compteur de visite

Catégories

19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 14:12
Méfiez-vous de la fitna des femmes (vidéo)

En vérité, toutes les louanges sont à Allah, nous le louons, supplions Son aide et demandons Son pardon, et nous cherchons refuge auprès d'Allah contre le mal de nous-mêmes et les effets de nos actions.

Celui qu'Allah guide, il n'y a personne pour l'égarer, et quiconque Il égare, il n'y a personne pour le guider.

Je témoigne que nul n'a le droit d'être adoré en dehors d'Allah et je témoigne que Muhammad est Son serviteur, Messager, transporteur véridique de sa révélation et son ami.

Que la Paix et les Bénédictions soient sur lui, sa famille et ses compagnons. Quant à ce qui suit:

 

Allah عز و جل dit dans Son Livre (traduction rapprochée) :

 

"Et craignez la fitna (trouble) qui ne concerne pas en particulier (seulement) ceux d'entre vous qui font le mal (mais il peut affliger tout le monde les bons et les mauvais), et sachez qu'Allah est dur en punition." [al-Anfal 8:25]

 

La fitna contre laquelle Allah a mis en garde est le péché et la propagation des actes répréhensibles, jusqu'à ce que ni le bien soit ordonné ni le mauvais soit condamné et ceci, louange à Allah, est quasiment absent de notre nation, en grande partie, mais, dans certains cas, ceci peut être trouvé.

 

Ô Musulmans !

 

En vérité, de la fitna dans laquelle certaines personnes sont tombées, laquelle ne fait pas peur à eux seuls plutôt, pour eux, ainsi que d'autres, c'est la fitna des femmes dont le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Je n'ai pas laissé une fitna plus néfaste sur les hommes de ma communauté que les femmes"

 

En effet, c'est un trouble dans lequel certains parmi les gens humbles sont tombés jusqu'à devenir totalement consommé par la satisfaction de leurs désirs de base, et d'être aveuglé à la fois par la vue et par le discernement; de sorte que leur vue a été effacée, les laissant courir après les femmes dans le rues et les marchés flirtant et chuchotant, et peut-être même touchant; ils se heurtent et se caressent à l'aveuglette comme si ils ne pouvaient même pas voir ceux qui les entourent, ou comme si ceux qui les entourent étaient des animaux plutôt que des êtres humains, c'est parce qu'ils sont immergés dans les convoitises, insouciants de la morale, n’ayant pas peur d'Allah عز و جل n'ayant pas de timidité et ayant peu, voire aucune, religion, n'ayant aucun intérêt pour les autres ou le caractère sacré des musulmans.

 

Ô Musulmans !

 

Ô compatriotes !

 

Ô vous qui croyez en Allah et Son Messager صلى الله عليه وسلم !

 

En effet, il nous incombe, comme nous sommes une nation musulmane, de rejeter ces actions de ces individus.

 

C'est à nous de rejeter ces actions, parce qu'ils contredisent les caractéristiques de ceux qui croient en Allah et au Jour dernier.

 

C'est à nous de les rejeter, car en effet ils conduisent à des relations sexuelles illicites dont Allah a dit dans une mise en garde (traduction rapprochée) :

 

"Et ne vous approchez des rapports sexuels illicites." [Al-Isra 17:32]

 

En vérité, nous devons rejeter ces actions, car elles sont une transgression contre notre sécurité et la propagation de la peur, la terreur et le désordre.

 

C'est à nous de les rejeter parce qu'elles sont une cause de péché et un châtiment en attente dans la vie suivante.

 

Allah عز و جل dit (traduction rapprochée) :

 

"Et quand Nous voulons détruire une cité, Nous ordonnons à ses gens opulents [d’obéir à Nos prescriptions], mais (au contraire) ils se livrent à la perversité. Alors la Parole prononcée contre elle se réalise, et Nous la détruisons entièrement." [Al-Isra 17:16]

 

Allah leur a ordonné une chose décrétée, laquelle Shaytan a enjolivé dans leurs cœurs de péché; ils sont tombés dans la méchanceté jusqu'à ce qu'il justifie qu'Allah les détruise complètement, ne laissant pas une construction par la suite

 

Ô Musulmans !

 

Écoutez la parole d'Allah sur les adorateurs d'al-Rahman qui s'abstiennent de ce qui irrite Allah, et parmi eux, les relations sexuelles illégales.

 

Allah dit (traduction rapprochée) :

 

"Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie; sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux" [Al-Furqan 25:70]

 

Ô musulmans !

 

En effet, ces comportements méprisables et les actes pécheurs, qui ont entraîné quelques-unes des personnes vers le bas, ne sont pas présents dans notre société, sauf après [l'adhésion] faible à la religion, un sens de l'honneur diminué et les causes de la propagation de la fitna

 

Quant à la faiblesse de [l'adhésion à] la religion, appartient à ceux qui poursuivent des femmes, ceux qui sont épris d'elles, qui n'ont eu aucune force dans la religion d'Allah, ils n'auraient pas osé commettre cet acte et tombé dans la désobéissance à Allah et détourné leur cœur du rappel du Créateur pour le rappel de la création.

 

Pensez-vous que ces personnes ne les poursuivent seulement que lors de leur passage ?

 

Au contraire, ils les convoitent dans leurs cœurs, dans leurs maisons et dans le marché.

 

Donc, ils ont détourné leur attention du Créateur pour la création.

 

Allah عز و جل dit (traduction rapprochée) :

 

"Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font." [al-Nur 24:30]

 

En effet ceux qui sont troublés par les femmes, ceux qui les poursuivent, manquent de sens de l'honneur.

 

Car si ces personnes avaient un sens aigu de l'honneur, ils n'auraient pas osé se comporter de cette manière et il n'aurait pas eu un trouble sur les femmes de leurs frères (dans la foi) et compatriotes car en effet, la vraie fraternité nécessite qu'ils aient le même sens de l'honneur avec leurs frères et les femmes concitoyens comme ils le font avec les leurs.

 

Alors je leur demande, est ce que l'un d'entre eux seraient heureux que sa femme, sa fille, sa sœur ou l'une de ses femmes soient pourchassés et qu'on flirte avec ?

 

La réponse à cela, sans aucun doute, serait par la négative.

 

Ainsi, s'il n'est pas content que cela se passe avec ses proches, alors comment peut-il se permettre de faire chose semblable à la famille d'une autre personne ?

 

En effet je mets en garde ces troublés que ce qu'ils font aux familles des autres se passera chez eux, ou ils seront éprouvés avec un de leurs enfants ayant cette maladie chronique.

 

Ô Musulmans !

 

En ce qui concerne les causes de l'augmentation de la fitna avec certaines personnes, ces causes sont nombreuses, parmi elles : l'audio, la télévision et la presse écrite, qui sont tombés dans les mains de la jeunesse parmi les hommes et les femmes les magazines et les journaux contenant en eux des images qui incitent les désirs, remuant les émotions et allumant le feu de la passion, car ils contiennent également des paroles émoustillantes.

 

Et parmi les causes de cette fitna est qu'Allah a béni notre nation avec de la bonne prospérité et du temps libre en raison de l'abondance des richesses, une bonne nutrition, de la stabilité et de la prospérité, par conséquent, le cœur est devenu vide, le corps inactif et donc, il est rare que vous trouviez un de ceux qui serait tenté par cette fitna, si ce n'est qu'il est l'un de ces deux hommes :

 

-Soit il est une personne qui a échoué et qui n'a pas de travail pour l'occuper et qui n'est pas lié à des hommes honorables, par conséquent, il n'étudie ou ne travaille pas, ni il a une entreprise privée, ni avec le gouvernement ou n'importe où ailleurs.

Il a été rattrapé par ses désirs et donc considéré comme le sel au goût sucré, ou il est une personne qui a un emploi, mais ne parvient pas à remplir son devoir, sans se soucier de ce qui va causer sa ruine parmi les malheurs et les mauvaises conséquences.

 

-Quant à l'honorable, croyant prudent, alors il ne serait s'abaisser à de telles indignités.

 

En outre, des causes de cette fitna est ce que certaines femmes pratiquent des comportements déviants dans leur tenue vestimentaire et apparence, et d'autres comportements qui les poussent dans la fitna et les éloignent par rapport à la méthodologie des al-Salaf al-Salih.

 

Vous trouverez certaine d'entres elles aller au marché, embellie dans les vêtements les plus séduisant qu'elle possède, se recouvrant dessus d'un vêtement léger ou court ou relevé pour montrer la belle robe qu'elle porte en dessous, donc, elle est vêtue encore nu, sa robe est la robe des femmes de l'enfer dont notre Prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم a déclaré:

 

« Je n'ai pas vu pire que deux catégories d'habitants de l'enfer, ceux avec des fouets semblables aux queues de vaches et dont ils se servent pour fouetter les gens ; et la deuxième composée de femmes nues, vaniteuses dont les têtes ressemblent aux dos de chameaux à cause de leurs toilettes artificielles ; elles n'auront guère accès au Paradis et ne peuvent même pas sentir sa brise car elle est si distante »

 

Et aussi de cette fitna est ce que certaines de ces femmes vont faire au marché, se parant d'or et de belles montres, se promenant avec leurs mains nues pour attirer ceux qui les voient.

 

Allah عز و جل a dit (traduction rapprochée) :

 

"Et qu'elles ne frappent pas leurs pieds de façon à révéler ce qu'elles cachent de leurs parures." [Al-Nur: 24:31]

 

Et parmi les femmes est celle qui va faire des courses parfumée, et peut-être même elle a choisi la plus forte et agréable odeur qu'elle possède, par conséquent, il n'y en pas un devant qui elle passe sans qu'elle ne l'attire.

 

Le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم dit:

 

"Toute femme qui se parfume avec le Bakhur (encens), alors ne dois pas assister à la prière de la nuit avec nous."

 

Ceci avec le fait qu'elle sorte pour la mosquée et simplement parfumé elle-même de Bakhur, encore, le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم lui a interdit d'assister à la prière.

 

Dans un autre hadith, le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم dit que si une femme se parfume elle-même et passe par un rassemblement, puis elle est comme cela et cela, ce qui signifie, une fornicatrice

 

Également parmi la fitna est une femme qui sort au marché en partie habillé, se couvrant le visage avec un voile mince, et peut-être même de façon la plus attrayante et cachant les défauts, ou elle se couvre le visage d'un voile épais, mais elle le resserre jusqu'au point ou ses traits du visage deviennent apparents.

 

Et parmi les femmes est celle qui se promène dans le marché avec un déhanchement, plaisantant avec son amie, si elle est accompagnée d'une amie, ou peut-être, elle s'arrête devant un employé pour un besoin, ou sans nécessité, et s'engage avec lui dans une conversation intime, et peut-être qu'elle va demander quelque chose, «Puis-je avoir telle et telle chose» mais elle ne le veut pas vraiment, au contraire, elle veut continuer à parler avec lui.

 

Allah dit aux épouses du Prophète صلى الله عليه وسلم, les Mères des croyants, les plus honorables des femmes et les plus éloignées de Fitna:

 

"Ô femmes du Prophète! Vous n’êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l’hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent." [Al-Ahzab 33:32]

 

Et parmi les femmes est celle qui pénètre dans les magasins seules avec les employés, et ceci est interdit si l'on craint la fitna, et il ne fait aucun doute qu'il s'agit là d'un moyen de fitna.

 

Ainsi, les femmes doivent craindre Allah, et les gardiens des femmes doivent craindre Allah, car en effet ils sont responsables d'elles. 

 

Ô Musulmans !

 

En effet, nous avons décrit la maladie, mais y-a-t-il un remède ?

 

Oui, il y a un remède.

 

En effet Allah n'a pas fait descendre une maladie sans qu'Il n'ait fait descendre le remède, et il est possible que la réponse est dans le fait de nous connaître nous-même et de nous juger en conséquence, Ô musulmans, et la louange est à Allah, une communauté musulmane.

 

Nous adorons Allah عز و جلconformément à l'islam, avec la croyance correcte, avec les manières nobles et noble caractère. 

 

N'es-tu pas comme ça ?

 

En vérité, vous adorez Allah conformément à la religion de l'Islam, qui est la plus complète des religions dans la croyance, le culte, la morale et les relations mutuelles et, par conséquent, il est de votre devoir de remercier Allah pour cette bénédiction avant que cela vous soit enlevé.

 

C'est à nous de se méfier de la fitna et agir pour l'éradiquer ainsi que ces causes.

 

C'est le devoir de chacun d'entre nous de s'élever nous-même au-dessus de questions viles et des comportements méprisables.

 

C'est sur tout un chacun de posséder le niveau de foi qui empêche de violer les interdictions d'Allah.

 

C'est sur chacun parmi nous d'avoir le sens de l'honneur de se prémunir lui-même et sa famille de la fitna.

 

Il incombe à chacun de nous d'honorer notre devoir personnel et public et de tenir compte de si oui ou non il a rempli son devoir d'une manière qui plaît à Allah et s'exonère de lui-même. 

 

(traduction rapprochée)

 

"C'est sur chacun et chacune d'entre nous d'être toujours conscient de la parole d'Allah: O vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne." [al-Tahrim 66:6]

 

C'est sur chacun et chacune d'entre nous de garder à l'esprit la parole du Messager d'Allah  صلى الله عليه وسلم :

 

"Vous êtes tous des bergers et vous êtes tous responsables de votre troupeau.

Ainsi, l'imam est un berger, et il est responsable de son troupeau.

Un homme est un berger et il est responsable de son troupeau.

Une femme est une bergère, et elle est responsable de son troupeau. 

Le serviteur est un berger, responsable de la fortune de son maître."

 

Alors, vous êtes tous un berger, et vous êtes tous responsable de votre troupeau.

 

C'est ce que le Prophète a dit صلى الله عليه وسلم.

 

Il nous a donné une grande responsabilité, tout comme notre Seigneur عز و جل dans sa parole (traduction rapprochée) :

 

"Ô vous qui croyez! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu (l'Enfer)." [Al-Tahrim 66:6]

 

Ô Musulmans! Soyez conscient de cela et préparez une réponse correcte à cette responsabilité qui vous sauvera en vous tenant debout devant Allah عز و جل.

 

En vérité, cette Oumma est une, comme Allah عز و جل a dit (traduction rapprochée):

 

"Cette communauté, la vôtre, est une seule communauté, tandis que Je suis votre Seigneur. Craignez-Moi donc" [Al-Mu'minun 23:52]

 

C'est sur chacun et chacune d'entre nous que si il voit une femme sortir du caractère Islamique de l'informer au mieux de ses capacités, loin de la fitna, parce que le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم a dit:

 

"Celui qui voit un mal, alors qu'il le change avec sa main, et s'il n'est pas en mesure, alors avec sa langue, et s'il n'est pas en mesure, alors avec son cœur."

 

Je demande à Allah en ce lieu de faire de moi et vous des prêcheurs de la Vérité et de ses assistants, et de faire de nous parmi ceux qui commandent le bien et interdisent le mal, et de ceux qui gardent les limites fixées par Allah.

 

Ô Allah !

Établit à cet Ummah une affaire dans laquelle les gens de l'obéissance sont honorés et les gens du péché sont rabaissés, dans lequel le bien est ordonné et le mal interdit. 

 

Ô Allah !

Fait-nous reconnaissants pour TA bénédiction.

 

Ô Allah!

Fait de nous Tes adorateurs sincères et suiveurs de ton Prophète صلى الله عليه وسلم, ô Seigneur des mondes !

 

Toutes les louanges sont à Allah, et la paix et les bénédictions soient sur notre Prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم, sa famille et tous ses compagnons.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام