compteur de visite

Catégories

30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 23:00
Les ruses d'Iblis dans les ablutions

-Certains adorateurs se font duper dans l'intention en disant :


"J'ôte la souillure."

Puis il dit :

"La prière m'est permise."

Puis il répète :

"j'ôte la souillure."

La cause de cette ruse est l'ignorance de la législation car l'intention est dans le coeur, et non pas par une expression.
 
Donc la surchage d'une prononciation n'est pas utile, et encore moins de répèter l'expression.

-D'autres se font duper en regardant l'eau par laquelle il vont accomplir leur ablution en disant : 

"Et d'ou te vient ta pureté ?"

S'interrogeant et émettant des suppositions lointaines.

Il lui suffit de savoir que pour la législation, l'eau dans son fondement est pure, qu'il ne délaisse, donc, pas le fondement pour une supposition. 

-D'autres se font duper en utilisant beaucoup d'eau et ils réunissent en cela quatre points répugnés :
 
  1. Le gaspillage d'eau, 
  2.  
  3. la perte du précieux temps dans ce qui n'est ni obligatoire ni recommandé, 
  4.  
  5. une pratique contre la législation, car il ne se contente pas de se que la législation lui a délimité comme petite quantité d'eau, 
  6.  
  7. l'entrée dans ce que la législation a interdit, à savoir, ne pas dépasser plus de trois fois

De même, il se peut qu'il s'attarde dans son ablution, perdant ainsi, son temps de prière, le premier temps le plus méritoire, ou le manquement du groupe (jamâ'a).
 
La ruse d'Iblîs concernant cela est que tu es dans une adoration qui n'est pas valable.

Donc la prière n'est pas valable.

S'il méditait sur son cas, il saurait qu'il est en divergence et commet un excés.

Assurément, nous en avons vu qui regardent ces insufflations mais ne ce soucient pas de leur nourriture, leur boisson, et ne préservent pas leur langue de la médisance. 


Ô malheur, le cas à été inversé ! 


D'aprés 'Abdullah Ibn 'Amr Ibn 'AS , le Prophète صلى الله عليه وسلم passa à côté de Sa'd qui accomplisait ses ablutions , il lui dit صلى الله عليه وسلم :

"Quel est ce gaspillage, ô Sa'd?
Il dit: Y a t-il du gaspillage dans l'ablution?
Il dit: Oui, même si tu étais à proximité d'une rivière"
(Ibn Mâja n° 425.AL Albânî l'a déclaré faible dans Da'îf Ibn Mâja) 

D'aprés 'Ubay , le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

"Un démon nommé al-Wilhân accompagne la pratique de l'ablution, craignez le."Et dans une autre version:"Soyez-en averti"
(Tirmîdhî n° 57-421-94-419.Al-Albânî a dit dans Da'if Ibn Mâja"Trés faible".) 

Al-Hassan a dit : "Le démon de l'ablution est appellé Al-Wilhân, il rit des gens pendant l'ablution"
 
Dans une chaîne remontant à Abû Nu'âma, Abdullah Ibn Mughaffâl a entendu son fils dire :

"Ô ALLAH, je te demande al-firdaws et je te demande....
'Abdullah l'intérompit et lui dit : Demande à ALLAH le Paradis et cherche refuge auprés de Lui contre l'Enfer car j'ai certes entendu le Prophète dire: "Il viendra dans cette communauté des personnes qui trangresseront dans les invocations et la Purification."

(Abû Dâwûd n° 96, Ibn Mâja n° 3864.Al-Albânî la authentifié dans Al-irwâ n° 140.) 

Ibn Chawdhab a dit :

"Al-Hassan émit des critiques à Ibn Sirîn en lui disant: "L'un d'entre vous accomplit ses ablutions avec une outre et se lave avec une gibecière en versant, frottant, se nuisant à lui même et contredisant la tradition de leur Prophète". 

Abû al-Wafâ Ibn 'Aqîl disait :

"Le plus bel acquis pour les gens doués de raison est le temps, et la moindre adoration est celle à travers l'eau. 
Le Prophète disait, en effet :"Versez sur l'urine du bèdouin un sceau d'eau"
(Al-Bukhârî n° 220-6128 et Muslim n° 284-380-148-56-529.) 

Il صلى الله عليه وسلم a dit concernant le sperme :

"Lave les tâches qui se trouvent sur toi avec économie (d'eau)".
(Ahmad vol.6 p.243.Le décret a divergé selon qu'il remontait au Prophète ou qu'il était interrompu dans sa chaîne). 

Il صلى الله عليه وسلم a dit pour les chaussures :

"Leur purification est de les frotter dans la terre."
(Abû Dawûd n° 385-386-387-650.Al-Albânî l'a authentifié dans Sahîh Abû Dawûd.)

Et concernant la traîne de la femme :

" Elle se purifie par ce qui suit."
(Abû Dawûd n° 384, Ibn Mâja n° 531.Al-Albânî l'a authentifié dans Sahîh Abû Dawûd et Ibn Mâja)
 
Il صلى الله عليه وسلم a dit :

"On lave l'urine de la petite fille et on verse de l'eau sur l'urine du garçon."
(Abû Dawûd n° 376, Ibn Mâja n° 526.Al-Albânî l'a authentifié dans Sahîh Abû Dawûd n° 400-401 et Sahîh al-jâmi' n° 8117.) 

Il صلى الله عليه وسلم a interdit au berger d'annoncer, à celui qui l'avait intérrogé concernant l'eau, ce qui lui revenait en disant :

"Ce que tu nous a laissé est pur."Et Ô toi, détenteur de l'eau, ne l'imforme pas."
et le Messager d'ALLAH a réformé le bédouin.
(Al-Albânî l'a déclaré faible dans Tamâm al-minna.) 

Il a monté l'âne sans selle, et on ne connaissait pas de son comportement une adoration avec l'utilisation de baucoup d'eau.
Il fesait ses ablutions aux abrevoirs de la mosquée.Il est bien connu que les bédouins qui venaient à lui, de la campagne, étaient rustres.N'as-tu pas su que l'un d'entre eux a uriné dans la mosquée.Tout ceci est pour notre enseignement et notre apprentissage afin que l'on sache que l'eau dans son origine est pure.

(Al_Albânî la déclaré faible dans Da'if al-Jâmi n° 5549) 

Il a accompli ses ablutions dans une flaque dont l'eau était comme le hénné en macération.
(Hadith sans fondement).
 
Quant à sa parole صلى الله عليه وسلم :

"Purifiez-vous de l'urine"
(Al-Albânî l'a authentifié dans Sahîh al-Jâmi' n° 3002 avec l'expression :"Purifiez-vous de l'urine car le châtiment de la tombe, en général, est dû à l'urine").
 
Cette purification a une prescription bien connue, à savoir que la personne ne doit pas négliger le lieu qu'elle a atteint sans qu'elle ne le nettoie à l'eau.

Quant à la dissémination lorsque l'on s'y attache, cela s'accroît et de consacré du temps à ce qui ne sied pas (dans la lègislation). 
 
L'auteur a dit : Aswad Ibn Sâlim, qui était parmis les grands pieux, utilisait beaucoup d'eau dans son ablution, puis il delaissa cela.

Une personne l'interroga concernant la cause de son délaissement, il répondit صلى الله عليه وسلم :

"Je dormis une nuit lorsqu'on m'interpella : Ô Aswad, quel est cela ?!
"Yahya Ibn Sa'îd al-Ansâri m'a rapporté d'aprés Sâ'id Ibn al-Mussayib : "Lorsqu'on dépasse trois fois dans les ablutions, cela ne s'éléve pas au cieux !
Puis il a dit : Je ne recommencerais pas, je ne recommencerais pas.
Aujourd'hui, le creux de la main remplie d'eau me suffit." 

Tablîs Iblis, les ruses de Satan de Ibn al-Jawzi, chapitre VIII: Les ruses d'Iblis chez les serviteurs et les adorateurs dans leurs adorations
 

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة