compteur de visite

Catégories

1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 17:47
Il n'est pas permis de saluer certains musulmans et d'en ignorer d'autres

-L'Imam al Bukhari (11/21) rapporte d'aprés 'Abd Allah ibn 'Amr رضي الله عنه qu'un homme demanda au Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

"Quelle est la meilleur forme de soumission à Allah ? "

Il répondit صلى الله عليه وسلم : " C'est de nourrir tes hôtes et les nécessiteux et de saluer les personnes que tu connais et celles que tu ne connais pas."

 

-L'Imam Muslim (4/1705, n 2162 ) rapporte d'après Abu Hurayrah رضي الله عنه que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

" Les droits du musulman sur le musulman sont au nombre de six."

On demande : " Quels sont ces droits, Ô messager d'Allah ?"

Il répondit صلى الله عليه وسلم :

  • " Quand tu rencontres un musulman, salue-le.
  • S'il t'invite, répond à son invitation.
  • S'il te demande conseil, conseille-le.
  • S'il éternue et loue Allah, invoque la miséricorde d'Allah pour lui.
  • S'il tombe malade, visite-le.
  • S'il meurt, suis son cortège funèbre."

Al Bukhari a rapporté la même version du hadtih sans la phrase: " S'il te demande conseil, conseille-le."

 

-Saluer en premier est un acte recommandé.

Répondre au salut est une obligation.

Mais si une partie de l'assemblée répond au salut d'autrui, l'obligation n’incombe plus aux autres.

 

-Quant à l'habitude prise par les gens, et en particulier ici au Yémen, consistant à remplacer le salut (as salam 'alaykoum) par les expressions "bonjour - abah al-khair" et "bonsoir - Masa' al-khair", et autres expressions, c'est la une habitude qui n'a aucun fondement dans la législation islamique.

Il faut donc s'en débarrasser.

En effet, le Salam est une salutation venant d'Allah bénie et saine.

 

-Al-Hafidh a dit (11/14) :

 

"Les savants sont d'accords pour dire que la seule réponse valable au Salam n'est autre que le Salam et qu’aucune autre réponse telle que "bonne matinée" ou "joyeuse matinée", n'est valable.

Ils ont en revanche divergé concernant la personne qui salue sans faire usage du terme Salam.

Est-il obligatoire de lui répondre ou non ?

Quoi qu'il en soit, pour que la réponse au Salam soit obligatoire il fait d'abord l'avoir entendu.

Dans ce cas, la réponse au Salam devient obligatoire."

 

Nassihati linnisa page 282-283

copié de adh-dhikr.blogspot.com

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة