compteur de visite

Catégories

1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 14:59
Prix du sang versé par une femme qui a avorté délibérément

Question :

 

Une femme enceinte a avorté intentionnellement, que doit-elle faire, a-t-elle une expiation à faire ?

 

Réponse :

 

-Si le fœtus avorté a atteint quatre mois, elle aura commis un grave péché, et elle doit s'en repentir à Allah (Gloire à Lui), et ne plus y retourner.

 

Elle doit également verser le prix du sang aux héritiers s'ils le revendiquent, qui est l'équivalent du prix du sang d'un esclave mâle ou femelle ; il est estimé au dixième du prix du sang de la mère.

 

Elle n'a pas d'expiation à faire, car elle a tué le fœtus intentionnellement.

 

-Mais si le fœtus n'a pas atteint quatre mois, elle aura commis un interdit duquel elle doit se repentir, et ne plus y retourner ; et elle n'a pas de prix de sang à verser.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La première question de la Fatwa numéro 19590

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام