compteur de visite

Catégories

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 16:21
La prière du Prophète صلى الله عليه وسلم durant le ramadan

 trter

Abou Salama Ibn 'Abder Rahman a interrogé 'Aicha (qu'Allah l'agrée) sur la prière du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) durant le Ramadan. 

 Elle a répondu :

 

« Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) ne priait pas plus de 11 unités de prières que ce soit durant le ramadan ou hors du ramadan.

Il priait 4 unités de prière, ne demande pas sur leur perfection et leurs longueurs.

Puis il priait 4 unités de prière, ne demande pas sur leur perfection et leurs longueurs. Puis il priait 3 unités de prière ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1147 et Mouslim dans son Sahih n°738)

 

عَنْ أَبِي سَلَمَةَ بْنِ عَبْدِ الرَّحْمَنِ أَنَّهُ سَأَلَ عَائِشَةَ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهَا

 كَيْفَ كَانَتْ صَلَاةُ رَسُولِ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ فِي رَمَضَانَ ؟

فَقَالَتْ : مَا كَانَ يَزِيدُ فِي رَمَضَانَ وَلَا فِي غَيْرِهِ عَلَى إِحْدَى عَشْرَةَ رَكْعَةً ، يُصَلِّي أَرْبَعًا ، فَلَا تَسَلْ عَنْ حُسْنِهِنَّ وَطُولِهِنَّ ، ثُمَّ يُصَلِّي أَرْبَعًا فَلَا تَسَلْ عَنْ حُسْنِهِنَّ وَطُولِهِنَّ ، ثُمَّ يُصَلِّي ثَلَاثًا

(رواه البخاري في صحيحه رقم ١١٤٧ و مسلم في صحيحه رقم ٧٣٨)

trter

D'après Saib Ibn Yazid,

 

"'Omar Ibn Al Khatab (qu'Allah l'agrée) a ordonné à Ubay Ibn Ka'b (qu'Allah l'agrée) et à Tamim Dari (qu'Allah l'agrée) de diriger les gens en prière en faisant 11 unités de prière.

Le lecteur lisait des centaines de versets au point où nous nous appuyions sur des bâtons à cause de la longueur de la position debout.

Nous ne terminions qu'à l'approche de l'aube."

(Rapporté par l'imam Malik dans son Mouwata n°245)

 

Ce récit a été authentifié entre autres par :

 

- L'imam Al Moubarakafouri dans Touhfatoul Ahwadhi vol 3 p 234

- Cheikh Otheymine dans Charh Riyad Salihin vol 2 p 283

- Cheikh Albani dans Salat Tarawih p 53

 

عن السائب بن يزيد قال

 أمر عمر بن الخطاب أبي بن كعب وتميما الداري أن يقوما للناس بإحدى عشرة ركعة . قال : وقد كان القارئ يقرأن بالمئين حتى كنا نعتمد على العصي من طول القيام وما كنا ننصرف إلا في بزوغ الفجر

(رواه الإمام مالك في الموطأ رقم ٢٤٥)

 

و هذا الحديث صححه

الإمام المباركفوري في تحفة الأحوذي ج ٣ ص ٢٣٤

الشيخ العثيمين في شرح رياض الصالحين ج ٢ ص ٢٨٣

الشيخ الألباني في صلاة التراويح ص ٥٣

      trter

-Remarque n°1 : Il convient de prier la prière surérogatoire « ratiba » du 'icha (voir le lien suivant : Prière surérogatoire) avant de commencer la prière du tarawih.

 

Cheikh Otheimine a dit :

 

« Lorsque l'imam termine la prière obligatoire, les gens doivent faire le rappel de leur Seigneur (dikhr) comme il leur a ordonné -Et lorsque vous avez terminé la prière mentionnez le nom d'Allah debout, assis ou couchés sur vos côtés- (*).

Puis deuxièmement les gens prient la prière ratiba du 'icha et ensuite après cela ils accomplissent la prière du tarawih.

Ceci est l'ordre qu'il convient de respecter ».

(Fatawa Nour 'Ala Darb, k7 n°735)

 

(*) Sourate Nissa verset 103

 

-Remarque n°2 : Il est légiféré de lever les mains lors de l'invocation « qounout » à la fin du witr.

 

D'après Abou 'Othman,

 

"'Omar Ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée) levait les mains dans le qounout" (*).

(Rapporté par l'imam Boukhari dans son ouvrage Raf' Al Yadayn Fi Salat n°162 et authentifié par l'imam Nawawi dans Al Majmou' vol 3 p 490 et par cheikh Albani dans Irwa Al Ghali vol 2 p 181)

 

(*) Invocation que fait l'imam à voix haute avant ou après l'inclinaison dans la dernière unité de prière du tarawih.

 

عن أبي عثمان قال

كان عمر ابن الخطاب رضي الله عنه يرفع يديه في القنوت

(رواه البخاري في كتابه رفع اليدين في الصلاة رقم ١٦٢ و صححه الإمام النووي في المجموع ج ٣ ص ٤٩٠ و الشيخ الألباني في إرواء الغليل ج ٢ ص ١٨١)

 

D'après Al Aswad,

 

"'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) récitait -Qoul Houwa Allahou Ahad- dans la dernière unité de prière du witr puis il levait ses mains et faisait le qounout avant l'inclinaison."

(Rapporté par l'imam Boukhari dans son ouvrage Raf' Al Yadayn Fi Salat n°163 et authentifié par l'imam Nawawi dans Al Majmou' vol 3 p 490. Voir Ma Saha Min Athar As Sahaba Fil Fiqh vol 1 p 413)

 

عن الأسود

أن عبدالله ابن مسعود رضي الله عنه كان يقرأ في آخر ركعة من الوتر قل هو الله أحد ثم يرفع يديه و يقنت قبل الركعة

(رواه البخاري في كتابه رفع اليدين في الصلاة رقم ١٦٣ و صححه الإمام النووي في المجموع ج ٣ ص ٤٩٠ . انظر ما صح من آثر الصحابة في الفقه ج ١ ص ٤١٣)

 

-Remarque n°3 : Il est également légiférer de dire « Amine » aux invocations de l'imam dans le « qounout ».

 

L'imam Ibn Qoudama Al Maqdisi (mort en 620) a dit :

 

« Lorsque l'imam commence à faire le qounout, ceux qui sont derrière lui disent -Amine-, nous ne connaissons pas de divergence sur cela ».

(Al Moughni vol 2 p 584)

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام