compteur de visite

Catégories

2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 16:20
Les rapports sexuels sont-ils obligatoires ? (vidéo)

On a demandé à shaikh Al-Islam ibn Taymia :

 

Une femme patiente sur son mari un mois, deux mois, pendant lesquels il ne l’approche pas.

 

Commet-il un péché ?

 

Et cela est-il exigible de lui ? 

 

Réponse :

 

Il est obligatoire à l’homme de satisfaire son épouse bil ma’ruf (c’est-à-dire ce qui est connu ou répandu parmi les gens).

 

C’est un des plus grands droits de son épouse sur lui, plus grand encore que le fait qu’il la nourrisse. 

 

Les rapports sexuels sont obligatoires, certains savants ont dit:

 

"au moins une fois tous les quatre mois"

 

D’autres ont dit :

 

"selon le désir (de la femme) et les capacités (de l’homme), de la même façon qu’il la nourrit selon ses besoins et ses capacités"

 

Et c’est l’avis le plus authentique.

 

(Majmu’ Al-Fatawa 32/170).

 

4598

Y a-t-il un temps ou une limite ?

 

On a demandé à shaikh Al-Albani :

 

En ce qui concerne les rapports sexuels, y a-t-il un temps ou une limite spécifiée dans la sunna ?

 

Le shaikh a répondu :

 

Selon son désir à lui et son désir à elle.

 

(Silsila Al-Huda wa Nur 431).

 

 

4598

Donc il n’y a pas de limite dans la sunna, ni dans le temps, ni dans la fréquence, sauf dans ce qui est connu comme les journées de Ramadan, le pèlerinage… 

 

Par contre, certains savants tirent du hadith de Aws ibn Aws At-Thaqafi rapporté par Abu Dawud, An-Nasa’i, Ibn Khuzaïma et d’autres :

 

« Celui qui fait les grandes ablutions, vient tôt, vient à pied, se rapproche de l’imam et écoute attentivement, on lui écrit pour chaque pas la récompense du jeûne et de la prière d’une année »,

 

La vertu d’avoir un rapport avec son épouse le vendredi matin avant la prière.

 

L’imam Ibn Khuzaïma dit :

 

« Sa parole « man ghassala waghtasala » signifie que l’homme a eu un rapport avec son épouse et qu’en cela il lui a rendu le ghusl obligatoire, et il a lui aussi fait le ghusl. ».

 

Cette explication est également rapportée par shaikh ‘Abdel Muhsin Al-‘Abbad dans son explication du Sahih Abi Dawud (cassette 35).

 

traduit par salafs.com

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق