compteur de visite

Catégories

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 18:25
La sincérité et les actes justes

Foudheil Ibn ‘Iyâdh a dit sur le verset (traduction rapprochée) :

 

« afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre »

 

que cela est la sincérité et l’acte juste.

 

On lui demanda :

 

« Ô Abâ ‘Alî ! mais qu’est-ce que la sincérité et l’acte juste ? »

 

Il répondit :

 

« Lorsque l’acte est sincère mais qu’il n’est pas juste, il n’est pas accepté.

Et lorsque l’acte est juste mais qu’il n’est pas sincère, il n’est pas accepté.

La sincérité, est le fait que cela ne soit voué qu’à Allâh.

Et l’acte juste, est le fait que cela soit conforme à la Sounnah.»

[Majmu’ Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 10/173]

 

-La sincérité des actes pour Allâh – ‘Azza Wa Djal – est ce qui n’est pas touché de polythéisme.

 

Certes Allâh n’accepte pas les actes si ce n’est lorsqu’ils sont sincèrement voués à Son Visage, et qui ne sont pas pollués de polythéisme.

 

Cela constitue une des conditions de l’acceptation des actes.

 

-La deuxième condition :

 

Les actes justes conformes à la Sounnah consistent à ce que les actes soient uniformes à la Sounnah de l’Envoyé d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa salam), épurés de toute innovation.

 

Certes Allâh n’accepte pas les actes tachés d’innovation, bien au contraire, Il en puni l’auteur. Car lorsque la personne, négligemment, s’adonne à des actes qui ne sont pas voués à Allâh, ceux-là sont vainement inutiles.

 

Comme lorsque la personne s’adonne à des actes non conformes à la Sounnah, ils sont rejetés.

 

En conséquence, cela n’est pas accepté si ce n’est sous deux strictes conditions :

 

La sincérité (à Allâh), et la conformité (l’acte juste) dans le suivi de l’Envoyé (sallallahu ‘alayhi wa salam).

 

(Traduction rapprochée)

 

« Et ils ont dit : "Nul n’entrera au Paradis que Juifs ou Chrétiens". Voilà leurs chimères. - Dis : "Donnez votre preuve, si vous êtes véridiques". Non, mais quiconque soumet à Allâh son être tout en faisant le bien, aura sa rétribution auprès de son Seigneur. Pour eux, nulle crainte, et ils ne seront point attristés. » (Coran, 2/111-112)

 

La parole « quiconque soumet à Allâh son être » sont les actes consacrés (sincèrement) à Allâh « tout en faisant le bien » qui est le suivi de l’Envoyé (sallallahu ‘alayhi wa salam) en dehors de quiconque, que ce soit les Juifs, les Chrétiens ou toute autre personne dans le monde.

 

Ces deux conditions sont bien : La sincérité (consacrée à Allâh Seul) et la conformité (des actes par rapport à la Sounnah).

 

Itihâf ul-Qârî bit-Ta’lîqât ‘ala Charh is-Sounnah 1/315-316

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر