compteur de visite

Catégories

30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 23:30
La connaissance de l’abrogeant (الناسخ - annassikh) et de l’abrogé (المنسوخ - almansukh) et les raisons que cache l'abrogation

Cette connaissance aide aussi à la compréhension du Coran glorifié, car le Très Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

"Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que nous le faisions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable" [ 2 : 106 ] 

 

-L’abrogation (نسخ - naskh) : c’est l’enlèvement d’une loi divine (حكم شرعي - hukum char’i) en s’appuyant sur une preuve divine (دليل شرعي - dalil char’i) qui lui est postérieure.

 

-La loi qui a été enlevée c’est l’abrogé (المنسوخ - al mansukh)

 

-La preuve qui a fait que cette loi soit enlevée s’appelle : l’abrogeant (الناسخ - an nassikh)

 

-L’action d’enlever s’appelle : l’abrogation (النسخ - an naskh)

 

D’une manière générale, on peut attribuer le terme « abrogeant (الناسخ - an nassikh) » soit à Allah (voir verset ci-dessus), soit au verset en disant - par exemple - : tel verset est abrogeant (الناسخ - an nassikh) de tel verset , ou bien à la loi en disant par exemple : telle loi (حكم - hukm) est abrogeante de telle loi (حكم - hukm).

fds

-Premier exemple

 

Salamah Ibn al Akwa’ t a dit : quand fut descendu le verset suivant (traduction rapprochée) :

 

< A ceux qui en sont capables [capable de jeûner] (mais le rompent), incombe comme rançon de nourrir un pauvre > [ 2 : 183 ] 

 

Celui qui le veut peut manger (le jour du mois de Ramadan) et paie par la suite une rançon en nourrissant un pauvre jusqu’à ce que fut descendu le verset qui l’abrogea.

 

Dans une autre version : jusqu’à ce que soit descendu le verset suivant (traduction rapprochée) : 

 

< Quiconque parmi vous sera témoin de la naissance de ce mois, le jeûnera > [2: 85]

 

Al Boukhari et Moslim

 

De même, quand AbdAllah Ibn Omar récita le verset suivant (traduction rapprochée) :

 

< A ceux qui en sont capables, incombe comme rançon - fidyah - de nourrir un pauvre > , il dit : c’est un verset abrogé - mansukh -

 

[Rapporté par al Boukhari]

 

Ibn Abbas, quant à lui, estime que c’est un verset péremptoire - muhkam -.

 

Al Boukhari rapporte que Ata’a a entendu Ibn Abbas réciter ce verset (traduction rapprochée) :

 

< A ceux qui incombe (yotiqounahou) comme rançon de nourrir un pauvre > , puis (Ibn Abbas) ajouta: ce n’est pas un verset abrogé, mais il s’applique aux hommes et aux femmes vieillards qui ne peuvent pas jeûner.

 

Ceux là nourriront pour chaque jour un pauvre.

 

Et la signification du verbe « yotiqounahou » (dans le verset) ce n’est pas : « en sont capables » mais plutôt : « ne pourraient le supporter qu’avec grande difficulté ».

 

-Deuxième exemple

 

Le Très Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

< Que vous manifestiez ce qui est en vous ou que vous le cachiez, Allah vous en demandera compte > [ 2 : 284 ]

 

Ce verset a été abrogé par le verset suivant (traduction rapprochée) :

 

< Allah n’impose à aucune âme que selon sa capacité > [ 2 : 286 ]

 

-Troisième exemple

 

Le Très Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

< Celles de vos femmes qui forniquent, faites témoigner à leur encontre quatre d’entre vous. S’ils témoignent, alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu’à ce que la mort les rappelle ou qu’Allah décrète un autre ordre à leur égard.

Les deux d’entre vous qui l’ont commise [la fornication], sévissez contre eux. S’ils se repentent ensuite et se réforment, alors d’eux écartez-vous > [4:15-16 ]

 

Ces deux versets ont été abrogés par le verset de la Sourate « la lumière » suivant (traduction rapprochée) :

 

< la fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet > [24:2]

 

Cette sanction s’applique sur les célibataires.

 

Quant à l’adultère c’est la lapidation qu’on applique comme c’est rapporté par la Sunna.

 

-Quatrième exemple

 

Le Très Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

< S’il y a cents endurants parmi vous, ils vaincront mille > [8:65]

 

Ce verset a été abrogé par les paroles divines suivantes (traduction rapprochée) :

 

< Maintenant Allah a allégé votre tâche, sachant qu’il y a de la faiblesse en vous. S’il y a cent endurants parmi vous, ils vaincront deux cents > [8:66]

fds

Les raisons que cache l'abrogation

 

-Réponse aux besoins des gens. 

 

-L’évolution de la législation vers un degré de perfection qui va en conformité avec l’évolution de la prédication et l’évolution de la situation des gens. 

 

-Mettre à l’épreuve de l’assujetti - al mukallaf - et le tester pour savoir s’il va se soumettre (aux prescriptions) ou non. 

 

-Vouloir le bien pour la communauté et faciliter sa tâche, car si l’abrogation tend vers une loi plus rigoureuse, la récompense s’accroîtra de façon proportionnelle, et si l’abrogation va vers plus de souplesse, ce sera un allégement des obligations.

 

[ Voir le livre : « mabahit ouloum al Qur’an » d’al Qattane ]

 

Extrait du livre "Comment comprendre le coran ?"

traduit par abou abdallah al maghrebi

copié de albidayah.forum-actif.net


Cheikh Muhammad Ibn Jamil Zinou - الشيخ محمد بن جميل زينو

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم