compteur de visite

Catégories

1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 18:55
Les méfaits des coiffeuses

Question :

 

Votre éminence, Cheikh Muhammad ibn Sâlih Al-cUthaymîn, 

Que la Paix d’Allah soit sur vous, ainsi que Sa miséricorde et Sa bénédiction,  

 

Ces derniers temps, les visites de certaines jeunes filles chez les coiffeuses se sont multipliées.

 

Celles-ci leur coiffent les cheveux selon les différentes modes.

 

Parmi les modes les plus répandues chez ces jeunes filles, il y a la coupe au carré, inspirée d’une revue de mode thaïlandaise très répandue dans les magasins.

 

Une autre coiffure consiste à friser les cheveux selon la mode américaine.

 

Or, tout ceci, comme vous ne l’ignorez pas, est une imitation évidente des mécréantes.

 

Les coiffeuses ont également pour tâches de maquiller leurs clientes, de leur épiler les sourcils ou même les poils des parties cachées du corps.

 

Tout ceci dure bien sûr de longues heures et demande des sommes exorbitantes atteignant le seuil de l’excès et du gaspillage.

 

Nous vous prions de nous donner en détail l’avis de l’islam sur cette affaire car elle est très répandue parmi les jeunes filles.

 

Il se peut que, grâce à votre Fatwa, Allah guide certaines de ces filles qui ont été trompées, qui ont couru derrière la mode occidentale et qui ont oublié, ou ont fait semblant d’oublier qu’elles sont des musulmanes qui devraient espérer le Paradis et craindre l’Enfer.

 

Qu’Allah vous récompense !

 

Réponse :

 

Louange à Allah Seigneur de l’univers, et prière et salut sur notre Prophète Muhammad ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons.

 

Avant de répondre à cette question, on doit savoir que les ennemis des musulmans ne cessent de comploter contre l’islam et les musulmans, sans relâche, par tous les moyens.

 

Aucun de nous n’ignore que les mécréants ont colonisé de nombreux pays musulmans par la puissance des armes, et lorsqu’Allah, qu’Il soit élevé, les a faits sortir, ils ont voulu garder leur emprise sur ces pays en essayant de corrompre leurs idées et leurs mœurs.

 

Allah, le Tout-Puissant, dans Son Livre, et le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, dans sa Sunna, nous ont mis en garde contre le fait d’imiter les mécréants dans les habitudes qui leur sont propres. Allah, le Tout-Puissant, dit (traduction rapprochée) :

 

« Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit. » [1]

 

Il dit aussi (traduction rapprochée) :

 

« Ô vous qui avez cru ! Ne prenez pas pour alliés Mon ennemi et le vôtre, leur offrant l’amitié, alors qu’ils ont nié ce qui vous est parvenu de la vérité. » [2]

 

Et Il dit encore (traduction rapprochée) :

 

« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les juifs et les chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. » [3]

 

Je ne cite pas ces deux versets pour insinuer que ces jeunes filles ont réellement pris les juifs, les chrétiens et les ennemis d’Allah pour alliés, mais je veux simplement dire que le fait qu’elles cherchent à les imiter dans leurs habits et leurs apparences, pourrait les conduire à les prendre vraiment pour des alliés qu’elles aiment et vénèrent, et dont elles suivent la voie malgré tout.

 

C’est d’ailleurs pour cette raison que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

« Celui qui cherche à imiter un peuple en fait partie. » [4]

 

Les musulmans, et spécialement les hommes doués de raison et de sagesse, doivent craindre Allah le Tout-Puissant vis-à-vis de ces femmes que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a décrites en disant :

 

« Je n’ai pas vu des diminuées en raison et en religion aussi capables que l’une de vous de détourner l’intelligence d’un homme déterminé. » [5]

 

Les hommes doivent empêcher ces femmes de suivre aveuglément ces nouvelles modes, par lesquelles ceux qui les ont créées et qui en font la promotion veulent nous faire oublier Allah le Tout-Puissant, et nous faire oublier ce pour quoi nous avons été créés.

 

Ils veulent que notre principal souci soit l’attachement à ces choses et au changement des styles de mode qui ne nous apportent que le mal et la corruption.

 

Ils veulent par-là que le principal souci de l’homme dans cette vie soit l’assouvissement de ses désirs sexuels et alimentaires.

 

Quant à ces coiffeuses, je pense qu’elles ont plusieurs méfaits :

 

-Elles apportent aux femmes des styles semblables à ceux des mécréants, dans la coiffure ou autre.

Il est bien connu que ceci est interdit car il constitue une imitation des mécréants, et « Celui qui cherche à ressembler à un peuple en fait partie », comme l’a dit le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, dans le hadith précité.

 

-Leur travail consiste, entre autres, et comme l’a mentionné la personne qui pose la question, à épiler les sourcils.

Or, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a maudit celle qui épile les sourcils et celle qui demande à ce qu’on lui épile. La malédiction signifie l’éloignement de la miséricorde d’Allah, et à ce propos, je ne pense pas qu’un croyant ou une croyante acceptera de faire quelque chose qui va causer l’éloignement de la miséricorde d’Allah le Tout-Puissant, de lui ou d’elle.

 

-Leur travail coûte beaucoup d’argent, sans qu’il y ait d’intérêt, mais, ce sont au contraire des choses nuisibles.

En effet, cette femme qui coiffe les cheveux des croyantes selon les styles des mécréantes et des perverses, leur demande sûrement des sommes exorbitantes, et on en récolte aucun avantage si ce n’est de  suivre ces modes qui peuvent être destructrices.

 

-Ce qu’elles font incitera les femmes à adopter les parures des femmes mécréantes, et cela les  conduira à pencher par la suite vers ce qui est plus grave que cela, à savoir le libertinage et la décadence des mœurs.

 

-Comme l’a mentionné la personne qui pose la question, ces coiffeuses dévoilent les cAwra des femmes sans nécessité. Pour procéder à une épilation, la coiffeuse pose la cire sur les cuisses de sa cliente et même sur des endroits proches du pubis, ce qui conduit à ce qu’elle voie son sexe sans besoin, ni nécessité.

Or, il est bien connu que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a interdit à la femme de regarder la cAwra d’une autre femme [6].

Ceci n’est permis qu’en cas de besoin, ce qui n’est certainement pas le cas ici.

 

Et puis, quel intérêt y a-t-il à transformer la femme en poupée de caoutchouc sans aucun poil ?

 

Qu’est ce qui nous assure que l’épilation de ces poils (des cuisses) qu’Allah a mis avec Sa sagesse, ne va pas nuire à la peau, même si c’est à long terme ?

 

Et puis, on ne sait jamais, il se peut que la raison soit du côté des savants qui pensent que l’épilation des tibias, des cuisses et du ventre n’est pas permise, car ces poils sont la création d’Allah et leur épilation est une altération de la création d’Allah.

 

Allah Tout-Puissant nous a informés que cette altération de la création est une obéissance à Satan.

 

D’ailleurs, ni Allah, qu’Il soit élevé, ni Son Prophète, n’ont ordonné à ce que ces poils soient ôtés, et par conséquent, la règle de base d’interdiction reste valable.

 

Tel est l’avis de certains savants.

 

Même ceux qui pensent que l’épilation est permise, ne disent nullement que le fait d’épiler ces poils ou de les laisser sont des actes équivalents du point de vue juridique.

 

Ils disent qu’il est mieux et plus pieux de laisser ces poils dans leur état, même si l’épilation n’est pas interdite car les preuves de l’interdiction ne sont pas très fortes.

 

J’insiste sur mon conseil aux hommes et aux femmes de ne pas se laisser tromper par ce genre de choses.

 

Je pense qu’il faut boycotter ces coiffeuses et que les femmes doivent se limiter aux soins  d’esthétique qui ne nuisent pas à la religion et qui ne conduisent pas à commettre l’interdit qui consiste à ressembler aux mécréants.

 

Si Allah, qu’Il soit glorifié et élevé, veut qu’il y ait de l’affection entre les deux époux, ceci n’aura pas lieu en désobéissant à Allah, mais en Lui obéissant et en observant la pudeur et la retenue.

 

Enfin, j’implore Allah, qu’Il soit glorifié et élevé, de préserver notre peuple des complots de nos ennemis, et de nous faire revenir à la pudeur et à la retenue de nos Pieux Prédécesseurs (As-Salaf us-Sâlih).

 

Il est certes Généreux et Bienfaisant.

 

Et c’est Allah Qui accorde le succès.

 

[1] La Table Servie, v. 77.

[2] L’Eprouvée, v. 1.

[3] La Table Servie, v. 51.

[4] Rapporté par Ahmad (n°2/50, 92).

[5] Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre des menstrues (n°304) et Muslim dans le livre de la croyance (n°80).

[6] Rapporté par Muslim dans le chapitre des menstrues (n°338)

 

Fatâwâ wa Rassâ’il il-Afrâh (Fatwas et essais sur les mariages), page 27 et 36.

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام