compteur de visite

Catégories

10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 16:47
Impossible d'adorer Allah sans le craindre ! (vidéo)

Question :

 

Notre Shaikh, sans aucune objection, désolé : Pourquoi adorons-nous Allah, adorons-nous le par désir du paradis et la crainte de l'enfer?

 

Ou y a t il autre chose?

 

C'est à dire, quelque chose qui est lié à la disposition naturelle de l'homme?

 

Réponse :

 

C'est à dire, ta question tourne autour de ce qui a été rapporté de Raabi3ah al Adawiyyah qu'elle avait l'habitude de dire en appelant à Allah :

 

"Je ne t'adores pas par espoir pour ton paradis, ni par peur de ton enfer, plutôt, je t'adores seulement parce que tu mérites d'être adoré ".

 

La réalité est que cette question qui a été rapporté dans cette phrase de Raabi3ah et ça ne me regarde pas si elle lui est authentiquement attribué ou pas, parce que je regarde ce qui est dit et non pas celui qui l'a dit.

 

Cette parole va à l'encontre de l'état naturel de l'homme, va à l'encontre de ce que je suppose qu'est la disposition naturelle.

 

C'est à dire, qui est qu'une personne adore Allah selon autre que le madhab de Raabi3ah, si elle (cette parole) lui a été correctement attribuée.

 

On adore Allah par espoir et par peur et c'est quelque chose par quoi Allah a décrit ses serviteurs dans le Noble Qur'aan, et il n'est pas possible pour une personne d'être dépouillée de la peur de quelque chose qui est si colossale, horrible et terrifiante.

 

Il n'est pas possible sauf si il est sorti de l'état d'être humain et nous parlons (ici) de l'humanité.

 

Alors regardez, par exemple, à Moussa, celui à qui Allah تبارك و تعالى a parlé, quand Allah les a reunis, lui et les magiciens de Pharaon et ils sont venus avec leur magie, laquelle a fait main mise sur le raisonnement de ceux qui étaient présents, inclus parmi eux Moussa sur qui le Seigneur des mondes a dit dans le texte clair du Noble Qur'aan (traduction rapprochée) :

 

"Moussa ressentit quelque peur en lui-même. Nous lui dîmes: "N'aie pas peur, c'est toi qui auras le dessus"" (Sourate 20 - Tâ-Hâ, v 67/68).

 

Alors Moussa a ressenti la peur de la magie de ces magiciens, (une magie) qui était fausse, mais la peur fait parti de la nature de l'homme. 

 

Pour cette raison, lorsqu'une personne peut avoir peur d'un animal sauvage, un lion, une hyène, la magie d'un magicien et ainsi de suite, alors comment peut il ne pas avoir peur de la punition du Seigneur des mondes ?

 

Et comment peut il ne pas espérer au bonheur éternel qui est auprès d'Allah?

 

Il n'est pas possible pour une personne de se libérer de tout cela.

 

Donc, il adore Allah dans l'espoir de gagner son paradis et la crainte de Son enfer.

 

Pour cette raison, le messager صلى الله عليه وسلم en se décrivant lui même, leur a mentionné quelque chose dont je ne me souviens pas maintenant...

 

Il a dit صلى الله عليه وسلم :

 

"Par Allah! Je suis celui qui craint Allah le mieux de vous tous et le plus pieux d'entre vous."

 

Donc il craint Allah.

 

Alors, comment est il possible d'imaginer une personne qui adore Allah et ne le crains pas, c'est impossible.

 

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع