compteur de visite

Catégories

30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 20:25
Malheur aux voleurs (audio-vidéo)

 

Question :

 

Nous avons des logiciels qui sont distribués sous forme de cassettes (cd), et sur ces cd est écrit « droits réservés » (copyrights).

 

Certains frères les achètent (en payant le prix), mais ils ont le choix de le garder ou de le rendre. Ce qu’ils font, c’est qu’ils les achètent et en font une copie, puis ils les rendent comme ils l’ont acheté en disant : cela ne convient pas, ou cela ne m’a pas plus, ce n’est pas ce que je cherche, ou d’autres excuses encore, et il peut mentir, comme il peut être véridique (dans ses excuses).

 

Pour ce qui est d’acheter ce logiciel, de le copier et de le rendre, ou dans le vocabulaire religieux : le fait d’acheter un chose spécifique pour une utilité qu’elle contient, copier cette chose sans endommager le cd, sans rien en enlever, et rendre le cd comme il était en continuant à profiter de ce qu’on a pris comme utilité, quel est le jugement sur cela ?

 

Réponse :

 

Malheureusement mon frère, cela était le comportement des mécréants et c’est devenu le comportement des musulmans.

 

Le prophète (salallahu ’alayhi wasalam) nous a éduqués et instruits de la meilleure manière et parmi les choses qu’il nous a appris : 

 

« Donne son dépôt à celui qui te l’a confié et ne trahit pas celui qui te trahit ».

 

Si un musulman achète cette cassette (cd) sur laquelle est inscrit « copie interdite » (ou droits réservés, copyrights), qu’il en fait une copie, même sans la rendre, et vend les copies, cela n’est pas permis.

 

Alors qu’en est-il de celui qui va en faire une copie et la rendre en prétextant ce que tu as rappelé et qui est un mensonge.

 

Cela est une tromperie et il ne convient pas que cela vienne d’un musulman, malheureusement certains musulmans ont dépassé la règles instaurée par les juifs : la fin justifie les moyens.

 

Ceux qui font ça justifient leur acte en disant qu’il y a un bien dans la copie de cette cassette (cd) et nous ne l’avons pas endommagé.

 

Ils ne veulent pas voir et je ne pense pas qu’ils ne savent pas qu’ils ont causé du tort au propriétaire (producteur, éditeur, concepteur)...

 

Comme certains éditeurs qui publient des ouvrages, parfois de plusieurs volumes et qui engagent des frais d’impression, ensuite quelqu’un vient et prend (vole) ce livre et le publie sans l’accord de l’auteur ou de l’éditeur, ceci est une traîtrise et une tromperie qui n’est pas permise au musulman.

 

Et le hadith précédent est suffisant : 

 

« Donne son dépôt à celui qui te l’a confié et ne trahit pas celui qui te trahit ».

 

Le vendeur t’a vendu cette cassette à condition que tu ne le trompes pas, que tu ne la copies pas.

 

Et celui qui le fait a trompé et cela n’est aucunement permis en islam.

 

Et s’il y a près de toi des musulmans qui sont loin de leur pays et de leur religion, conseille-leur qu’ils s’éloignent de cette escroquerie.

 

Question :

 

Et je ne dois pas les aider, si l’un d’entre eux me le demande ?

 

Réponse :

 

Non, tu les aiderais dans le mal si tu le faisais.

 

Question :

 

Et si le vendeur présume, je ne dis pas qu’il est certain, mais il présume que celui qui lui rapporte un cd l’a copié.

 

Réponse :

 

La supposition ne suffit pas, tant qu’il est écrit (sur le cd) ce que tu as rappelé auparavant (droits réservés).

 

100624-Royalty-Free-RF-Clipart-Illustration-Of-A-Black-And-

 

Question :

 

Certains disent : si j’achète un livre, n’importe quel livre, cet achat est licite (sahih), et il m’est permis ensuite de le vendre, et c’est une deuxième vente, car il m’appartient.

 

Je peux le vendre et il n’y a rien de mal.

 

Réponse :

 

Comment ça il n’y a rien de mal… il l’a acheté d’une manière légale, mais il n’a pas acheté les droits d’édition… la situation est claire, il possède et peut profiter de ce livre, mais il ne possède pas ce qui peut résulter de la publication (copie) de ce livre.

 

copié de salafs.com

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم