compteur de visite

Catégories

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 17:45
Message à ceux qui pratiquent le boycott (الهجر - hajr) sans nécessité (vidéo)

Question :

 

Nous avons des étudiants en science salafis d’un pays donné et nous avons besoin de leur science, mais nous les avons boycotté et nous nous sommes séparés d’eux pendant 7 ans parce qu’ils n’ont pas déclaré untel et untel innovateur.

 

Réponse :

 

Il s’agit de maladies dangereuses que certains prêcheurs ou ceux qui prétendent avoir de la science dedans, c’est-à-dire être pressé de rendre des jugements sur les gens et d'être précité en boycottant et en abandonnant même s'il n’y a rien qui nécessite cela.

 

C’est quelque chose qui a directement contribué à diviser les rangs, en particulier les rangs de Ahl as-Sunnah, ceux qui sont sur le Manhaj des Salafs.

 

Donc, il y a beaucoup de concessions de part et d’autres sans revenir aux savants, et cela peut même aller aussi loin que de les déclarer mutuellement être des innovateurs ou pervers, même si celui dont on parle n’est pas innovateur ou un pervers.

 

Cela se produit en raison de l’éloignement de la science, de l’apprentissage et de la compréhension de la religion d’Allah عز و جل.

 

Il est donc du devoir du musulman de rechercher la science qui lui permet de faire la distinction entre la vérité et le mensonge, entre ce qui est bon et ce qui est mal, entre le tawhid et le Shirk, et entre la Sunna et l'innovation.

 

Nous avons même vu certains d’entre eux, et ils sont une minorité musulmane, se battre entre eux et ils sont (de façon générale) sur un Manhaj sain.

 

Mais les désirs personnels, l’ignorance, et l’amour d’être en face des gens, peut conduire certains à déclarer l’autre innovateur comme ils veulent et de se précipiter dans le boycott.

 

Toutefois, boycotter avec des principes spécifiques doit être pris en considération, dont certains sont liés au boycott et certains se rapportent au mahjoor (celui qui est boycotté).

 

Toutes les erreurs ne méritent pas le boycott, quelqu’un peut être boycotté pour un problème mineur dû à une croyance importante qui mènera à un résultat positif, mais on peut ne pas être boycotté pour une affaire encore plus importante afin d’éviter une fitna et une séparation.

 

Le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a boycotté les trois qui sont restés (et n’ont pas participé à la bataille de Tabouk), même si ces péchés ne sont rien en comparaison des péchés des hypocrites et ceux qui étaient dans l’opposition (au message).

 

Dans le même temps, il a gardé les hypocrites avec lui et n’a rien fait pour eux de sorte qu’il ne soit pas dit que Muhammed tue ses compagnons comme le prophète صلى الله عليه وسلم l’a expliqué comme raison.

 

Par conséquent, la question du boycott sans tenir compte des avantages et des inconvénients d’une question est très dangereux, peut être que vous le boycotter et, en réalité, le livrer à l’ennemi, peut-être vous le boycotter et cela ne provoque chez lui que d’aller plus loin dans son égarement, ou peut-être vous le boycotter sur une question qui ne mérite pas le boycott.

 

Oui, celui dont l’innovation et la désobéissance sont établies et l’on croit très largement que le boycott lui sera bénéfique, alors oui.

 

Mais le contraire pourrait être le cas : vous le boycottez et, comme résultat, il retourne pour commettre beaucoup de péchés et de désobéissance.

 

Il peut même se tourner vers les ennemis de la Sunna et vous êtes la cause de cela.

 

Pour plus d’information :

 

Lisez le livre «الفرق بين النصيحة والتعيير تصنيف - La différence entre le conseiller et condamner» (A télécharger en arabe : Ici) par al-Hafidh Ibn Rajab رحمه الله.

 

Et s'efforcer d'éviter tout ce qui pourrait provoquer une réaction négative comme c’est le cas avec beaucoup de ceux qui se précipitent à boycotter pour des raisons les plus futiles avant de conseiller et de diriger, ou de déclarer son frère être un innovateur pour une raison injustifiée, au moins vous devez vous efforcer dans le conseiller et l’orienter, et méfiez-vous de hâter le boycott.

 

En fait, certains de ceux qui sont considérés comme des étudiants en science dans certains pays même si ils sont minoritaires dans ces pays, parfois se boycottent les uns les autres.

 

Il est du devoir des musulmans de revenir à la bonne façon de remédier à ces affaires, en suivant la méthodologie des Salaf As-Saleh, de sorte que vous soyez sauf et les autres sont saufs de vous.

 

 Traduit par minhaj sunna

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية