compteur de visite

Catégories

16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 16:32
Les plaisirs de l’au-delà sont plus durables

Les plaisirs en soi, sont nécessaires à l’être humain et à toute créature vivante même.

 

C’est pourquoi on ne doit pas les condamner pour le seul fait qu’il s’agisse de plaisirs.

 

Ils ne sont condamnables, et leur délaissement n’est préférable au fait d’en jouir, qu’à condition qu’ils impliquent de renoncer à un plaisir plus grand et plus complet.

 

Ils sont condamnables aussi s’ils engendrent une douleur plus grande encore que celle engendrée par leur délaissement.

 

C’est là qu’apparaît la différence entre l’être raisonnable et éveillé, et l’être stupide et ignorant.

 

Quand la raison conçoit la différence respective qui existe entre les deux plaisirs et les deux douleurs, et se rend compte qu’il n’y a pas de commune mesure entre eux, il lui est alors plus facile de délaisser un plaisir moindre pour jouir d’un plaisir plus important, et de supporter une douleur bénigne pour éviter une douleur plus intense.

 

Partant de ce principe, les plaisirs de l’au-delà sont plus importants et plus durables qu’eux d’ici-bas, qui sont de moindre importance et plus court.

 

Il en va de même pour la douleur de l’au-delà et celle d’ici-bas.

 

Mais tout ceci repose sur la foi et la certitude.

 

Plus la certitude n’est forte et s’enracine dans le cœur, et plus il lui est facile de délaisser un moindre plaisir pour un plaisir plus intense, et de supporter la moindre douleur pour éviter une douleur plus intense.

 

Et c’est d’Allâh que nous demandons l’aide.

 

Kitab al-fawâ'id

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

اللذة من حيث هي مطلوبة للانسان بل ولكل حي ؛ فلا تذم من جهة كونها لذة ، وإنما تذم ويكون تركها خيرا من نيلها وأنفع إذا تضمنت فوات لذة أعظم منها وأكمل ، أو أعقبت ألما حصوله أعظم من ألم فواتها؛ فها هنا يطهر الفرق بين العاقل الفطن والأحمق الجاهل ؛ فمتى عرف العقل التفاوت بين اللذتين والألمين ، وأنه لا نسبة لأحدهما إلى الآخر؛ هان عليه ترك أدنى اللذتين لتحصيل أعلاهما، واحتمال أيسر الألمين لدفع أعلاهما
وإذا تقررت هذه القاعدة فلذة الآخرة أعظم وأدوم ، ولذة الدنيا أصغر وأقصر ، وكذلك ألم الآخرة وألم الدنيا
والمعول في ذلك على الايمان واليقين ؛ فإذا قوي اليقين وباشر القلب آثر الأعلى على الأدنى في جانب اللذة ، واحتمل الألم الأسهل على الأصعب

والله المستعان

كتاب الفوائد

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر