compteur de visite

Catégories

18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 14:04
Parler des choses inconnues du passé

Question :

 

On entend souvent certaines personnes dire :

 

« Il est arrivé ceci, ou cela a eu lieu, il y a 100 millions d’années ou 150 millions d’années ».

 

Leur est-il permis ou leur est-il possible d’estimer la réalisation de certaines choses (dans le passé) ?

 

Et le temps écoulé entre nous et Adam, sur lui la paix, se compte-t-il en millions d’années ?

 

Réponse :

 

Le fait que certaines personnes disent :

 

« Telle chose est arrivée il y a un million d’années, ou un peu plus ou un peu moins », fait partie des mensonges au sujet desquels il n’y a aucune preuve.

 

Il n’est pas permis de parler des choses inconnues du passé si ce n’est en se basant sur une preuve authentique tirée du Livre d’Allah, de la Sunna du Prophète, ou d’informations transmises par des gens de confiance.

 

Personne ne sait combien de temps s’est écoulé entre nous et Adam, si ce n’est Allah. Allah le Très-Haut a dit :

 

« Que de générations avons-nous exterminées, après Noé ! » [1]

 

Il a aussi dit :

 

« Ne vous est-il pas parvenu le récit de ceux d’avant vous, du peuple de Noé, des ‘Aad, des Thamûd et de ceux qui vécurent après eux, et que seul Allah connaît ? » [2]

 

Ainsi, ce qui est dit par certains médias ou dans certains livres au sujet de vestiges dont l’âge serait de plusieurs millions d’années n’est que mystification, mensonge et paroles qui ne sont basées sur aucune science.

 

[1] Le Voyage Nocturne, v. 17.

[2] Abraham,v. 9.

 

Kitâb ud-Da’wa, vol. 8, page 27.

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر