compteur de visite

Catégories

13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 16:49
Le fait de se lever pour quelqu’un qui arrive

Question :

 

Nous étions dans une réunion, et une personne est entrée. Tous les gens présents se sont levés, sauf moi.

 

Devais-je donc me lever, ou est-ce que ceux qui se sont levés ont commis un péché ?

 

Réponse :

 

Il n’est pas obligatoire de se lever pour un nouvel arrivant, mais cela fait partie des règles de bienséance, afin de lui serrer la main, et d’autant plus s’il est le propriétaire du lieu.

 

En effet, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, s’est levé pour Fâtima, de même qu’elle, qu’Allah l’agrée, s’est levée pour lui, prière et salut d’Allah sur lui. (1)

 

De plus, les Compagnons, qu’Allah les agrée, se sont levés sur l’ordre du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, pour Sacd ibn Mucâdh, qu’Allah l’agrée, quand il est venu pour juger la tribu des Banî Qurayda. (2)

 

De même, Talha ibn cUbaydillah, qu’Allah l’agrée, s’est levé, devant le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, quand Kacb ibn Mâlik, qu’Allah l’agrée, est arrivé, une fois qu’Allah eut accepté son repentir, pour lui serrer la main et le féliciter, puis il s’est rassis. (3)

 

Cela fait partie des règles de bienséance.

 

Mais ce qui est interdit est de se mettre debout par vénération.

 

Par contre, se lever pour accueillir un invité, pour l’honorer, lui serrer la main ou le saluer est permis.

 

Mais se lever alors que la plupart restent assis, par vénération ou sans intention de l’accueillir, ou de lui serrer la main, cela est interdit.

 

Et pire encore est le fait de se lever par vénération pour une personne qui reste assise.

 

Le fait de se lever pour quelqu’un se divise en trois catégories :

 

-Se lever pour quelqu’un qui reste assis, par vénération

 

Comme font les non-arabes pour leurs rois et leurs seigneurs, comme l’a montré le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, cela n’est pas permis.

 

C’est pourquoi le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a ordonné à ses Compagnons de s’asseoir quand il a dirigé la prière assise.

 

Il leur a donc ordonné de continuer la prière assise. (4)

 

Quand ils se sont levés, il a dit :

 

« Vous étiez sur le point de me glorifier, comme font les non-arabes avec leurs chefs. » (5)

 

-Se lever pour quelqu’un qui est debout, quand il entre ou sort, sans l’intention de l’accueillir ou de le saluer, mais seulement pour le vénérer.

 

Cet acte est pour le moins détestable, et les Compagnons, qu’Allah les agréent, ne se levaient pas pour le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, quand il entrait, car ils savaient qu’il détestait ce geste.

 

-Se lever pour aller au-devant de celui qui arrive

 

Pour le saluer, pour l’emmener s’asseoir ou autre chose.

 

Il n’y a pas de mal en cela, mais fait plutôt partie de la Sunna comme on l’a montré précédemment.

 

(1) Abû Dâwûd dans le chapitre du comportement (5217), At-Tirmidhî dans le chapitre des vertus (3871).

(2) Al-Bukhârî dans le chapitre du Jihâd (3043), Muslim dans le chapitre du Jihâd (1768).

(3) Al-Bukhârî dans le chapitre des batailles (4418), Muslim dans le chapitre du repentir (2769).

(4) Al-Bukhârî dans le chapitre de l’appel à la prière (689), Muslim dans le chapitre de la prière (411) selon Anas.

(5) Muslim dans le chapitre de la prière (413) selon Jâbir.

 

Majmûc Fatâwâ 4/394

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب