compteur de visite

Catégories

1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 19:30
Les miracles (vidéo)

Toutes les louanges appartiennent à Allah, toutes les louanges appartiennent à Allah, je le loue, je le remercie, je me repens à Lui et je Lui demande le pardon.

Et je témoigne que rien n'a le droit d'être adoré sauf Allah seul, sans aucuns partenaires. Et je témoigne que Muhammad est son serviteur et Son Messager. Allah l'a envoyé avec la guidée et la religion vraie.

Ainsi, il a transmis le message, accompli le depot, et a conseillé la Oummah.

Et il l'a laissée sur la clarté, la nuit comme de jour.

Allah a protégé sa religion et sa législation de telle sorte que les falsificateurs sont incapables de la déformer.

Alors, quand ils ont dévié Allah a exposé leurs secrets.

Que les prières et la paix d'Allah soient sur lui et sur sa Famille et ses Compagnons et ceux qui les suivent

dans le bien jusqu'au Jour du Jugement. Quant à ce qui suit ...

 

Ô les gens, en vérité les affaires anormales ou miraculeuses qui se produisent en dehors de leur domaine auquel les gens sont habitués, en ce qui concerne les affaires de l'univers, peuvent être classés en trois catégories.

 

-La première catégorie sont les miracles donnés aux prophètes.

 

Et il est connu que ces types de signes ne seront pas donné à quiconque après le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم, parce que toute personne qui prétend être un prophète après Muhammad صلى الله عليه وسلم, alors il est un menteur, et un mécréant celui qui croit que cette personne est un prophète alors il est aussi un mécréant et ceci est basé sur la parole d'Allah l'Exalté (traduction rapprochée) :

 

"Muhammad n’a jamais été le père de l’un de vos hommes(11), mais le messager d’Allah et le dernier des prophètes. Allah est Omniscient." (33-40)

 

Ces signes, ce qui signifie les signes des prophètes ont été coupés des gens, il n'est donc pas possible à quiconque de venir avec ces signes après Muhammad صلى الله عليه وسلم.

 

-Quant à la deuxième catégorie alors c'est les Karaamaat (miracles) des amis d'Allah

 

Dans le sens les Karaamaat qu'Allah le Béni et le Glorifié donne à certains de ses amis comme un honneur pour eux et pour les aider sur ce qu'ils sont.

 

Et en réalité, ceci fait des miracles du Prophète que ce Wali suit.

 

Et les Karaamaat sont nombreux.

 

Ils étaient présents dans ceux qui sont venus avant nous et ils sont présents dans cette communauté.

 

Et ils vont continuer à être présent jusqu'au Jour du Jugement.

 

-Et parmi les signes qui ont été donnés à ceux qui sont venus avant nous

 

C'est que ce qui a été donné à Maryam bint Imran, qu'Allah soit satisfait d'elle.

 

Quand elle est tombée enceinte et les douleurs de l'enfantement sont venu à elle, elle alla au tronc du dattier.

 

Lorsque les douleurs de l'enfantement sont venu elle est allée sous le tronc du dattier pour donner naissance, comme Allah l'a mentionné.

 

Elle est allée au tronc du dattier et elle a commencé à secouer le tronc de l'arbre par le commandement d'Allah et une récolte de dattes fraîches sont tombés sur elle.

 

En ce qui concerne le tronc du palmier dattier, alors on sait que ce n'est pas possible pour une personne en particulier une femme entrain d'accoucher de le secouer, mais elle l'a secoué

 

En ce qui concerne les dattes fraîches, alors si elles tombent du haut de l'arbre les dattes seront abimées quand elles toucheront le sol.

 

Mais ces dattes sont tombées, mais c'était comme s'elles avaient été prises doucement de l'arbre.

 

Et Allah a placé une rivière à coté d'elle.

 

Alors elle mangeait des dattes et elle buvait de la rivière.

 

Et elle est allée à son peuple, portant son bébé qu'elle venait d'accoucher.

 

Ceci fait partis des signes d'Allah.

 

De même il ya l'histoire des gens de la caverne.

 

Et parmi les signes d'Allah, c'est l'histoire de l'homme qui passait par un village et il était tombé des toits.

 

Il a dit: "Oh Comment Allah ne le ramènera jamais à la vie après sa mort?"

 

En ce qui concerne cette nation, alors des signes miraculeux se sont produits, ce qui est connu et a été rapportés dans les livres des gens de science, en particulier le livre intitulé : "Le critère entre les amis du tout Miséricordieux et les amis du diable" écrit par le Cheikh al Islam Ibn Taymiyya, qu'Allah lui fasse miséricorde et le récompense au nom de la Ummah de Muhammad, par le bien.

 

De cela, provient la narration quand les musulmans ont combattu les Perses sous la direction de Sad bin Abi Waqas.

 

Quand ils ont atteint le fleuve Tigre ils ont trouvé la rivière qui coule avec de l'écume et les Perses avaient traversé le fleuve se dirigeant vers leur pays d'origine, et les Perses avaient détruit le pont et coulé tous les navires de sorte qu'il ne restait aucune façon pour les musulmans de traverser la rivière .

 

Donc, l'armée est venue à Sad Abi Waqas, et il était leur chef.

 

Ils lui dirent: «Nous n'avons pas la capacité (de les poursuivre) Maintenant, ils sont protégés par la mer, et ils ont détruit les ponts et coulés les navires .».

 

«Nous n'avons pas la capacité de les poursuivre».

 

Donc Sad Abi Waqas, qu'Allah soit satisfait de lui, convoqua Salman Al Farsi.

 

Et Salman Al Farsi était Perse donc il connaissait les stratégies des Perses.

 

Alors il a dit à Salman, ô Salman informe nous sur quelque chose que nous pouvons utiliser comme plan pour lutte contre nos ennemis.

 

Salman a répondu en disant : Je n'ai rien par quoi je puisse comploter contre eux, sauf pour une chose, et c'est que l'armée soit ferme sur la religion d'Allah.

 

Si ils sont fermes sur l'ordre d'Allah et le suivi de Son messager صلى الله عليه وسلم alors donne leur la bonne nouvelle qu'Allah rendra facile pour nous de traverser la rivière.

 

Parce que celui qui a rendu facile pour les gens qui vivent ici de traverser la rivière (avec des navires et un pont) a la capacité de la rendre facile pour nous aussi afin de la traverser.

 

Alors Salman est allé et il a commencé à tourner autour de l'armée, et il les trouva en s'inclinant et se prosternant dans la prière pendant la nuit et se préparer à la guerre pendant la journée.

 

Ainsi, après trois nuits il est allé à Sad et l'a informé que l'armée était sur le bien et bon.

 

Par conséquent Sad appela l'armée et leur dit: «Je vais rester sur cette rivière et faire trois takbir. Alors, quand j'aurais fait trois takbir, mentionnez le nom d'Allah et traversez la rivière, car Allah va rendre cela facile pour nous. "

 

Alors, quand ils furent sur la rivière et que Sad fit trois takbir et alors ils dirent au nom d'Allah et commencèrent à traverser la rivière avec leurs chevaux et les hommes marchaient au-dessus de l'eau pendant qu'elle coulait.

 

Ils ont été tenus par Celui qui tient le ciel et l'empêche de tomber sur la terre par Sa permission.

 

Et les historiens ont dit que si les étalons était fatigué, Allah aurait fait pour eux une île sur la rivière afin qu'ils puissent se reposer sur elle jusqu'à ce que leur force revienne, et alors ils pourraient continuer à traverser la rivière.

 

Alors, quand ils traversèrent la rivière les Perses étaient stupéfaits et effrayer, et ils ont dit en vérité, vous n'êtes pas des combatants humains plutôt vous êtes des combatants djinns, car aucun homme n'est capable de traverser la rivière sans un moyen tangible.

 

Par conséquent Allah a fait un moyen pour les musulmans de conquerir la capitale de la Perse et ils ont saisi la couronne de Khosro.

 

Et c'était une couronne énorme, ressemblant à une grande tente, il avait en elle de l'or et des perles et des bijoux; Allah sait mieux ce sujet.

 

Et un chameau n'était pas en mesure de l'emporter, alors ils ont utilisé deux chameaux et l'on fixer entre les deux tout le chemin jusqu'à ce qu'ils atteignent la ville de Médine, ils l'ont donné au calife bien guidé Omar ibn Khattab , qu'Allah soit satisfait de lui.

 

Ils ont placé la couronne en face de lui et ils n'ont pas perdu une seule perle de la couronne.

 

Et ils étaient en mesure d'offrir la couronne intacte malgré le long voyage qu'ils ont effectués, endurant vent et pluie, et supportant la chaleur du soleil, quand il ne pleuvait pas.

 

Quand ils ont placé la couronne devant Umar il a été impressionné et il a dit : «En vérité, les gens qui étaient en mesure d'accomplir cette tâche sont dignes de confiance".

 

Ils ont répondu en disant : «O chef des croyants, vous étiez digne de confiance donc nous étions dignes de confiance. Et si vous aviez consumé alors nous aurions consumé."

 

Ainsi médite mon frère, médite sur ce grand honneur qui fait partis des miracles du Prophète صلى الله عليه وسلم, parce que ceux qui ont traversés la rivière, seulement traversé la rivière pour élever la religion du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم.

 

Et il s'agit d'un témoignage de la part d'Allah de la véracité de ce noble Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

O Allah fait de nous parmis ceux qui méditent sur tes signes, ceux qui nous augmente dans la foi, la certitude et l'amour pour Toi, ô Seigneur de tout ce qui existe.

 

En vérité Tu as le pouvoir sur toutes choses.

 

Ô Allah envoie les prières et la paix sur ton serviteur et messager Muhammad, et sur sa Famille et ses Compagnons.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع