compteur de visite

Catégories

2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 21:18
L'impact du coran sur le coeur (audio)

تأثير القرآن على القلب

Allah Le Très Haut dit :

 

 إِنَّمَا ٱلۡمُؤۡمِنُونَ ٱلَّذِينَ إِذَا ذُكِرَ ٱللَّهُ وَجِلَتۡ قُلُوبُہُمۡ وَإِذَا

تُلِيَتۡ عَلَيۡہِمۡ ءَايَـٰتُهُ ۥ زَادَتۡہُمۡ إِيمَـٰنً۬ا وَعَلَىٰ رَبِّهِمۡ يَتَوَكَّلُونَ  


{Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et c’est en leur Seigneur qu’ils placent leur confiance} (sourate al-Anfal verset 2) 

 

Ceux-là sont les véritables croyants.

 

(traduction rapprochée)

 

{Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah.}

 

C'est-à-dire quand est mentionné Sa Grandeur, sa Majesté, Sa Suprématie, les cœurs prennent peur, et frémissent, et la personne se sent touché au point que certains Salaf lorsque leur était récités les versets procurant Al Khawf (la peur), ils  tombaient malade pendant des jours.

 

Mais nous nos cœurs sont dures, (nous demandons à Allah qu’Il attendrisse nos cœurs).

 

Si les versets inspirant peur nous sont récitées, ils passent comme si ce n’était qu’une boisson fraiche, nous demandons à Allah de nous en préserver.

 

Mais le croyant, c’est celui qui lorsque est mentionné Allah sont cœur frémit, et ressent de la peur.

 

Certains Salaf quand il leur est dit «crains Allah» prenaient peur au point de faire tomber ce qu’ils tenaient dans leurs mains.

 

Mais nous nos cœurs aujourd’hui sont des pierres, ou plus dure encore que cela.

 

On dit à une personne : « Crains Allah crains Allah crains Allah » mais elle n’en tire nullement profit. 

 

(traduction rapprochée)

 

{Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi} 

 

Lorsqu’ils entendent les paroles d’Allah Azza wa Jall leur foi augmente.

 

Leur foi augmente par deux voies :

 

-La première: Par la croyance en ce dont Allah a informé comme sciences de l’invisible passées et futures. 

-Le deuxième : Par l’acceptation et la soumission aux législations d’Allah.

 

Ils observent ce qu’Allah a ordonné et par cela ils augmentent leur foi.

 

Et ils délaissent ce qu’Allah a interdit afin de se rapprocher de Lui et par crainte de Lui leur foi augmente.

 

Ce sont ceux qui lorsque Allah est mentionné, leur foi augmente de ces deux façons.

 

Ainsi si tu vois que plus tu lis le Quran plus ta foi augmente, cela fait parti des signes de la réussite. 

 

Mais si tu lis le Quran et que tu n’es pas touché et ne ressent pas son influence sur ton âme, il te faut soigner ton âme.

 

Il te faut soigner ton âme !

 

Je ne te demande pas d’aller à l’hopital et de prendre des des  médicaments.

 

Mais il te faut soigner ton cœur !

 

Le cœur s’il ne tire pas profit du Quran et n’en tire pas de leçons, c’est que ce cœur est un cœur dure et malade.

 

Nous demandons à Allah de nous en préserver.

 

Toi mon frère, Lis le Quran et si tu vois que tu es touché au niveau de ta foi, de ton acceptation, et de ta soumission,  alors bonne nouvelle à toi, tu es croyant. 

 

Mais si ce n’est pas le cas [tu ne te sens pas touché], alors il te faut soigner ton âme.

 

Soigne ton âme !

 

Soigne ton âme avant que ne te vienne la mort sans aucune vie après elle.

 

Ceci est pour le cœur, mais pour le corps après la mort il y’à une vie, il y’à une résurrection, une rétribution, un Jugement. 

 

(traduction rapprochée)

 

{ Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et c’est en leur Seigneur qu’ils placent leur confiance} 

 

Et ils ne s’en remettent qu’à leur Seigneur uniquement.

 

Et ici {en leur Seigneur} devance le sujet afin d’exprimer l’exclusivité, et la restriction.

 

Et ils ne placent leur confiance qu’en Allah.

 

Car si tu t’en remets à autre qu’Allah, tu t’es alors remis à un être humain comme toi.

 

Et il ne veillera pas aussi bien à ton intérêt que toi tu peux le faire pour ta propre personne. 

 

Traduction : Mariem Oum Ubaydilleh

 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم