compteur de visite

Catégories

31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 23:22
Les dangers de se moquer de la sounna

Le récit concernant celui qui s'est moqué du siwâk (petit bâton d'arak servant à se curer les dents), comme cité dans l'ouvrage " AlBidâya wan-Nihâyah " d'lbn Kathîr :

 

" Ibn Khillikân raconte d'après ce qu'il rapporte des récits de Shaykh Qutb Ad-Dîn Al-Yunânî : (Il nous est parvenu qu'il fut un jour cité les vertus du siwâk à un homme se faisant appeler Abû Salam, de la région de Busrâ, qui était quelque peu debauché et impudique.

 

Il dit alors : " Par Allah ! Je ne me cure avec que mon derrière ! "

 

Il prit alors un siwâk et le rentra dans son derrière puis l'en ressortit.

 

Il demeura après celà neuf mois en se plaignant de douleurs au ventre et au derrière.

 

Il mit alors au monde un enfant à l'image d'un rat avec quatre pattes et une tête de poisson (qui avait quatre canines saillantes et une longue queue de la taille d'un empan et quatre doigts), et il possédait un derrière tel celui d'un lapin.

 

Quand cet animal vint au monde, il poussa trois cris.

 

La fille de cet homme se leva et écrasa sa tête, il mourut alors. Cet homme vécut aprés l'avoir mis au monde deux jours et mourut le troisième.

 

Il disait : " Cet animal m'a tué, il a coupé mes intestins ! "

 

Plusieurs personnel et orateurs de cette région en ont été témoins. Certains ont vu l'animal vivant, et d'autres après sa mort. "

 

Source : al-qawl al mufir, leçons de tawhid

Leçon 34 : le danger de se mùoquer du coran, de la sunna, ou de ceux qui y prêchent, ainsi que de s’y oppose.

 

Cheikh Mouhamed Ibn Abdelwahab Al-Wassabee - الشيخ محمد بن عبد الوهاب الوصابي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mohamed صلى الله عليه وسلم - Sounnah السنة