compteur de visite

Catégories

1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 14:07
Inciter les femmes à prendre part au lavage des morts

Question :

 

Il y a un grand nombre de lieux consacrés au lavage des morts à Riyad pour les hommes et les femmes.

 

Comme il y a peu de femmes qui effectuent ce travail, surtout parmi celles qui sont bien formées et espèrent la récompense divine, et cette question est très importante, nous aimerions que votre Eminence clarifie cela et incite les femmes musulmanes à y participer en envoyant leurs noms et numéros de téléphone à Votre Eminence ou à l'Imam de la mosquée où il y a un endroit pour laver les morts ou autre.

 

Réponse :

 

Nous acceptons la suggestion du frère.

 

Il ne fait aucun doute qu'il est important pour les femmes d'entreprendre ce travail comme les hommes, parce qu'une femme décédée se fait laver par une femme, tout comme un homme décédé se fait lavé par un homme.

 

Toutefois, il n'y a pas de mal à ce qu'un homme lave sa femme ou à une femme de laver son mari.

 

Il a été authentiquement rapporté que Abou Bakr As-Siddîq (qu'Allah soit satisfait de lui) a été lavé par sa femme `Asmâ` bint `Omays (qu'Allah soit satisfait d'elle), et `Alî ibn Abou Tâlib (Qu'Allah soit satisfait de lui) a lavé son épouse Fâtima (qu'Allah soit satisfait d'elle).

 

Un maître peut aussi laver sa servante dont les rapports sexuels lui étaient licites et elle aussi peut le laver, tout comme les époux.

 

A part cela, les femmes doivent laver les femmes mortes, et les hommes doivent laver les hommes morts.

 

Je souhaite que toute femme qui se voit capable et recherchant une meilleure récompense d'Allah d'entreprendre ce travail en le communiquant aux responsables de la municipalité ou autre, afin de la connaitre et qu'ils l'appellent en cas de besoin.

 

Donc qu'elle donne son numéro de téléphone, qu'elle prenne soin de cette affaire et se réfère aux paroles des savants sur le lavage du mort, qu'elle ait de la clairvoyance, afin qu'elle sache comment laver la femme morte.

 

Si elle étudie cela auprès des gens de science, alors, qu'elle applique cela et espère la récompense d'Allah.

 

Cependant, il n'y a pas de mal à ce qu'elle reçoit un salaire pour cela.  

 

Fatwa de cheikh Ben Baz tirée de son recueil de fatwa:  Tome 13, page 117

copié de salat-janaza.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة