compteur de visite

Catégories

1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 11:18
Il s'écarte du jarh wa ta3dil car il sait qu'il est majrouh (critiqué) !

Celui qui délaisse le jarh wa ta3dil (sience de la critique et l'éloge) celui-là a délaissé la sounna.

 

Et s'il n'y a pas de jarh wa ta3dil, la parole du prêcheur vers Allah, le savant méritant ; Sa parole serait comme celle de Ali Tantawi, comme celle de Mohamed Sawoif, de Mohamed Ghazali, des chi3a rafida, ou du soufi hassan saquaf !

 

Moi je dis :

 

Ne s'écarte de cette science qu'un homme ignorant ou un homme ayant de la haine dans son cœur ou qu'il sait qu'il est majrouh (critiqué).

 

Il s'écarte du jarh wa ta3dil car il sait qu'il est majrouh !

 

Traduction Mounir abou Ismael 

 

ﻓﺎﻟﺬﻱ ﻳﺰﻫِّﺪ ﻓﻲ ﺍﻟﺠﺮﺡ ﻭﺍﻟﺘﻌﺪﻳﻞ ﻓﻬﻮ ﻳﺰﻫﺪ ﻓﻲ ﺍﻟﺴﻨﺔ ، ﻓﺈﺫﺍ ﻟﻢ ﻳﻜﻦ ﻫﻨﺎﻙ ﺟﺮﺡ ﻭﺗﻌﺪﻳﻞ ﻓﺈﻥَّ ﻛﻼﻡ ﺍﻟﺪﺍﻋﻲ ﺇﻟﻰ ﺍﻟﻠﻪ ﺍﻟﻌﺎﻟﻢ ﺍﻟﻔﺎﺿﻞ ﻣﺜﻞ ﻛﻼﻡ ﻋﻠﻲ ﺍﻟﻄﻨﻄﺎﻭﻱ ، ﺃﻭ ﻣﺜﻞ ﻛﻼﻡ ﻣﺤﻤﻮﺩ ﺍﻟﺼﻮﺍﻑ ، ﺃﻭ ﻣﺜﻞ ﻛﻼﻡ ﻣﺤﻤﺪ ﺍﻟﻐﺰﺍﻟﻲ ، ﺃﻭ ﻣﺜﻞ ﻛﻼﻡ ﺍﻟﺸﻴﻌﺔ ﺍﻟﺮﺍﻓﻀﺔ ، ﺃﻭ ﻣﺜﻞ ﻛﻼﻡ ﺍﻟﺼﻮﻓﻲ ﺣﺴﻦ ﺍﻟﺴﻘﺎﻑ

ﻓﺄﻧﺎ ﺃﻗﻮﻝ : ﻻ ﻳﺰﻫﺪ ﻓﻲ ﻫﺬﺍ ﺍﻟﻌﻠﻢ ﺇﻻَّ ﺭﺟﻞ ﺟﺎﻫﻞ ، ﺃﻭ ﺭﺟﻞ ﻓﻲ ﻗﻠﺒﻪ ﺣﻘﺪ ، ﺃﻭ ﺭﺟﻞ ﻳﻌﻠﻢ ﺃﻧﻪ ﻣﺠﺮﻭﺡ ﻓﻬﻮ ﻳُﻨَﻔِّﺮ ﻋﻦ ﺍﻟﺠﺮﺡ ﻭﺍﻟﺘﻌﺪﻳﻞ ﻷﻧﻪ ﻳﻌﻠﻢ ﺃﻧﻪ ﻣﺠﺮﻭﺡ

ﺍﻟﻤﺼﺪﺭ : ﻧﺼﺎﺋﺢ ﻭﻓﻀﺎﺋﺢ ﺹ 114

Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية