصلاة والسلام.

 

Abou Cheikh qui a également écrit un livre sur les comportements du Prophète عليه الصلاة والسلام.

 

Lis donc mon frère, apprend, car personne ne naît avec le savoir.

 

Va-t-on  rester comme ça jusqu’à la mort ?

 

Quand va-t-on se corriger ?

 

Quand va-t-on demander pardon à Allâh et se repentir ? 

 

Il apparait que cette question (qui a eu pour conséquence l’exhortation du cheikh) est causée par ce problème de comportement.

 

Comme il est mentionné dans la question, le fait de rendre mécréant, de calomnier, et de donner des surnoms à une personne même après son repentir sincère, pourquoi donc ?!

 

Celui qui se repent d’un repentir sincère, et bien al hamdulillah, ses fautes sont pardonnées.

 

Que veux tu des gens ?

 

Ne veux tu pas des gens qu’ils se repentent ?

 

Allâh éprouve de la joie quand son serviteur se repent.

 

Toi, tu n’es pas content ?

 

En conclusion, tout le bien se trouve dans la Sounna et le mal se trouve dans le fait de la contredire.

 

Et prend garde à ne pas associer tes mauvaise manières, et tes mauvais comportements à la Sounna, qu’ils soient actes ou paroles.

 

Tu serais alors un ennemi du Messager d’Allâh عليه الصلاة والسلام et mentirais sur lui.

 

Et ce, même si ce n'est pas volontaire.

 

Et le hadith :

 

«Celui qui se prononce en mon nom alors qu'il sait que c'est un mensonge fait partie des menteurs»

 

ne vise pas seulement les paroles, car celui qui attribue à la Sunna un acte qui lui est étranger et également un menteur sur le Messager d'Allâh عليه الصلاة والسلام.

 

Fais donc attention -qu’Allâh te garde-, je t’aurais certes conseillé, et Allah tient sa promesse.

 

Et que les éloges d’Allah et Sa paix soient sur le Messager d’Allâh, sur sa famille et ses compagnons. 

 

(1) Al Jahiliya : Cheykh Salah Al-Fawzan a dit : "C’est la période avant l’arrivée de l’islam, et c’est aussi tout ce qui contredit ce que le Messager d’Allâh عليه الصلاة والسلام a apporté."

 

Propagé après avoir obtenu la permission du Cheikh.

 Traduit par Daoud abou Soulayman, Médine 1433. 

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب