compteur de visite

Catégories

1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 12:07
Réfutation de l'ambiguïté : «Moi je suis avec Cheikh Al Abbâd, je ne mets pas en garde contre Al-Maghrâwî» (dossier)

Certains de nos frères - qu’Allâh nous guide et les guide - lorsqu’on leur reproche de ne pas prendre position contre Al-Maghrâwî et de ne pas mettre en garde contre lui mais de plus de le défendre, essayent de se justifier par une ambiguïté qui consiste à dire que Cheikh ‘AbdelMohsin Al-‘Abbâd - qu’Allâh le préserve - ne critique pas Al-Maghrâwî et qu’eux donc ont la même position que le cheikh et qu’on ne peut donc pas leur reprocher de ne pas prendre position contre AlMaghrâwî.

 

Voici donc - pour ceux qui sont véridiques et cherchent la vérité- la réfutation de cette ambiguïté par Cheikh Ahmad bin ‘Omar Bâzmoul (1) - qu’Allâh le préserve - tirée de règles dans la méthodologie tirées elles-mêmes d'une épître de l'imam As-Sijzî -qu’Allâh lui fasse miséricorde-  intitulée : "Risâlat As-Sijziyyi li ahli Zabîd" (2) et compilées sur le site salafi www.sahab.net  par Cheikh Khâlid Adh-Dhafîrî - qu’Allâh le préserve - et expliquées par Cheikh Ahmad bin Sâlim bin 'Omar Bâzmoul. 

 

Voici donc l’une de ces règles expliquée par Cheikh Ahmad bin Sâlim bin 'Omar Bâzmoul -qu’Allâh le préserve - qui contient la réfutation de l’ambiguïté citée ci-dessus : 

 

"Règle"Excuser le savant sunnite qui fait l'éloge de l'innovateur (dans la Religion) par le fait qu'il ne connait pas son madhhab et qu'il n'a pas étudié ses avis et cela n'est pas une critique à son égard" 

 

C'est-à-dire: 

 

Si Cheikh 'Abdel-Mohsin Al-'Abbâd vient et fait l'éloge d'AlMaghrâwi par exemple.

 

Et cela existe, Cheikh 'Abdel-Mohsin Al-'Abbâd dit qu'Al-Maghrâwî est un sunnite. 

 

Cheikh Rabî' - qu’Allâh le préserve - et Cheikh An-Najmî - qu’Allâh lui fasse miséricorde - viennent et disent qu'Al-Maghrâwî est un innovateur (dans la Religion) et un égaré. 

 

D'accord : les paroles de takfîr d'Al-Maghrâwî, si Cheikh 'AbdelMohsin Al-'Abbâd venait à en prendre connaissance qu'en dirait-il ?

 

Il dirait : égarement et innovation.

 

Donc, Cheikh 'Abdel-Mohsin, ce qu'Al-Maghrâwî a comme égarements ne lui est pas parvenu ou il lui est parvenu qu'Al-Maghrâwî s'est repenti alors que les autres savent qu'il ne s'est pas repenti. 

 

Donc, le savant on l'excuse mais certains jouent en disant : "Moi je suis avec Cheikh Al-'Abbâd !"

 

C'est tout, il joue. 

 

Non !

 

Ce qui est obligatoire ici c'est de chercher la vérité. 

 

Donc ceux qui critiquent Al-Maghrâwî et ont mis en évidence son takfîr et ses égarements, ils l'ont mis en évidence par ses enregistrements et ses paroles et ses écrits et ont clarifié avec preuve et donc il t'est obligatoire de suivre ceux qui mettent en garde contre Al-Maghrâwî. 

 

(1)Cheikh Ahmad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul, né à la Mecque en l’an 1391 de l’Hégire, est l’élève de son frère le savant salafi Cheikh Mohammad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul et de l’éminent savant salafi Cheikh Rabî’ bin Hâdî Al-Madkhalî et d’autres.

Il a des recommandations de nombreux grands savants, à titre d’exemple la recommandation de l’éminent savant et mufti du Sud de l’Arabie Saoudite de son vivant Cheikh Ahmad bin Yahyâ An-Najmî - qu’Allâh lui fasse miséricorde - qui dit à son sujet dans sa préface d’un livre de Cheikh Ahmad Bâzmoul : "Le noble et très savant cheikh salafi Ahmad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul".

Et le porteur de l’étendard de la science de la critique et de l’éloge à cette époque Cheikh Rabî bin Hâdî Al-Madkhalî a dit à son sujet : "Certes, le frère Ahmad Bâzmoul, je le connais comme faisant partie des meilleurs parmi ceux qui portent la science en terme de religion et de comportement et de méthodologie et je crois qu’il est digne d’enseigner et de prêcher. Il m’a demandé cette recommandation et je la lui ai donnée car je crois qu’il en est digne". 

 

(2)"Risâlat As-Sijzî li ahli Zabîd fi ar-raddi ‘alâ man ankara al-harf wa as-sawt" de l’imam Abou Nasr ‘Oubaydoullâh bnou Sa’îd bni Hâtim As-Sijziyyi Al-Wâ˜ilî Al-Bakrî mort en l’an 444 de l’Hégire qu’Allâh lui fasse miséricorde. Télécharger cette épître

 

 Publié par spfbirmingham.com

قاعدة، يقول

(الاعتذار للعالم السني الذي مدح المبتدع بأنه لم يخبر مذهبه، ولم يدرس آراءه، وليس هذا من الطعن فيه)

يعنى: هذا لو جاء مثلًا الشيخ عبد المحسن العباد فزكى مثلًا المغراوي، وهذا حاصل الشيخ العباد يقول المغراوي سُنِّي، يأتي الشيخ ربيع، الشيخ النجمي، يقولون: ضال مبتدع المغراوي، طيب أقوال المغراوي التكفيرية لو اطلع عليها الشيخ العباد ماذا يقول عنها؟

، يقول: ضلال وابتداع، فالشيخ العباد لم يبلغه ما عند المغراوي من ضلالات أو بلغه أنه تاب، والآخرون يعلمون أنه لم يتب

فالعالم يعتذر له، لكن هنا يتلاعب يقول أنا مع الشيخ العباد خلاص يتلاعب، لا هنا الواجب عليك طلب الحق، فالذين قدحوا في المغراوي وبينوا تكفيره وضلالاته، بينوها بأصواته وأقواله وكتاباته، وبينوها بالحجة، فيجب عليك أن تتبع من يقول ومن يحذر من المغراوي

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود