compteur de visite

Catégories

23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 21:31
La réalité du dhikr

Le dhikr, c'est le fait de se débarrasser de l'indifférence et de l'oubli.

 

La différence entre l'indifférence et l'oubli, c'est que l'indifférence est une omission volontaire tandis que l'oubli est une omission involontaire.

 

C'est pourquoi Allah a dit (traduction rapprochée) :

 

{Mentionne -udhkur- ton Seigneur en ton âme, avec humilité et crainte, et sans rien en manifester à haute voix, à l'aube et dans les moments de crépuscule, et ne sois point parmi ceux qui sont indifférents} ( al-a`râf,205 ).

 

Il n'a pas dit: "ne sois point parmi ceux qui sont oublieux", car l'oubli n'entre pas dans la catégorie des choses auxquelles le serviteur est assujetti pour qu'on puisse dire qu'il lui est interdit d'oublier.

 

Le dhikr comporte trois degrés :

 

- Premier degré :

 

Il s'agit du dhikr apparent qui est sous la forme d'éloges ou d'invocations ou celui qui consiste à se rappeler qu'on est surveillé par Allah.

 

Deuxième degré :

 

C'est le dhikr subtil qui consiste à se délivrer des liens, à contempler [Allah] en permanence et à s'entretenir incessamment en secret [avec Lui].

 

Le dhikr subtil signifie ici le dhikr opéré par le coeur.

 

Il est le fruit du dhikr du degré précédent.

 

Se délivrer des liens signifie se débarrasser de l'indifférence et de l'oubli.

 

Troisième degré :

 

Il s'agit du dhikr véritable qui consiste à laisser contempler ton évocation par le Réel -exalté soit-Il-, à te prémunir contre la contemplation suffisante de ton évocation de Lui et prendre conscience que celui qui continue à être fière [en matière de contemplation] avec son dhikr ne fait que prétendre qu'il pratique vraiment le dhikr.

 

Ce dhikr est qualifié de véritable parce qu'il est attribué au Seigneur -exalté soit-Il.

 

Attribuer le dhikr au serviteur, c'est le Lui attribuer improprement.

 

C'est donc le dhikr par Allah de Son serviteur qui consiste le dhikr véritable.

 

Il s'agit en effet de la contemplation de la mention par le Réel -exalté soit-Il- de Son serviteur et qu'Il le mentionne parmi ceux qu'Il a élus et a qualifiés pour être proches de Lui et pour invoquer Son nom.

 

Ainsi Il fait de lui Son "invocateur".

 

[Pour comprendre ce point, il faut savoir qu'] Allah ne fait qu'invoquer Lui-même Son nom, car c'est Lui-même qui inspire à Son serviteur d'invoquer Son nom et qui le qualifie à le faire.

 

Vers Allah - Résumé du Livre "Les voies des Itinérants" d'Ibn Qayyim Al-Jawziyya - Pages: Page 167 à 169

Retranscription: Oum Chaïma

copié de rappel01.fr

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله