compteur de visite

Catégories

4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 18:51
Quand la Palestine reviendra-t-elle à nous ? - متى تعود إلينا فلسطين؟ (audio)

 
Lorsqu’un Musulman à travers le monde demande : «Quand la Palestine reviendra-t-elle à nous?»

 

La réponse est : «Lorsque tu reviendras à Allah (avec une rectitude dans la croyance, des actions méritoires, l’obéissance etc.) la Palestine reviendra à toi.»

 

Cette réponse est dérivée du propos du Messager (Prières et bénédictions d’Allah sur lui) rapporté par l’imam Ahmad et Abou Daoud sous l’autorité de Thawban (qu’Allah l’agrée) :

 

« Les Nations seront appelés contre vous, comme sont appelés les gens pour manger dans un grand plat.

Ils demandèrent : Ô Messager d’Allah, serons-nous si peu nombreux à cette époque?

Il répondit (Prières et bénédictions d’Allah sur lui) : Non, vous serez nombreux à cette époque, mais vous serez telle l’écume de la mer. Et Allah retirera des coeurs des ennemis la crainte qu’ils avaient pour vous et placera le wahn [faiblesse] dans vos coeurs.

Ils dirent : « Et qu’est que le wahn Ô Messager d’Allah?

Il dit (Prières et bénédictions d’Allah sur lui) : L’amour de ce bas-monde et la détestation de la mort.»

(rapporté par Ahmad, n°21897 et Abou Daoud, n°2497, authentifié par Al Albani dans As Sahîha, n°8183).

 

Si nous revenons à Allah (avec une ‘aqîda correcte, des actions méritoires, l’obéissance etc.), ce qui nous a été enlevé reviendra à nous.

 

Si nous restons distants d’Allah (c’est-à-dire distants dans l’affaire de la croyance, les actions méritoires, l’obéissance etc.) nous perdrons alors ce qui est dans nos mains.

 

Et en effet Allah le Très-Haut a émis ce jugement dans son Livre Glorieux, et Il dit :

 

"Et lorsque votre Seigneur proclama : "Si vous êtes reconnaissants, très certainement J’augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous êtes ingrats , Mon châtiment sera terrible" (Coran, 14/7, traduction française dans le sens du verset)

 

Le Très-Haut nous informe que le fait d’être ingrat pour les bénédictions qu’il a répandu sur nous causera leur privation…

 

Nos savants disent :

 

« Les bénédictions sont une proie et le fait d’être reconnaissant pour ces dernières est la chose qui les fait demeurer ».

 

(…)

 

Lorsqu’Allah répand ses bénédictions sur un serviteur et qu’il souhaite que ces bénédictions perdurent et ne cessent point, alors il lui est impératif d’être reconnaissant envers Allah (Le Très-Haut, le Majestueux) pour ces dernières.

 

Cependant s’il est négligeant en cela, ces bénédictions seront retirées et viendront alors sur lui l’humiliation et le rabaissement.

 

C’est ce qu’Allah a décrété et établi comme façon de traiter sa création dans Son univers.

 

Et il n’y a de puissance ni de force qu’avec Allah (l’Exalté, le Magnificient).

 

Quand la Palestine reviendra-t-elle à nous?

 

Lorsque nous reviendrons à Allah (dans la rectitude de la ‘aqida, les actions méritoires, l’obéissance etc.) la Palestine reviendra à nous.

 

En effet, le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) nous informa également que l’humiliation s’abattra sur la oumma et que l’avilissement encerclera ses enfants (c’est-à-dire les fils et les filles de cette oumma) lorsqu’ils transgresseront la religion de leur Seigneur et qu’ils seront isolés du suivi de la Sunna du Prophète de cette oumma.

 

Il dit (prières et bénédictions d’Allah sur lui) :

 

« Si vous pratiquez la ‘îynâ (type de vente avec usure), et que vous vous accrochez aux queues des vaches et que vous demeurez satisfaits de l’agriculture, et que vous délaissez l’effort dans la voie d’Allah, Allah permettra votre humiliation et Il ne retirera point cet état de vous jusqu’à ce que vous retourniez à votre religion »

(rapporté par Abou Daoud sous l’autorité de Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée tous deux), hadith n°3462, authentifié par Al Albani dans As Sahiha, n°11).

 

Par conséquent, il n’y a pas de retour à l’honneur excepté par la voie du retour vers Allah – le Seigneur de toute chose.

 

Il dit (paix et bénédictions d’Allah sur lui) : « jusqu’à ce que vous retourniez à votre religion » – la religion avec laquelle Muhammad (paix et bénédictions d’Allah sur lui) est venu et la voie à laquelle il a guidé.

 

En effet, ce qui se passe aujourd’hui à Gaza n’est pas (seulement) une affaire de soutien humanitaire et ce n’est pas une affaire uniquement reliée aux humains.

 

Ce n’est pas une affaire liée à l’accomplissement d’actes de bienfaisance ou de charité.

 

L’affaire n’est pas seulement une affaire de bonté mais plutôt une affaire de croyance (‘aqîda).

 

C’est une affaire en relation avec la croyance dans ses racines et la religion dans sa colonne vertébrale.

 

Ce n’est pas une affaire suscitée par les mécréants avant l’apparition des Musulmans de cette oumma, car en effet l’excitation/émotionnalisme qui remplit le monde ne peut profiter en rien.

 

Ce ne sont pas les moyens qui mèneront à ce qui est recherché.

 

Les moyens sont clairs pour celui doué de clairvoyance et de discernement.

 

Ceci parce que l’emotionnalisme/excitation ne fait ni partie des moyens légiférés de la législation islamique dans l’atteinte des buts ni dans la guidée vers laquelle le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) nous a dirigé.

Traduction anglaise abrégée de Matâ ta’oudou ilaynâ Falastin, p.7-10 par Abou Mou’âwiya ‘AbduLlah, « abridged: when will Palestine be returned to us – shaikh Raslan », salaficentre.com, 21 et 22 novembre 2012, Ici et Ici
Traduction française via Salem Abou AbdrRahman
 
Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار