compteur de visite

Catégories

26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 15:21
Poèmes sur le badinage (les plaisanteries) et ses dangers

88jar2c.png

Mis'ar ibn Kidâm a dit à son fils Kidâm :

 

" Je te prodigue, Ô Kidam, cette recommandation.

Ecoute ce que dit un père envers toi plein de compassion.

Écarte-toi du badinage comme de la dispute,

Car ce sont deux défauts que je n'accepte pas chez un ami.

Les ayant expérimentés, je ne les agrée,

Ni chez un voisin, ni chez un compagnon.

L'ignorant est dénigré auprès des siens

Tant et si bien qu'il devient la risée des gens."

 

Vers mentionnés par Abou Nou'yam, dans Al Hikyah (7/204), à travers une chaine de narrateur sûre.

88jar2c.png

Un autre poète a dit :

 

"Plaisante avec ton ami tant qu'il apprécie tes paroles

Mais évite de le faire devant les gens

Il est bien probable qu'une seule de ces railleries

Ouvre la porte à une esquisse d'animosité."

88jar2c.png

Un autre poète a dit:

 

" Ne plaisante pas excessivement mais si tu le fais

N'y ajoute pas un mauvais comportement

Méfie-toi d'une plaisanterie qui peut vexer

Les plaisanteries précèdent souvent les colères."

88jar2c.png

Un autre poète a dit:

 

" L'orgueil est une bassesse et rester humble t'élève

Celui qui abuse des railleries et du rire est discrédité

L'avidité est pauvreté et se contenter de peu une fierté

Désespérer de ce qu'Allah a décrété est égarement"

88jar2c.png

 

Un autre poète a dit :

 

" Méfie-toi, je te dis, méfie-toi de trop plaisanter

Cela fera de toi un sale gosse bien minable

La lumière de ton visage se dissipera

Et laissera place à l'obscurité de la honte"

88jar2c.png

 

Un autre poète a dit :

 

"Un homme rencontra son frère, son ami

Il lui tint des propos qui ne se pardonnent pas

Puis s'excusa en disant vouloir plaisanter et s'amuser

Malheur à toi, tu serviras de combustible au fond de l'Enfer

Tu l'as cherché en ne cessant de rire et de te moquer

De ceux qui ont maintenant le coeur brisé

Ne sais-tu pas, certes l'ignorance te domine

Que plaisanter peut être la plus grande des insultes."

 

Extrait du livre d'ibn Mouflih : al-âdâb ach-char'iyyah 2/339

 

Les ruses de Satan, Umm Abdillah, p.203   

copié de alhouda.forumactif.com

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Poèmes islamiques - قصائد الإسلامي