compteur de visite

Catégories

1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 02:33
Les catégories de l'unicité évoquées par les savants des premières générations jusqu'à aujourd'hui (vidéo-dossier)

L’imam Abu Hanifa (150 de l’hégire) a dit dans «Al fiqh al absat» (p.51):

 

«Allah est invoqué [en se dirigeant] vers le haut pas vers le bas, car le bas ne convient en rien à la seigneurie [A-Rububiyyah] ni au mérite exclusif d’être adoré [Al Uluhiyyah]».

 

«Allah est invoqué [en se dirigeant] vers le haut pas vers le bas» contient l’affirmation de l’attribut de la hauteur, étant donné qu’Allah est Le Très -Haut, et c’est là une manifestation du Tawhid des noms et attributs. 

iobo

L’imam des exégètes, Abu Ja’far Tabari (310 de l’hégire) a dit, en commentaire du verset (traduction rapprochée):

 

"Sache donc que nul ne mérite d’être adoré si ce n’est All ah et demande pardon pour ton péché"[Muhammad: 19] :

 

«Sache, Muhammad, que nul ne mérite d’être adoré [Al Uluhiyyah] excepté Allah, qui est le Créateur de toute chose, et le Maître de toute chose, et à qui tout à chacun reconnaît l’attribut de la seigneurie [A-Rububiyyah].

S’il en était autrement, cela te serait permis ainsi qu’au restant de la création»

iobo

L’imam Abu Ja’far Tahawi (321 de l’hégire) a dit dans l’introduction de son célèbre crédo connu sous le nom de «A-Tahawiyya» :

 

«Nous disons, avec l’aide d’Allah, à propos du Tawhid d’Allah, en lequel nous avons foi: Certes Allah est Unique sans associé, et nul ne Lui est semblable, et nul ne Le réduit à l’impuissance, et nulle divinité ne mérite l’adoration sauf Lui».  

 

Sa parole: «Certes Allah est Unique sans associé» contient les trois branches du Tawhid, quant à: «et nul ne Lui est semblable» cela renvoie au Tawhid des noms et attributs, de même que «et nul ne Le réduit à l’impuissance» renvoie au Tawhid de la seigneurie, et que la fin de cette citation fait référence au Tawhid de l’adoration.  

iobo

Abu Muhammad ‘Abdu-Lah Ibn Muhammad Al Hiri (328 de l’hégire) a dit:

 

«Les fondements du Tawhid sont au nombre de trois: Connaître Allah par Sa seigneurie [A-Rububiyyah], affirmer qu’Il détient le droit exclusif d’être adoré  [Al Uluhiyyah] et nier de manière absolue que quiconque ne lui ressemble»

 «Jami’ u-l-bayan» (26/53). 

iobo

L’imam Ibn Batta Al ‘Ukbari (387 de l’hégire) a dit dans «Al Ibanatu-l-kubra» (6/149):

 

«…cela car la base de la foi en Allah qui est obligatoire à l’humanité tourne autour de trois choses:

 

-La première : Que le serviteur croit en Sa seigneurie [A-Rabbaniyyah], afin de se désolidariser des négateurs qui ne croient pas au Créateur.

-La deuxième : Qu’il croit qu’Il est le Seul à mériter l’adoration [Al Wahdaniyyah], afin de se désavouer de la voie des polythéistes qui reconnaissent le Créateur mais Lui associent autre que Lui dans Son adoration. 

-La troisième :  Qu’il ait la ferme conviction qu’Il est décrit par les attributs qui ne peuvent que Lui être attribués, tel que la science, le pouvoir, la sagesse et l’ensemble de ce par quoi Il s’est Lui-même décrit dans Son livre.

 

 Et nous citons cela car nous savons que nombreux sont ceux qui reconnaissent Son existence et affirment Son unicité de manière globale, tout en s’égarant dans le domaine de Ses attributs, ce qui entache considérablement la façon qu’ils ont d’ affirmer l’unicité d’Allah. 

 Et du fait que nous avons trouvé qu’Allah s’est adressé à Ses serviteurs en les appelant à croire fermement en chacun de ces trois points». 

 

Voir «Hiliyatu-l-awliya°» (10/356) d’Abu Nu’aym. 

 

Le Cheikh ‘Abdu-Razzaq Ibn ‘Abdi-l-Muhsin Al Badr a dit en commentaire de ce passage :

 

«Ce texte est on ne peut plus clair dans la mention des trois branches du Tawhid.

Et médite -qu’Allah te garde- la parole d’Ibn Batta: «Et du fait que nous avons trouvé qu’Allah s’est adressé à Ses serviteurs en les appelant à croire fermement en chacun de ces trois points», car elle est une réplique claire à ceux qui prétendent que cette classification n’est pas présente dans le livre d’Allah et dans la Sunna de Son messager»

 

«Al mukhtasar u-l-mufid fi bayani dalaïli aqsam i-tawhid» (p. 54). 

iobo

L’imam Abu Bakr Muhammad Ibn Al Walid Turtuchi Al Maliki (520 de l’hégire) a dit dans l’introduction de son livre «Siraju-l-muluk» (1/7): 

 

«Et j’atteste qu’à Lui revient la seigneurie [A-Rububiyya] et le droit exclusif d’être adoré [Al wahdaniyya], et de ce qu’Il s'est Lui-même attribué parmi les plus beaux noms, et les attributs et descriptions les plus éminents». 

 

copié de : "Les trois branches du Tawhid"

Préparé par votre frère 'Abdu-Rahman Colo, à Médine le 12/05/1434 de l'hégire équivalant au 24/03/2013 et revu le 13/06/1434. 

iobo

Question :

 

Cette personne vous questionne à propos des catégories d'Unicité.

 

Réponse de Cheikh al Fawzan :

 

il y a trois catégories d'Unicité : 

 

-l'Unicité de la Seigneurerie (tawhid ar Rububiyah)

-l'Unicité de l'adoration (tawhid al ululiyah)

-l'Unicité des noms et attributs (tawhid asma wa siffat)

 

L'Unicité de la Seigneurerie (tawhid ar Rububiyah) est d'Unifier Allah à travers Ses actes, tel que créer, Pourvoir, faire vivre et mourir, gérer...

 

L'Unicité de l'adoration (tawhid al ululiyah) est d'Unifier Allah à travers les actes des serviteurs, qui leur permettent de se rapprocher de Lui à partir de ce qui leur a été légiféré.

 

Ils n'associent donc rien avec Allah dans leurs adorations.

 

L'Unicité des noms et attributs (tawhid asma wa siffat) est d'affirmer à Allah ce qu'Il S'est affirmé pour Lui-même, ou qu'a affirmé Son Messager, parmi les noms et attributs.

 

Les affirmer sans les comparer (sans les faire comparer à la créature), ni ressemblance, les attribuer à Allah sans aucune négation (des noms et attributs).

 

C'est ceci l'école (la voie) des gens de la Sunnah et du consensus dans les questions liés à l'Unicité. 

iobo

Question :

 

Qu'Allah vous préserve, que disez-vous de ceux qui nient les catégories de tawhid pour preuve (selon eux) qu'il ne s'y trouve ni dans le Qur'an et ni dans la Sunna ?

 

Réponse de Cheikh al Fawzan :

 

Gloire et pureté à Allah!

 

Il ne lit pas le Qur'an ou bien il le lit mais ne le comprends pas, ou bien le comprend mais suit ses passion.

 

Les catégories de tawhid sont dans le Qur'an, il est rempli de ceci, car les versets énoncant cela, sur les attributs et actes d'Allah, font partie de l'unicité de la Seigneurerie (at tawhid ar rububiyah), et les versets énoncant les actes des serviteurs et actes d'adorations et l'obligation de la sincérité envers Allah l'exalté et l'éloignement du polythéisme, font eux partie de l'unicité de l'adoration (at tawhid al uluhiya), et les versets contenant des attributs et noms d'Allah, font eux partie de l'unicité des noms et attributs.

 

Observe la parole d'Allah glorifié le très haut dans la sourate "les hommes" (traduction rapprochée) : 

 

"Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes, Le Souverain des hommes, Dieu des hommes"

 

Donc: "Seigneur des hommes, Le Souverain des hommes" font partie de l'unicité de la Seigneurerie.

 

"Dieu des hommes" fait partie de l'unicité de l'adoration 

 

Et de même dans la sourate "l'ouverture" (al Fâtiha), qui est lu entre autre par cet ignorant, dans la sourate al Fâtiha: "Louange à Allah, Seigneur de l’univers.

 

Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux" font partie de l'unicité de la Seigneurerie et de l'unicité des noms et attributs: "Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux"

 

"Maître du Jour de la rétribution", fait également partie de l'unicité de la Seigneurerie 

 

" C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours" fait partie de l'unicité de l'adoration, car l'adoration c'est implorer le secours, dans l'adoration on a entre autre l'imploration du secours (al isti'ana) ainsi qu'invoquer pour demander quelque chose et l'immolation, tout ceci font partie de l'unicité de l'adoration.

iobo

Cheikh al Albani à propos des catégories d'Unicité.

 

Et je dis qu'en réalité ibn Taymiyah n'est pas venu avec quelquechose de nouveau.

 

L'Unicité de la Seigneurerie (tawhid ar Rububiyah) est textuellement mentionné dans le Qur'an, (aussi bien que) l'Unicité de l'adoration (tawhid al Ululiyah) et l'Unicité des attributs (tawhid as sifat).

 

Toutes ces choses sont textuellement mentionnés dans le Qur'an et la Sunnah.

 

Cependant, ibn Taymiyah a clarifié ces sens à travers l'explication (tafsir) de ces textes à partir du Livre (le Qur'an) et la Sunnah.

 

 

Il devient donc évident pour les muslims de leur clarifier avec cette précision car ce n'est pas tout muslim qui est capable de le comprendre, par exemple où y a-t-il le texte en rapport avec l'Unicité de la Seigneurerie, ou bien où peut-on trouver le texte en rapport avec l'Unicité de l'adoration, ou en rapport avec l'Unicité sur les attributs.

 

Les gens du commun sont obligés de comprendre le témoignage du tawhid.

 

Donc, ils ne sont pas capable de la comprendre si ce n'est par la voie des gens de science.

 

Donc, si nous appliquons la catégorisation qu'ibn Taymiyah a clarifié à partir du Livre (Qur'an) et de la Sunnah, d'où sont dérivés ces trois catégories, l'Unicité de la Seigneurerie, l'Unicité de l'adoration et l'Unicité des attributs, c'est alors la voie qui rendra possible pour comprendre les textes de cette réalité, la réalité de : "Lâ ilaha ila Allah".

 

copié de fatawaislam.com

iobo

iobo

Question :

 

Cheikh Mouqbil fut questionné sur la répartition du Tawhid en trois parties :

 

    -L’unicité d’Allah dans sa seigneurie

    -L’unicité d’Allah dans l’adoration

    -L’unicité d’Allah dans ses noms et attributs

 

A quelle époque est apparut cette répartition ?

 

Quelle en a été la cause ?

 

Et est-t-il authentique que Cheikh Ibn Taymiyya et son éleve Ibn El-Qayyim furent les premiers à répartir le Tawhid de cette manière ?

 

Réponse de Cheikh Mouqbil :

 

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers, et que la prière d’Allah soit sur notre prophète Mohammed, sa famille, et tous ses compagnons.

 

J’atteste qu’il n’y a point de divinité digne d'être adorée excepté Allah, seul sans rien lui associer. J’atteste que Mohammed est son serviteur et messager.

 

Cette répartition est prise du Livre d’Allah et de la sunna de son messager (prière et paix d'Allah sur lui). Le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

« Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. » Sourate 'Les femmes' verset 36.

 

Ceci est l'unicité dans l'adoration.

 

Et Il a dit (traduction rapprochée) :

 

« Si tu leur demandes: "Qui a créé les cieux et la terre?", ils diront, certes: "Allah!" Dis: "Louange à Allah!". Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. » Sourate 'Luqman' verset 25.

 

Et ceci est l'unicité dans la seigneurie.

 

Le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

« C’est Lui le Dominateur Suprême au-dessus de Ses serviteurs, et Il est le Sage, le Parfaitement informé.». Sourate 'El-An’am' verset 18.

 

Et enfin ceci est l'unicité dans ses noms et ses attributs.

 

L'Imam El Boukhari (Qu'Allah lui fasse miséricorde), à la fin de son livre l'Authentique, dans le chapitre de l'unicité, a regroupé l'unicité d'Allah dans ses noms et ses attributs, l'unicité dans sa seigneurie et l'unicité dans son adoration et ceci est bien connu, et quiconque souhaite y retourner, qu'il y retourne, et Allah est celui à qui nous demandons le secours.

 

Donc il n'est pas exact de dire que les premières personnes à avoir reparti l'unicité d'Allah sont Cheikh Ibnou Taymiya et son élève Ibn El Qayyim, car certains savants les ont déjà précédé dans cela, parmi eux Ibn Bata, Ibn Manda et d'autres, et nous conseillons la lecture du livre de Cheikh Abdel Razak ibn Abdel Al-Mouhsin El 'Abad (Qu'Allah les protége) intitulé "La juste parole dans la réplique à ceux qui désapprouvent la répartition de l'unicité".

 

Enfin la vérité doit être prise de qui vient avec, et nos savants prennent la vérité de qui est venue avec, ils ont voyagé même du Yémen jusqu'en Egypte, et de La Mecque jusqu'à Bagdad, et de Naiyssabour jusqu'au Yémen.

 

Ils ont voyagé et profité des uns et des autres.

 

Contrairement aux savants de notre siècle, excepté celui à qui Allah a fait miséricorde.

 

Fatwa du cheikh Moqbil tirée de son recueil de fatawas Tome 1, page 15

iobo

Ouvrages de cheikh 'abd ar Razzaq al Badr au sujet des catégories de l'unicité :

 

(Clic sur les images pour télécharger)

kaol-sadid.jpg          mukhtashor-mufid.jpg

 

copié de minhaj sunna

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Unicité - التوحيد