compteur de visite

Catégories

1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 20:36
La méthode du coran dans l’affirmation du tawhid et la négation de ce qui s’y oppose

Le Coran est quasiment entièrement dédié à l’affirmation du Tawhîd et la négation de ce qui s’y oppose. 

 
Dans la plupart des versets, Allah affirme le Tawhîd de l’adoration, et l’exclusivité de l’adoration d’Allah Seul, sans aucun associé, et [nous] informe que tous les Messagers n’ont été envoyés que dans le but d’appeler leurs peuples à adorer Allah et ne rien Lui associer.

[Il nous informe aussi] qu’Il n’a créé les djinns et les humains que pour qu’ils l’adorent, et que les Livres [révélés] et les Messagers, et même la nature humaine et l’esprit sain, s’accordent tous sur ce fondement qui est à l’origine de tous les fondements.

[Allah nous informe également] que les actions de celui qui n’adhère pas à cette religion - qui consiste à dédier son adoration, [ses sentiments] du cœur et ses actes exclusivement à Allah Seul - sont vaines (traduction rapprochée) :

« Si tu associes [à Allah d’autres divinités], tes actions seront certainement nulles » [1]« Et s’ils avaient donné à Allah des associés, tous ce qu’ils auraient fait eût certainement été vain » [2].
 
De plus, Le Coran appelle les serviteurs à ce qui a été ancré dans leur nature et leur esprit, à savoir qu’Allah est Le Seul Créateur, Le Seul à diriger et Le Seul à accorder Ses bienfaits apparents et cachés.

C’est Le Seul qui est digne d’être adoré en exclusivité, et aucune adoration ne doit être destinée à autre que Lui.

Aucune créature n’a le pouvoir de créer, ni d’apporter un bien, ni de repousser un mal pour leur propre personne, encore moins de faire pour autrui quoi que ce soit en se substituant à Allah.
 
Il les appelle également à ce fondement à travers Ses éloges [faites] à Lui-même, et les louanges qu’Il fait à Son Âme généreuse, comme l’unicité de Ses Attributs de Grandeur, de Gloire, de Majesté et de Perfection.

Celui qui a cette perfection absolue qui n’est partagée par aucun associé est Le plus digne [du fait que les serviteurs] Lui vouent leur cœur et leurs actes apparents et cachés.

 

Il affirme ce Tawhîd par le fait qu’il est le seul Juge.

Personne d’autre n’a ce privilège dans la législation, ou dans la rétribution. (traduction rapprochée)

« Le Jugement n’appartient qu’à Allah. Il vous a commandé de n’adorer que Lui » [3].

 

Dans d’autres passages, Il affirme ce fondement par la mention des bienfaits du Tawhîd, et le fait que c’est la seule religion obligatoire - par la Révélation, la raison et la nature saine - pour tous les serviteurs.

[Il l’affirme également] par la mention des méfaits du polythéisme, de son caractère détestable, du déséquilibre des esprits puis des religions des polythéistes, du détournement de leur cœur et du fait qu’ils sont plus égarés dans leurs voies que les bestiaux.

 

Dans d’autres passages encore, il appelle à la même chose en mentionnant la bonne rétribution dans cette vie et dans l’au-delà, et la vie heureuse dans les trois demeures [ici-bas, dans la tombe et dans l’au-delà] qu’Il a destinées pour ceux qui accomplissent le Tawhîd ; ainsi que les châtiments immédiats et retardés qu’il a destinés à ceux qui tombent dans son opposé [le polythéisme], et comment la fin des polythéistes est la plus mauvaise et la pire des fins.


En résumé, tout bien immédiat ou retardé est un des fruits du Tawhîd  ; et tout mal immédiat ou retardé est un des fruits du polythéisme. Et Allah est le Plus Savant.
 
[1] Sourate 39 : As-sumar (Les groupes) ; verset 65
[2] Sourate 6 : Al-anam (Les bestiaux) ; verset 88
[3] Sourate 12 : Yousouf ; verset 40
 

Source : Extrait du livre "Al-Qawâ’id ul-H’icên fî Tafsîr il-Qor`ân"
Auteur : Cheikh ’Abd Ar-Rah’mân As-Sa’diy
Traduction : Adel Abd Allah

copié de sounna.com

 

Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di - الشيخ عبد الرحمن بن ناصر السعدي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Unicité - التوحيد