compteur de visite

Catégories

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 10:46
La majorité n'est pas une preuve

Dans le sharh de l'Imam Muhammad ibn Abdul-Wahhab رحمه الله :

 

Parmi leurs plus grande caractéristiques étaient qu'ils pouvaient être induit en ereur par la majorité, car ils l'utilisaient afin de déterminer la justesse d'une affaire.

 

Ils déterminaient aussi la fausseté de quelque chose si cela leur parraissait étrage et que ses adhérents étaient rares.

 

Donc Allah عز و جل leur amena l'opposé cela ainsi que sa clarification dans de nombreux endroits du Coran.

ertyui.gif

Parmi les caractéristiques des gens durant les jours de l'Ignorance sont qu'ils voudraient voir la majorité(des gens) comme une preuve que quelque chose est le haqq et que la minorité comme une preuve que quelque chose est fausse.

 

Selon eux, peu importe ce sur quoi était la majorité des gens c'etait que ceci était la vérité.

 

Et peu importe ce sur quoi était la minorité des gens, cela n'était pas la vérité.

 

À leurs yeux, il s'agissait de la balance utilisée pour déterminer la vérité du faux.

 

Cependant, cela est faux, car Allah dit (traductions rapprochées) :

 

"Et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier d'Allah: ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges" [Sourate Al-An'aam : 116]

 

"Mais beaucoup de gens ne savent pas." [Sourate Al-A'raaf : 187]

 

"Et Nous n'avons trouvé chez la plupart d'entre eux aucun respect de l'engagement, mais Nous avons trouvé la plupart d'entre eux pervers." [Sourate Al-A'raaf : 102]

 

Explication

 

Dès lors la balance n'est pas la majorité ou la minorité.

 

Au contraire, la balance est la vérité.

 

Celui qui est sur la vérité(même s'il est seul) il est donc celui qui est correcte et mérite d'être imité.

 

Et si la majorité des gens sont sur le mensonge, alors, il est obligatoire de les rejeter et de pas être trompés par eux. donc l'importance est donné à la verité.

 

C'est pourquoi les savants disent :

 

«la vérité n'est pas connue des hommes, mais plutôt les hommes sont connus par la voie de la vérité».

 

Quiconque est donc sur la vérité, alors il est celui qui nous devons suivre et imiter.

 

Allah عز و جل nous informe dans les histoires des premières nations, qu'il y aura toujours une minorité qui sera sur la vérité, car Allah dit (traduction rapprochée) :

 

"Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux." [Sourate Houd : 40]

 

Et dans un hadith dans lequel les nations ont été présentées aux prophètes, il a dit qu'il a vu un prophète qui avait un petit groupe de suiveurs avec lui et un prophète qui avait un homme ou deux hommes avec lui et un autre prophète qui avait personne avec lui.

boukhari

 

Explication

 

Donc l'importance n'est pas donné à tel opinion ou tel avis qui a le plus de suiveurs.

 

Au contraire l'importance est donné a ce qui se distingue entre le haqq et le batil .

 

Tout ce qui est vrai, même si une minorité des gens ou bien meme personne n'est dessus assi longtemps que c'est la vérité alors elle doit être respectée, car en effet, c'est là que se trouve le salut.

 

Le faux n'est pas aidé par le fait qu'il a une majorité de personnes qu'ils le suivent, jamais !

 

Il s'agit d'une régle déterminante que les musulmans doivent toujours garder à l'esprit.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"l'Islam a commencé étrangé et il retournera étrangé comme il a commençé."

mouslim

 

Cela se produira à l'époque ou le mal, les calamités et les égarements augmenteront.

 

Afin que personne ne restera sur la vérité sauf pour les étrangés parmi les gens et ceux qui se soustrairont d'eux-mêmes leurs peuples (par souci de leur religion).

 

Ils deviendront alors des étrangers dans leur société.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم fut envoyé tandis que le monde entier était submergé dans la mécréance et l'égarement.

 

Et quand il a appelé son peuple, seulement un ou deux ont répondu à son appel.

 

C'était seulement plus tard qu'ils commencèrent a devenir nombreux.

 

La tribu des Qouraich, sans parler de l'ensemble de la péninsule arabique et du monde entier, étaient dans l'égarement.

 

Et le prophète صلى الله عليه وسلم était le seul à appeler les gens.

 

Ceux qui ont suivi étaient donc très peu comparé à l'ensemble du monde.

 

Donc l'importance n'est pas donnée à la majorité.

 

L'importance est donnée seulement à ce qui est correct et à l'accomplissement de la vérité.

 

Oui, si la majorité des gens est sur la vérité alors cela est bon.

 

Cependant, Allah azzawajell nous montre que la majorité des gens est toujours sur le faux.

 

(traductions rapprochées)

 

"Et la plupart de l'humanité ne croira pas même si vous le désirez avec ardeur." [Sourate Yousuf : 103]

 

"Et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier d'Allah: ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges." [Sourate Al-An'aam : 116]

 

Sharh Masa'il-ul-Jahiliyyah p 60-62. 

traduit par twitter.com/Minhajsunna
 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية