compteur de visite

Catégories

27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 16:35
Peut-on apprendre avec les livres des innovateurs écrits avant leur déviation ?

Question :

 

Doit-on profiter des livres des gens de l'innovation s'ils ont été écrits avant qu'ils ne se soient égarés, ou même après s'ils ne contiennent pas de déviation et que c'est un bon livre sur le sujet ?

 

Réponse :

 

En vérité dans le Livre d'Allāh et la Sunnah du Messager d'Allāh (sallallāhu ‘alayhi wa sallam), et dans les livres qui ont été transmis de nos Salaf as-Sālih, qui sont purs et exempts d'innovations, il y a ce qui nous suffit pour ne pas avoir besoin de se tourner vers les livres des gens de l'innovation, qu'ils les aient écrits avant qu'ils ne tombent dans l'innovation ou après.

 

Car fait partie de ce qui profite aux muslims d'éliminer et d'éradiquer la mention des gens de l'innovation.

 

S'accrocher à leurs livres dans l'intention d'en tirer un bienfait les grandit et élève leur statut dans le cœur des gens.

 

Et fait partie de ce qui profite aux muslims et à l'Islām, d'étouffer les gens de l'innovation et de diminuer la mention des têtes de l'innovation et de l'égarement.

 

De plus vous ne trouverez pas un livre qui ne contienne pas quelques vérités, même les livres des juifs, des chrétiens et des groupes égarés.

 

Il est donc prioritaire que les muslims se focalisent sur ce que nous avons mentionné précédemment, parce que c'est plus sûr et une meilleure garantie pour le muslim, et cela lui évite d'honnorer ceux qu'Allāh a disgraciés.

 

C'est ma réponse à la question.

 

Certains Imāms ont fait la remarque et étaient d'avis qu'il n'est pas approprié de prendre des gens de l'innovation même si c'est du vrai, et s'il est possible de prendre le hadith par un autre chemin que par un innovateur, alors passe en premier d'éviter cet innovateur, même si c'est le transmetteur du hadith.

 

En priorité on l'évite afin d'éviter qu'il ne soit mentionné comme nous l'avons dit précédemment.

 

réponse de Al-ʿAllāmah, ach-Cheikh Rabī’ Ibn Hādī al-Madkhalī (hafidhahullāh) lors d'une rencontre enregistrée entre lui et des frères salafis palestiniens

Réf : Tiré des notes du livre « Hiwār Ma’a Fadīlat ich-Cheikh ʿAlī al-Halabī » (p. 31), une réfutation d'al-Halabī par Cheikh Ahmad an-Najmī (rahimahullāh).

Source : www.salafitalk.com

copié de albasyrah.over-blog.com

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية