compteur de visite

Catégories

9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 21:50
Les pieux prédécesseurs et leur prière

Leurs nombreuses prières...

 

-Ahmad Ibn 'Atuya a dit:

 

" Muhamad Ibn Sama'a faisait 200 Rakaat par Jour "

 (Syar a'lam An-nubala 10/646) 

 

-'Ata rapporte que Mourâtou Al-Hamdani priait 600 Rakaat par jour.

(Syar a'lam An-nubala 4/75). 

 

-Ahmad Ibn Sinan (ou Sanan?) rapporte:

 

" Yazid Et Hachim étaient tous deux connues pour leurs longues prières la nuit et le jour."

(Syar a'lam An-nubala 9/361). 

 

-Il est rapporté qu'Abdurahmane Ibn Al-Aswad accomplissait les prières obligatoires à la mosquée et il lorsqu'il rentré chez lui, il passait la journée en prière.

(Az-zuhd de l'Imam Ahmad p 431). 

 

-Qays Ibn 'Ali a dit :

J'ai vue Yazid Ibn Zari' en rêve.

Je lui demanda : "Qu'est-ce qu'Allah à fait de toi ?." 

-Il répondit : "Il m'a fait rentré au paradis !." 

-Je rétorqua : " Par quelle cause ?." 

-Il répondit alors : "Grâce à mes nombreuses prières."

(Syar 8/298) 

 

-Muharib rapporte :

 

" J'ai côtoyé Al-Qassim Ibn Abd Ar-rahman, il nous a vaincu par son long silence, sa grandeur d'âme et ses très nombreuses prières."

(Syar a'lam An-nubala 8/297) 

 

-Sa'id Ibn 'amir rapporte que lorsque Soulaymane At-taymi priait, il disait à chaque inclinaison plus de 70 fois "Subhana Rabbiy al-Adhim" et à chaque prosternation plus de 70 fois "Soubhana Rabbiy al-Aâla". 

 

-Muhamad Ibn Abd Allah Al-Ansary rapporte que Soulaymane At-taymi était connue pour ses nombreuses prières, toute sa vie, il pria la Soubh avec ses ablutions de l'Icha.

Il faisait le rappel d'Allah de l'Assr jusqu'au Maghreb. 

 

-Muslim Al-Makki rapporte :

 

"J'ai vue Ibn Zubayr incliné (c'est à dire en roukou' ), j'ai lu Al-Baqarah, Aal-Imran, An-nissa ainsi qu'Al-Maidah et il ne s'était toujours pas relevé."

( Az-zuhd d'Abou Dawoud) 

 

-Ibn Wahb a dit:

 

" J'ai vue At-thawri dans la mosquée sacrée. Après la prière du maghreb, il se leva, se mis prier, puis se prosterna. Il ne releva sa tête de la prosternation, qu'à l'appel de la prière de l'Icha."

(Syar a'lam An-nubala 7/207) 

 

-Abou Bakr Ibn 'Iyach a dit:

" Si tu voyais Habib Ibn Thabit lorsqu'il est prosterné, tu penserais qu'il est mort [Et qu'il ne se relèvera donc plus]."

(Al-Hilya 5/61) 

 

-Ibn Abi dhi'b partait très tôt à la mosquée le vendredi, ceci afin de prier jusqu'à ce que l'Imam arrive.

(Syar a'lam An-nubala 7/141). 

658723

Leur préservation de la prière en groupe...

 

-Muhammad Ibn l-Moubarak a dit :

 

" Sa'id Ibn Abd al-aziz pleurait lorsqu'il manquait la prière en groupe."

(Al-Hilya 6/126) . 

 

-Waki' Ibn Al-Jarah disait :

 

" Eloigne toi de celui qui néglige le premier Takbir de l'Imam ! ".

(Al-Hilya 8/270) 

 

-Waki' Ibn l-Jaraah rapporte qu'Al-A'Mach atteignait les 7O Ans et qu'il n'avait malgré cela, jamais manqué le premier Takbir de l'Imam.

(Syar A'lam An-nubala 6/232) 

 

-Il est rapporté d'Al-Hilya au sujet d'Al-A'Mach, qu'il était assidu à la prière en groupe ainsi qu'au premier rang. 

 

-L'Imam Al-qadi Taqyoudine Sulaymane rapporte qu'il n'a jamais accomplit une prière obligatoire seul, excepté deux fois.

(Ce récit est rapporté dans Tabaqat Al-Hanabila 2/365). 

 

-L'Imam Ibn Sama'a rapporte qu'il n'avait jamais manqué le premier Takbir de l'Imam, sauf une seule fois, c'est le jour ou sa mère est morte, il avait ce jour là manqué une prière obligatoire en groupe à la mosquée.

( Tahdhib At-tahdhib 1/173). 

 

-Pendant 50 ans, Sa'id Ibn al-Moussayb n'a pas manquait le premier Takbir de l'Imam ou prier dans un rang autre que le premier.

(Al-hilya 2/163)

 

-Rabi'a ibn Yazid a dit :

 

"Jamais le Muezzin n'a fait l'appel à la prière du Dhohr, et ce depuis 40 ans, sans que je ne me trouve à ce moment là dans la mosquée, sauf lorsque je suis malade ou en voyage."

(Syar A'lam An-nubala 5/240). 

 

-Bishr Ibn Al-Hassan était surnommé As-Saffi car il était toujours dans le premier Saff (Rang) dans la mosquée de Basra, et ce pendant plus de 50 ans.

(Tahdhib At-tahdhib 1/447) 

 

-Lorsqu'Abu 'Abd Ar-rahmane as-salmi était malade, on le portait jusqu'à la mosquée.

(Al-Mussanaff 1/350) 

 

-Entendant le Muezzin faire l'appel à la prière, 'Amir Ibn Abd Al-aziz demanda qu'on l'amène à la mosquée.

On lui dit alors : " Mais tu es très malade !"

Il rétorqua :" Ne vais-je pas répondre à celui qui appel Allah ?".

On l'amena alors à la mosquée, il entra en prière avec l'Imam s'était le maghrib, il accomplit une Rakaat puis mourut."

(Syar A'lam An-nubala 5/220).

 

-Muhammad Ibn Wassi' a dit:

 

"Il n y a dans ce bas monde rien de de plus délicieux que la prière en groupe et la rencontre avec les frères."

(Al-Hilya 4/291). 

 

-Note : Sans remonter à l'époque des Salafs, on peut citer le cas du Sheikh Salih Az-zughaibi. 

 Le Sheikh Salih Az-zughaibi est né à Qassim en 1869 (environs), il devint en 1924 Imam et Khatib dans la mosquée de Médine.

Il était un signe d'Allah sur terre, connue pour sa grande dévotion et sa grande piété, il était sans cesse en train de réciter le Quran. 

 Il était connue pour son grand attachement à la prière en groupe et à l'Imamat, il ne laissait personne le remplacer.

D'ailleurs, un jour se préparant pour se rendre à la mosquée (pour la prière du Soubh), un scorpion le piqua, mais malgré cette blessure, il se rendit à la mosquée et ce n'est qu'après la prière qu'il informa les présents.

Les gens se précipitèrent alors vers lui pour lire sur lui Quran et le transporter d'urgence à l'hôpital. 

En 25 ans, il ne manqua aucune prière en groupe et il n'a jamais procédé à des prosternations de distraction.

Tous les jours, lorsqu'il rentrait dans la mosquée pour l'Assr, il n'en sortait qu'après l'Icha (sauf pour une affaire importante) et lorsqu'il rentrait dans la mosquée pour le Soubh, il n'en sortait qu'après le lever du soleil.

On rapporte que s'était lui qui était chargé de l'ouverture et de la fermeture de la mosquée. 

 Lorsqu'il faisait la prière de demande de la pluie, il pleuvait après sa prière. 

 Il est mort en 1950 à l'age de 80 ans et fut enterré au Baqi' 

 Le Sheikh Atuya Muhamad Salim le mentionne dans son ouvrage : "Le Tarawih sur plus de 100 années dans la mosquée du prophète" mentionne le cas du Sheikh Salih Az-zughaibi. 

658723

Leurs prières la nuit (Qiyam al-Layl)...

 

-Quelqu'un questionna Hassan al Basri en ces termes :

 

"Je m'endors en bonne santé en ayant le désir de me réveiller pour prier la nuit et je prépare même de l'eau pour mes ablutions.

Mais pourquoi donc est-ce que je n'arrive pas à me réveiller pour prier ?" 

 Hassan lui répondit : " Tes péchés ...t'ont emprisonné (ou attaché) !" 

 

-Hassan al-basri a aussi dit :

" Le serviteur commet des péchés qui le prive par la suite de la prière nocturne".

(ghada' Al Albab Charh mandhoumat al adab) 

 

-Un étudiant dormi chez l'Imam Ahmad. 

L'Imam Ahmad posa à coté de l'étudiant un peu d’eau.

Ne s’étant pas levé pour prier durant la nuit, l'étudiant n’utilisa donc pas l’eau. 

Au moment du Soubh, constata que l’eau n’avait pas bougé, l'Imam Ahmad demanda à cet étudiant : " Pourquoi n'as tu pas utilisé l'eau ? ".

L'étudiant eu honte et garda le silence. 

L'Imam Ahmad lui a alors dit : " Soubhana Allah ! Soubhana Allah ! Je n'ai jamais entendu parler d'un étudiant dans le Hadith qui ne se lève pas la nuit pour prier "

(Rapporté Par Ibn Muflih dans Adab Ach-char’iya tome 2 p 169 ) 

 

-Abi Ishaq As-sabi'i a dit un jour :

 

" Ma santé est partie et mes os sont devenues faibles, à tel point qu'aujourd'hui lorsque je me lève pour prier la nuit je ne peut lire que Sourate Al-Baqarah et Sourate Al-Imrane".

(At-tahajoud wa qiyam al-layl p 96) 

 

-Ibrahim Ibn Chamasse a dit :

 

" J'ai connue Ahmad Ibn Hanbal alors qu'il n'était qu'un enfant, malgré son jeune âge il se levait la nuit pour prier"

(Syar 11/228) 

 

-Al-Qassim Ibn Ayoub disait :

 

" Sai'd Ibn Jubeyr pleurait tellement la nuit qu'il en est devenue aveugle "

(At-tahajud Wa qiyam Al-layl p 206) 

 

-Abdoullah Ibn Abi Malika disait:

 

" J'ai voyagé avec Ibn Abbas de la Mecque à Médine, il passait la moitié de la nuit en prière "

(Az-zuhd D'Abi dawoud p 336) 

 

-Qatada disait :

 

"L'hypocrite se lève rarement la nuit pour prier "

(Al-Hilya 2 p 338) 

 

-Ibn Abi Az-zanad (ou zinad ??) rapporte que son père disait :

 

" Lorsque je sortais la nuit pour me rentre à la mosquée du prophète, il y avait dans chaque maison devant laquelle je passait une personne entrain de réciter le livre d'Allah"

(At-tahajud wa qiyam al-layl p 174) 

 

-Thabit Al-Binani disait que la chose la plus délicieuse pour lui était la prière la nuit !

(Safat as-safwat 3/262) 

 

-Yahya ibn Muadh dit :

« Le remède du cœur se trouve dans cinq choses : la lecture réfléchie du Coran, l’évacuation du ventre (le jeûne), la prière nocturne, la manifestation d’humilité à l’aube et le fait de fréquenter l’assemblée des pieux.» 

 

-Thabit Al-Binani disait Il ne faut pas qualifier un homme de dévot, et ce même s'il a réuni en lui les plus nobles qualités tant qu'elle n'aura pas acquis deux caractéristiques : Le jeune le jour et la prière la nuit.

(Al-hilya 1/318) 

 

-Fudhayl Ibn iyadh disait :

 

" Si tu n'arrive pas à jeuner le jour et à prier la nuit, saches que c'est parce que tes péchés t'ont enchainé".

(ghada' Al Albab Charh mandhoumat al adab) 

 

-Des hommes dirent à Ibn Mass'oud ! :

"Nous n'arrivons pas à prier la nuit !

Il répondit : " Se sont vos péchés qui vous éloigne de la prière la nuit"

(ghada' Al Albab Charh mandhoumat al adab) 

 

-Un Jour homme demanda à Hassan Al-Basri :

 

" Ô Abu sa'id Pourquoi ceux qui prient la nuit sont ceux ayant les plus beaux visages parmi les gens ?

Il répondit : "Car ils restent seuls avec le clément, alors il les revêt de sa lumière et celle-ci apparait sur leur visage".

(Hassan Al-Basri d'Ibn Al-Jawzi aux éditions sabil p 34) 

 

-Sa'id Ibn l-Moussayeb a prié la Soubh pendant plus de 50 ans avec les ablutions de l'Icha et il jeûnait constamment. (Al-Hilya 2/163) 

 

-Thabit Al-Binani a dit :

 

"Il n y a rien de plus délicieux pour mon coeur que la prière la nuit."

(Sifat al-safwa 3/262) 

 

-Soufian at-thawri disait :

 

" Je suis le plus heureux lorsque la nuit tombe".

Ceci parce qu'il aimait énormément la prière nocturne.

(Massanid Ibn l-Ju'd 284) 

 

-Afin de ne pas s'endormir en prière, Safwan Ibn Salimet priait au balcon en hiver, et en été il priait dans la maison.

(Al-Hilya 3/159) 

 

-Fudayl Ibn Iyadh disait :

 

" Il y a parmi les caractéristiques des prophètes, des vertueux ainsi que des cœurs et des âmes pures, trois caractéristiques : الحلم (Sagesse, bonté, longanimité, mansuétude..), الأناة (modération, douceur, calme, patience..) et la prière la nuit.

(Al-Hilya) 

 

-Abou Souleymane Ad Dàràni :

 

" Les obéissants ont au travers de leurs nuits, plus de jouissance que n'en trouvent d'autres au travers de leurs futilités… et n'eusse été la nuit, je n'aurais pas souhaité demeurer dans le bas monde".

(Min Akhabari As-salafs p 63) 

 

-Al Hassan Al Bassri disait:

 

"Je ne trouve rien de plus fort dans l'adoration que la prière dans les profondeurs de la nuit".

(Al-Ihyaa) 

 

-Tawouss sautait de sur son lit, ensuite il se purifiait et faisait face à la Qibla jusqu'au matin, et il disait:

 

"le souvenir de l'enfer a fait s'envoler le sommeil des adorateurs".

(Min Akhabar as-salafs p 64) 

 

-Ad-dahak :

 

" J'ai rencontré des gens qui avaient honte de dormir la nuit sans se lever pour prier "

(At-tahajud wa qiyam al-layl p 49) 

 

-Abou Outhmane An Nahdi disait:

 

"J'ai accueilli (et accordé l'hospitalité à) Abou Houreyra sept jours durant, lui, sa femme et son serviteur se partageaient la nuit en trois.

Celui-ci priait, puis il réveillait celui (ou celle) là."

(Al-Ihyaa) 

 

La plupart de ces récits sont tirés du livre Min Akhbar As-salafs du Sheikh Pakistanais : Zakariya Ibn Ghoulam Qadir Al-Bakistani


Cheikh Zakariya Ibn Ghoulam Qadir Al-Bakistani - الشيخ زكريا بن غلام قادر الباكستاني

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prière - الصلاة