compteur de visite

Catégories

6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 22:17
Peut-on interroger et demander des avis juridiques aux étudiants en science ? (audio)

 

Question :

 

Honorable Cheikh, une personne dit :

 

Qu’Allâh soit bienfaisant envers vous.

 

Dans notre pays il n’y a pas de savants, peut-on interroger et demander des avis juridiques aux étudiants en science sur la jurisprudence et autres ?

 

Réponse :

 

S’il y a des étudiants en science qui suivent la méthodologie des pieux prédécesseurs, il n’y a pas de mal à retourner vers eux pour les questions ordinaires qui ne demandent pas une recherche poussée à condition qu’ils suivent la voie des gens de la Sunna.

 

Quant aux questions difficiles qui concernent la communauté, il faut revenir aux grands savants car parmi les choses qui ont le plus nuit aux jeunes musulmans ces dernières années : Prendre les petits étudiants comme muftis, alors que certains d’entre eux ignorent des choses élémentaires de la religion que tout musulman est censé connaître.

 

Ces étudiants ne doivent donc pas être interrogés sur les questions liées au jihad, ni sur les questions complexes qui concernent la communauté et les musulmans, les questions importantes pour lesquelles il faut revenir aux grands savants.

 

Beaucoup de savants s’abstiennent de répondre à ces questions alors que ces jeunes se précipitent à répondre comme bon leur semble, et le refuge est auprès d’Allâh.

 

De ce fait, tu le vois un jour autoriser la fête du mawlid, le lendemain il autorise d’imiter les chrétiens puis de fêter ton anniversaire et celui de ta femme, un autre jour il autorise à la femme de découvrir son visage, puis il conseille d’aller dans certains endroits au nom du jihad, un autre jour tu le verras autoriser à des personnes de se raser la barbe, d’écouter de la musique et ainsi de suite…

 

Énormément de fatwas d’égarement ont été émises à cause du retour à ces ignorants.

 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية