compteur de visite

Catégories

1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 15:20
Prier avec ses chaussures

Hadith 170

 

Abu Sa’id (radhia llahu anhu) a rapporté : le Messager d’Allah (alayhi salat wa salam) a dit :

 

« Lorsque l’un d’entre vous va à la mosquée il doit regarder ses sandales (chaussures) et si il voit une impureté ou une saleté dessus, il doit les essuyer et ensuite prier avec. »

[Rapporté par Abu Da’ud et Ibn Khuzaima l’a classé Sahih]

 

Ceci est une partie d’un hadith, cependant, Shaykh Muqbil a mentionné le hadith entier dans son livre  As-Sahih Musnad Mimma Laysa Fis-Sahihain.

 

Dans ce hadith se trouve la règle du respect du Masjid et du fait de le garder propre car Allah (subhana wa ta’ala) nous l’a ordonné dans son Noble Livre.

 

Et quand Nous indiquâmes pour Abraham le lieu de la Maison (La Kaaba) [en lui disant] (traductions rapprochées) : 

 

« Ne M'associe rien; et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour qui s'y tiennent debout et pour ceux qui s'y inclinent et se prosternent. » (Al-Hajj 22:26) 

 

« Dans des maisons [des mosquées] qu'Allah a permis que l'on élève, et où Son Nom est invoqué; Le glorifient en elles matin et après- midi, » (An-Nur 24:36) 

 

Lorsque la femme qui nettoyait le Masjid mourut, le Prophète (alayhi salat wa salam) alors qu’il ignorait (sa mort) a demandé de ses nouvelles.

Abu Hurayrah (radhia llahu anhu) a rapporté :

 

« Une femme au teint noir (avait l’habitude de) nettoyer la mosquée.

Le Messager d’Allah (alayhi salat wa salam) demanda de ses nouvelles.

Les gens lui dirent qu’elle était morte.

Il leur demanda alors : pourquoi ne m’a-t-on pas informé, et il apparait qu’ils eurent traité son affaire comme une petite affaire.

Il (le Prophète) a dit : Amenez-moi à sa tombe.

Ils l’emenèrent donc à cet endroit et il fit la prière sur elle et dit ensuite : En vérité, ces tombes sont remplis d’obscurité pour leurs habitants.

En vérité, Allah le Tout Puissant les illumine pour leurs occupants à cause de la prière que je fais sur eux.»

[Sahih Muslim, le Livre de la Prière no 2088]

 

Ce hadith indique les vertus du nettoyage du masjid et nous encourage à le faire.

 

Nous apprenons de ce hadith qu’il est préférable de prier avec des chaussures : Le Prophète (alayhi salat wa salam) priait avec ses chaussures comme cela est indiqué  dans les Sahihain (Sahih Bukhari et Sahih Muslim) dans un hadith d’Abi Maslamah :

 

«Bin Yazid Al-Azdi a dit : J’ai demandé à Anas bin Malik si le Prophète avait déjà prier avec ses chaussures.

Il m’a répondu : « Oui. »»

[Sahih Al Bukhari, le Livre de la Prière no 384]

 

Le fait de prier avec ses chaussures nous différencie des Juifs comme l’a rapporté Abu Da’woud dans son Sunan du hadith de Shaddad ibn Aws (radhia llahu anhu) qui a dit : Le Messager d’Allah (alayhi salat wa salam) a dit :

 

« Différenciez-vous des Juifs, en vérité, ils ne prient pas avec leurs chaussures. »

 

S’il n’avait pas été rapporté que le Prophète (alayhi salat wa salam) priait sans chaussures, nous aurions dit que prier avec ses chaussures est une obligation, puisque le fait de se différencier des Juifs est un acte recommandé.

 

Cela indique donc qu’il est permis d’enlever ses chaussures pour prier.

 

Prier avec les chaussures est un grand sujet pour les ignorants, c’est pourquoi ils rejettent ceux qu’ils voient entrer et prier avec leurs chaussures.

 

Ils le voient comme quelque chose de honteux pour le masjid ; mais c’est une erreur évidente !

 

A cause de cette croyance corrompue (qu’ont certaines personnes et certains ignorants), Shaykh Muqbil a écrit un traité sur ce sujet intitulé : La Permission d’Accomplir la Prière avec les Chaussures.

 

Ce traité est vraiment bénéfique, nous vous conseillons de le lire.

 

Il est obligatoire pour quelqu’un qui veut prier ou entrer dans le masjid avec ses chaussures de les regarder.

 

S’il voit des saletés dessus il doit les essuyer, mais s’il ne trouve aucune saleté sur ses chaussures il peut prier sans les nettoyer.

Notes de Bulughul Maraam, Hadiths 167-175, Cours donné par Umm 'Abdillaah Al-Waadi'iyyah le 5 Jumaada Al-Awaal 1426 | 12 Juin 2005
Traduit de l’arabe par Umm ‘Abdir-Rahman Hanim (Haalah) bint Yusuf (Toronto, Ontario, Canada )
Traduit de l’anglais par Oum Aïcha  


Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Prière - الصلاة