compteur de visite

Catégories

30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 23:00
Le respect pour les savants

Question :


Fait-il partie de l'unité d’avoir du dédain pour le Comité des Savants et de les accuser d'hypocrisie et d’être des salariés (du gouvernant)? [1]
 
Réponse :

Il est obligatoire de respecter les savants des musulmans, parce qu'ils sont les héritiers des prophètes.

Ainsi avoir du dédain pour eux revient à avoir du dédain pour leur position, leur héritage du prophète (sallallahu ' alayhi wa sallam) et du dédain pour la connaissance qu'ils portent.

Du dédain pour les savants vient le dédain pour d'autres qu'eux.

Donc il est obligatoire de respecter les savants pour leur connaissance et leur statut dans la umma et pour la responsabilité qu'ils portent pour l'avantage de l'islam et des musulmans.

Si on ne compte pas sur les savants, alors sur qui comptera-t-on ?

Si la confiance aux savants est négligée, donc à qui les musulmans se référeront-ils à dans la difficulté et pour expliquer les règles de Shari'a ?

Au point, que la umma ne soit abandonnée et ne tombe dans le chaos.

Ainsi si le savant fait un ijtihad et voit juste, il obtient deux récompenses.
Et s'il fait un ijtihad et se trompe, alors il a une récompense et est pardonné pour son erreur.

Il n'y a personne qui n’ait du dédain pour les savants, sans qu'il n’attire par cela une punition dure sur lui.

L'histoire - dans le passé et de nos jours - est un bon témoin de cela, qu’importe si ces savants sont parmi ceux qui sont responsables des affaires des musulmans, comme les juges; ou le Comité de Savants. [2]
 
Notes de bas de page :

[1] Ceci est tiré du livre Al-Ajwibatul-Mufida (p. 140-142); Shaykh Salih Ibn Fawzan a dit de ce livre, " la louange est à Allah et Prières et Paix sur notre prophète, Muhammad et sur sa famille et ses compagnons : J'approuve la publication d'Al-Ajwibatul-Mufida 'an As'ilatil-Manahijil-Jadida qui contient mes réponses et des notes du frère, Jamal Ibn Farihan Al-Harithi. Et j'espère que cela sera un bienfait dans l'explication des aspects de la vérité ignorée de certaines personnes aujourd'hui. Et que les prières et la paix d'Allah soient sur notre prophète, Muhammad, sa famille et ses compagnons. Signé : Salih Ibn Fawzan Ibn ' Abdullah Al-Fawzan 18/4/1417."

[2] En effet, les musulmans ont aujourd'hui été éprouvé par un groupe de ceux qui se réclament de da'wa.

Ce groupe a dit du mal des savants en cachant leurs identités.

Cependant, ils ne sont pas restés cachés de ceux qui possèdent la connaissance.

Ainsi pour clarifier l'affaire et balayer la poussière, nous mentionnerons certaines des déclarations de ces gens.

L'orateur (Salman Al-'Awda) dans la cassette audio Haqiqatut-Tatarruf dit : « Il est obligatoire de dire aux savants et prêcheurs : Établissez vos obligations et avertissez les masses de la umma et donnez vos cours sans attendre que quelqu'un vous le permette ou commande que vous le fassiez. » Il dit ces mots tels quels.

Et il parle de l'Arabie Saoudite dans ce cours!! Refléchissez donc – qu’Allah vous accorde le succès - sur le discours et le sens visé.

Puis il a dit ce qui a clarifié le sens visé : « Il est juste de dire que les affaires de la religion ont été monopolisées par un groupe connu qui est habile dans l'hypocrisie et la duperie.

Ces gens ont été délégués comme une organisation pour parler des affaires au nom de l'islam et des musulmans, alors qu'ils n'accomplissent rien pour eux si ce n’est deux choses :

[1] Annoncer le début et la fin de Ramadan;
[2] Attaquer ceux qu'ils appellent des radicaux. »

Et il (Salman Al-'Awdah) dit dans la cassette audio, ash-Sharitul-Islami Ma Lahu wa Ma ' Alayhi : « que vaut un savant  qui n'explique pas la politique aux gens, la chose la plus importante dont ils ont besoin ? »

Par ces mots il souhaite que les savants captivent les gens par la politique et les affaires politiques et il veut impliquer les gens qui ne rectifie pas, ni ne profite à la umma.

En vérité la chose  la plus importante vers laquelle on doit appeler les gens est le Tawhid et leur apprendre les actes d'adoration et c'est ce dont les gens ont besoin.

Et la politique n'est pas la futilité qui appelle au chaos et à l'ignorance de la religion. Ainsi quel est l'avantage de connaître la politique et l’avantage des musulmans s’ils ne connaissent du tawhid, et des actes d'adoration, que leurs noms.

L'orateur (Salman Al-'Awdah) sur la cassette a dit : « voulez-vous un savant qui soit limité seulement aux règles de sacrifices, des produits alimentaires, des menstrues et de l'accouchement, l'ablution, le ghusl (bain rituel) et l'essuyage sur les chaussettes ? »

Cela montre sa désapprobation pour ces actes d'adoration et leur parfaite connaissance et la désapprobation de l'adoration qui ne devient correcte que lorsque l'on connaît les règles de Shari'a sur le sujet.

L'orateur (Safar Al-Hawali) sur la cassette Fafirrou ilallah dit : « je dirai notre déclaration sur les savants ... nous ne devons pas toujours placer le blâme d’un côté spécifique.

Particulièrement pour ceux qui vivent dans des circonstances particulières qui les poussent à être courtois dans leur conduite !!

Et des conditions difficiles! Comme nous sommes ceux qui vivent dans le confort, nous devons dire la vérité dans nos maisons et nos mosquées...

Nos savants, ô frères ! Assez (excuses pour eux) ! Assez (excuses pour eux) ! (Kaffahum!Kaffahum!)

Nous ne pouvons pas justifier tout pour eux, nous ne pouvons pas dire qu'ils sont infaillibles!!... Nous disons : Oui !

Ils ont quelques défauts dans leur connaissance de l'état actuel des affaires, ils ont quelques choses et nous les complétons !

Non pas que nous leur soyons supérieur, mais parce que nous avons vécu les événements et ils ne les ont pas vécu eux parce qu'ils ont vécu dans un autre temps ! Ou conditions différentes !!...

Néanmoins, je dis la chose suivante : la responsabilité essentielle est d’abord sur nous, les étudiants en science !

Et certains de ces savants ont en effet commencé à remettre (l'autorité) de l'affaire; parce que - je veux dire - ils sont devenus vieux, ou à un certain point... Pensez, qui peut leur succéder, pensez qui... »

Réfléchissez donc ô lecteurs , puisqu'ils parlent tous d'une même façon avec une signification et que celui-ci est à l'ouest et que l’autre est à l'est de la terre d’Arabie Saoudite. Et ceux qui leur ressemblent sont nombreux et il n'y a de force et de puissance qu’en Allah.

Et ceux comme lui – ses semblables - parmi les politiciens méprisables et ceux qui incitent à la fitna (épreuve, discorde) veulent succéder aux savants dans notre pays; comme Al-'Allama Ibn Baz, Al-'Uthaymin, Al-Fawzan, Al-Luhaydan, Al-Ghudayan et leurs frères! Qu’Allah nous protège.

Article tiré du site troid.org
Préparé par Jamal ibn Farihan al Harithi
Traduit par Maz Qureshi
copié de salafs.com
 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Savants - العلماء