compteur de visite

Catégories

24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 10:51
Oeuvre aujourd'hui pour récolter des récompenses après ta mort (vidéo)

Ils disaient auparavant que le livre est ton enfant éternel.

 

Car le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : 

 

«Lorsque l’enfant d’Adam meurt, ses œuvres sont interrompues à l’exception de trois choses. »

 

Et il a cité parmi ces trois choses : « Une science dont les gens profitent. »

 

Ils disaient donc que le livre est ton enfant éternel.

 

Et à notre époque, nous avons la possibilité d’enregistrer nos voix.

 

Les savants meurent et leur voix reste.

 

L’Imam Ibn Baz رحمه الله , l’Imam Ibn Othaymin, l’Imam Al Albani et d’autres parmi les gens de science (sont morts mais) leurs voix sont présentes ainsi que leur science, leurs éclaircissements, leurs conseils et leurs orientations.

 

Les étudiants ne cessent d’écouter leurs cours et de profiter de leur science.

 

Il est donc profitable de faire parvenir la science aux gens.

 

Que ce soit fait par le savant directement ou en faisant parvenir la science du savant aux gens.

 

Il est possible qu’une personne n’ait pas de science mais elle peut faire parvenir aux gens la science des savants.

 

Que ce soit en offrant un livre ou une cassette profitable ou bien en orientant un étudiant vers une assise de science.

 

Ceci laisse de nombreuses traces bénites.

 

Il est parfois possible qu’une personne puisse en inciter une autre à étudier la science.

 

Si elle motive et incite un jeune à étudier la science et qu’il s’oriente vers cela, elle aura alors la même récompense que lui.

 

Allah a la grâce immense et Il est Omniscient.

 

Celui qui indique un bien est comme celui qui le fait.

 

Ceci est donc un énorme moyen de multiplier ses récompenses que les gens négligent.

 

Et le fait d’être profitable aux gens est meilleur que de se limiter à sa personne.

 

Ceci est également valable pour les aumônes.

 

Il est possible qu’un homme n’ait pas d’argent mais qu’il indique à un ami une bonne manière de dépenser son argent.

 

Son ami dépense alors son argent comme il lui a indiqué et cet homme pauvre obtient alors la même récompense que lui.

 

Car celui qui indique un bien est comme celui qui le fait.

 

Allah a la grâce immense et Il est Omniscient.

 

Ceci est donc une porte (de bien) immense à laquelle le musulman doit prêter attention.

 

Un homme peut prononcer une parole à laquelle il n’accorde aucune importance et atteint les plus hauts degrés auprès d’Allah par cette parole.

 

Ceci fait également partie de ce sujet.

 

Tu peux multiplier tes récompenses par une parole sincère en conseillant les serviteurs d’Allah, une parole véridique, sincère et profitable pour les serviteurs.

 

Ceci est une manière de multiplier tes récompenses et cela fait partie des traces (que tu laisses après ta mort).

 

Certains savants appellent cela la deuxième vie de l’homme.

 

L’homme a deux vies par ses œuvres.

 

Lorsqu’il est en vie, par les œuvres qu’il accomplit et après sa mort, par les traces de ses œuvres.

 

Celui qui obtient la réussite parmi les serviteurs d’Allah est celui dont l’ambition ne se limite pas à obtenir des récompenses au moment où il accomplit une œuvre, mais il souhaite accomplir des œuvres afin d’obtenir des récompenses après sa mort.

 

Ceci est un projet profitable et bénéfique dont le serviteur profite pleinement, c’est-à-dire qu’il recherche à accomplir des œuvres pour lesquelles il sera récompensé sans limite.

 

Et ce qui est étonnant, c’est que les jours passent, voir même les mois et les années, et il y a des gens, vivants et bonne santé, qui ne récoltent aucune récompense.

 

Au contraire, ils récoltent des péchés.

 

Et d’autres sont sous terre, Allah les a fait mourir depuis de nombreuses années, mais ils récoltent chaque jour des récompenses pour des actes qu’ils ont accomplis.

 

Ils récoltent chaque jour des récompenses.

 

Et l’autre est vivant et en bonne santé, les jours, les mois et les années passent, et il ne récolte aucune récompense.

 

Au contraire, il ne récolte que des péchés, et le refuge est auprès d’Allah.

 

Alors que l’autre est dans sa tombe mais il récolte chaque jour des récompenses car Allah lui a permis d’accorder durant sa vie de l’importance à ce sujet, c’est-à-dire la multiplication des récompenses qui est liée aux traces des œuvres.

 

Le serviteur doit s’instruire à ce sujet et lui accorder une part (de ses œuvres) car le jour de sa mort va venir.

 

Il doit donc veiller à ce que sa récolte de récompenses continue même après sa mort.

 

Et le Prophète صلى الله عليه و سلم a certes dit :

 

« Lorsque l’enfant d’Adam meurt, ses œuvres sont interrompues à l’exception de trois choses : une aumône continue, une science dont les gens profitent ou un enfant pieux qui invoque Allah en sa faveur. »

 

copié de forum.daralhadith-sh.com

 

 

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر