compteur de visite

Catégories

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 09:15
Le croyant qui fréquente les gens et supporte leurs gênes... (audio)

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

المؤمن الذي يخالط الناس و يصبر على أذاهم خير من الذي لا يخالط الناس و لا يصبر على أذاهم 

 "Le croyant qui fréquente les gens et supporte leurs gênes est meilleur que le croyant qui ne se mêle pas aux gens et ne supporte pas leurs gênes" 

Tabarani, authentifié par cheikh Albani رحمه الله dans silsila sahiha

Sans titre 1-copie-1

Explication du hadith

(Résumé des points principaux)

 

Pour le musulman il est préférable de fréquenter et de se mélanger aux gens, car dans cette fréquentation se trouve un bien pour lui ainsi qu'à celui qui le fréquente :

 

puce gris bleu rondainsi il peut faire profiter de sa science si il fréquente des ignorants 

puce gris bleu rondet il peux profiter de la science des gens lorsqu'il fréquente des personnes plus savantes, qui ont un meilleurs comportement etc..

 

C'est pour celà qu'il constitue un khayr (un bien). 

 

En vérité ce hadith est une réplique aux soufis qui pratique l’ermitage. Ainsi il sortent et s'éloignent des gens dans des endroits reculés (comme le désert etc..) dans le but de s'éloigner des gens car ils croient que les gens ne peuvent leur ramener que du mal.

 

Tandis qu'Allah عز و جل nous dit qu'Il a envoyé ses messagers pour faire une communauté  qui cohabite ensemble et qui s'entraide dans le bien et qui s'interdit le blâmable.

 

Dans le verset Allah عز و جل dit (traduction rapprochée) :

 

"Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes : vous ordonnez le convenable et vous interdisez le blâmable." sourate 3 v 110 

 

Donc la personne qui se retire des gens ne profite pas de tout ceci et n'a pas la qualité par laquelle Allah عز و جل a qualifié cette communauté ainsi si cette personne est savante elle ne peux pas ordonner le bien et interdire le blâmable et si elle est ignorante elle ne peut pas apprendre...

 

Le cheikh رحمه الله insiste sur l'entraide qui ne peux se faire si on est seul et que c'est une des qualité des croyants.

 

Ainsi le prophète صلى الله عليه وسلم a qualifié le croyant par beaucoup de qualités et fait partie de ces qualités dans le hadith :

 

"le croyant est indulgent et doux"

 

alors cette personne qui vis seul ne peut acquérir ces qualités , dans des hadiths authentiques le prophète صلى الله عليه وسلم a qualifié el a3rab (bédoin" qui vivent dans le désert) de personnes au coeur dur , le prophète صلى الله عليه وسلم a interdit aux "bédoins " qui venaient à la ville de retourner vivre seul dans le désert. ces personnes là qui s'écartent des gens ont peu de science et ont un caractère dur à tel point qu'ils comprennent la religion à l'envers.

 

Le cheikh رحمه الله cite un exemple sur le tawakkoul "la confiance en Allah" : ils ne font pas de causes , ils ne se contentent que du tawakkoul alors qu'Allah عز و جل dit (traduction rapprochée) :

 

{une fois que tu t'es décidé, confie-toi donc à ALLAH} sourate 3 v 159 

 

Contrairement à la mentalité des occidentaux qui vivent dans un monde matérialiste et qui eux se contentent de faire les causes sans faire confiance à Allah.

 

Le croyant lui se place au milieux il fait les causes et placent sa confiance en Allah.

 

Celui qui vit parmi ses frères soit il profite, soit il fait profiter soit les deux en même temps. 

 

Il est évident que la fréquentation des gens surtout à une époque où il y a beaucoup de fitane va rencontrer beaucoup de mal,  par cela il est meilleur car il patiente et quelle belle patience !

 

C'est par rapport à ce point que le le mouhaddith a classé ce hadith dans le chapitre : "essabrou 3ani l adha - la patience sur le mal" 

 

Le sheykh رحمه الله attire notre attention sur le fait qu'il y a plusieurs ahadith authentiques qui vont dans ce sens où le prophète صلى الله عليه وسلم incite à fréquenter les gens et à patienter sur leur mal.

 

Le hadith rapporté par el boukhary 

 

"Nul être n'est plus patient que Allah en entendant ce qui lui nuit en lui associant un autre ou en lui attribuant un enfant et malgré cela il pardonne".

 

Le musulman doit patienter pour ce rapprocher de l'attribut de la patience mais je dis bien que même si une personne a un degrés élevé dans la patience il ne peut y avoir de ressemblance avec un des attributs d'Allah عز و جل.

 

Allah عز و جل dit (traduction rapprochée) :

 

"Il n'y a rien qui Lui ressemble; et c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant." sourate 42 v 11.

 

Mais le musulman doit être patient pour se rapprocher de l'attribut d'Allah comme quand Allah a parlé de adam عليه السلام Il a dit (traduction rapprochée) :

 

"et nous l'avons rendu audient et clairvoyant"

 

Adam عليه السلام entend et vois mais il ne peux y avoir de ressemblance avec le créateur عز و جل, nous disons pareil pour la patience et aussi d'autres attributs mais il y a des attributs qui ne peuvent être donnés à autre qu'ALLAH comme "el jabbar - le tout puissant" ou "el khaliq - le créateur".

 

Le cheikh mentionne un hadith célèbre mais qui n'a aucune source :

"takhallakou bi akhalaki LLEH"

"qualifiez vous des qualifications d'ALLAH"

 

Mais le sens peut être appliqué sur certains attributs (et toujours sans faire ressembler les attributs d'Allah aux attributs des créatures ).

 

Le cheikh raconte une histoire qui s'est passé avec le prophète صلى الله عليه وسلم sur la parole d'un ansary qui a dit que le prophète صلى الله عليه وسلم n'a pas partagé équitablement alors sa réponse صلى الله عليه وسلم fut moussa عليه السلام a été éprouvé plus que cela et a patienté le sens du hadith est clair le prophète صلى الله عليه وسلم a partagé par rapport à des situations que la plupart des gens ne pouvait percevoir mais il صلى الله عليه وسلم le faisait avec des raisons valables.(c'était ibn mas3oud qui avait rapporté la parole du ansary qui fut la suivante "c'est un partage par laquelle n'a pas été cherché la satisfaction ou le visage d'Allah).

 

Cette histoire fait référence au verset suivant (traduction rapprochée):

 

"Ô vous qui croyez ! Ne soyez pas comme ceux qui ont offensé Moïse. Allah l'a déclaré innocent de leurs accusations, car il était honorable auprès d'Allah." Sourate 33 verset 69

 

Les juifs sont des khoubatha et méchants et avait le coeur dur puisqu'ils tuaient les prophètes sans droit.

 

Puis le cheikh رحمه الله cite l'histoire de la femme qui est rentré en enfer à cause d'un chat et l'histoire de la prostitué qui a sauvé un chien (le thème du cours suivant est qu'Allah lui a pardonné). 

 

Wa Llahou a3lam.

 

traduit par oum rahmah 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة