compteur de visite

Catégories

1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 00:11
Nous est-il permis en tant qu’étudiants en science islamique de nous taire à propos des innovateurs ?

Question :

 

Nous est-il permis en tant qu'étudiants en science islamique de nous taire à propos des innovateurs en religion, et d'éduquer les étudiants et les jeunes à suivre le manhaj des salafs sans citer les noms des innovateurs en religion ?

 

Réponse :

 

Par Allâh, on les cite en les décrivant et en prononçant leurs noms lorsque le besoin s'impose et ce, lorsqu'une personne devient leader, dirige la communauté et les jeunes afin de les conduire vers le faux, on cite son nom.

 

Lorsque le besoin se fait sentir de citer son nom on doit forcément le faire.

 

Saisissant cette occasion, je citerai l'exemple d'un salafi qui enseignait en Egypte.

 

Il traitait les sujets de manière générale, et les étudiants ne comprenaient pas.

 

Puis, il commença à préciser les noms des groupes islamiques et ceux des personnes.

 

Les étudiants dirent : "Cheikh, pourquoi ne nous as-tu pas enseigné cela depuis le début ?"

 

Le professeur leur répondit : "Je vous ai donné beaucoup de cours, je vous disais ceci cela."

 

Les étudiants lui répondirent : "Par Allâh, nous n'avions rien compris."

 

Nous avions étudié le livre des sectes et des doctrines, nous l'avions mémorisé, les professeurs ne nous parlaient pas des sectes contemporaines comme le groupe des Tablighs, les frères Musulmans (Al Ikhwân al Muslimin) etc, les savants ne les citaient pas.

 

Nous ne pensions pas qu'elles étaient des sectes jusqu'à ce que nous les découvrîmes et les étudiâmes.

 

C'est ainsi que nous avons compris la nécessité de les citer.

 

Louange à Allâh que les professeurs qui se gênaient de citer leurs noms les citent à présent.

 

Louange à Allâh, car ceci est une obligation.

 

En ce qui concerne ce qui ne constitue aucun danger, il n'y a pas d'intérêt à citer les noms.

 

Mais si il y a un danger au sens qu'ils attirent les jeunes dans leur milieu, qu’ils les dirigent, qu'ils combattent les hommes de la Sunna avec eux, il devient obligatoire de citer leurs noms.

 

On cite leurs noms et ils ne méritent pas de respect.

 

Les partisans des sectes disent : Ô ibn Uthaymin, tes adeptes et toi, allez éternellement en enfer !  

 

Ceci constitue leur point de vue au sujet des savants.

 

Il les considère mécréants, ceux-là sont des Khawârij, leur langage est très brutal.

 

Nous implorons Allâh de nous accordé l’intégrité.

 

Explication du traité de la sunna, question posée pendant le cours p.152-153

Publié par salafi.vefblog.net

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية