compteur de visite

Catégories

12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 15:34
Le jilbab de la femme - جلباب المرأة المسلمة (vidéo)

Cheikh :

 

Na3am.

 

Questionneuse :

 

Assalaamou 'aleykoum wa rahmatoullah .

 

Cheikh :

 

'aleykoum salaam wa rahmatoullah wa baarakatouh.

 

Questionneuse :

 

Comment allez vous ?

 

Cheikh :

 

Al hamdoulillaah.

 

Questionneuse :

 

Al hamdoulillaah, puis-je poser une question ?

 

Cheikh :

 

Vas y.

 

Question :

 

Est ce une condition pour le jilbaab de la femme qu'il faille qu'il traîne d'un empan ou de la longueur d'une coudée (avant bras) ?

 

Cheikh :

 

Cette condition est si les vêtements d'une femme était comme les vêtement des femmes dans le passé, parce que les femmes avant avaient l'habitude de porter seulement un Kamis (longue robe) c'est à dire comme دِشداشَة "thawb". 

 

Dans le sens qu'elles ne portaient pas de sirwal, ni chaussettes, ni rien qui puisse couvrir ses tibias ni ses pieds, sauf ce long kamis qui avait l'habitude de traîner sur le sol, ce qui est généralement connu comme l'Abaya.

 

Aujourd'hui, si une femme porte des chaussettes ou peut-être un long sirwal, même si ce n'est pas commun, alors il est suffisant pour le jilbab de couvrir le dessus de ses pieds. 

 

Il n'est pas nécessaire pour l'ourlet du vêtement de traîner le long de la chaussée sauf dans la situation où la femme ne peut pas trouver, dans ses vêtements, des choses semblables à un sirwal ou des chaussettes et ainsi de suite.

 

Parce que, en vérité, le Messager 'aleyhi salaam lui a ordonné d'allonger son vêtement craignant que quelque chose de sa 'Awrah de ses pieds ou de ses tibias soit découvert.

 

Donc, si ils sont couverts avec des vêtements ou des chaussettes et au dessus d'eux se trouve le long jilbaab alors il n'est pas nécessaire, dans cette situation, pour l'ourlet du vêtement de traîner le long de la chaussée.

 

Questionneuse :

 

Puisse Allah vous récompenser.

 

Cheikh :

 

Qu'Allah vous préserve.

 

Questionneuse :

 

Donc ce qu'il est compris de votre parole est qu'il n'y a pas de problème si les chaussures se découvrent ou qu'une partie des chaussettes sont montrées?

 

Cheikh :

 

Non, je vous ai dit que le jilbaab doit couvrir le dessus des pieds.

 

Ensuite, tu as également mentionné les chaussures, la condition pour les chaussures, c'est qu'elles ne doivent pas être décorés, parce que les chaussures des femmes de nos jours, pour la plupart sont décorées.

 

Questionneuse :

 

In shaa'a Allah mais les miennes ne sont pas décorées.

 

Cheikh :

 

Je ne parle de ton cas en particulier, je parle de manière en générale, pour l'ensemble des femmes.

 

Questionneuse :

 

Puisse Allah vous récompenser.

 

Cheikh :

 

Qu'Allah te préserve.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام