compteur de visite

Catégories

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 00:17
Les savants réfutent Salah Al-Moghâmissi (vidéo)

Les invocations sont faites avec des termes légiférés

et non pas avec l'expérience des gens

 

Question :

 

Qu'Allâh soit bienfaisant envers vous.

 

La personne demande :

 

Est-il permis à quiconque de restreindre aux gens des expressions ou des invocations qu'ils formuleront à des moments précis comme lors d'épreuves, de grossesse, de voyage, etc...?

 

Réponse de Cheikh Sâlih El Fawzân :

 

Les invocations et les adorations ne peuvent être restreintes qu'avec une preuve du Livre ou de la Sunnah.

 

Quant à celui qui limite une chose ou un nombre bien défini, sans preuves, est un innovateur.

 

(fin de la parole du cheikh)

ERA.png

Les gens de la Sunnah ne restreignent rien des invocations et des adorations si ce n'est avec une preuve du Livre ou de la Sunnah.

 

Quant à Al Moughâmissî, lui, il restreint les invocations se basant sur le vécu des gens. 

 

 

Paroles de Al Moughâmissi :

 

L'expérience (le vécu) de certaines personnes nous montre que si la personne dit lors de la prosternation (traduction rapprochée) :

 

"Seigneur ne me laisse pas seul, tu est certes le meilleur des héritiers" (Les Prophètes, S21 V89)

 

40 fois, dans une de ses prosternations d'une prière surérogatoire, avec espoir, alors il sera gratifié.

 

Une autre expérience personne n'ayant aucune preuve dans la législation

 

Nous soutenons le vécu des gens.

 

Si la personne est éprouvée par la sorcellerie, le mauvais oeil, la maladie ou un mal, lorsqu'elle se présente devant le Hijr et fait face à la Ka3ba et dit : 

 

"Ô Allâh, tu as dit, et ta parole est La vérité:"

"Allâh a institué la Kaaba, la Maison sacrée, comme un lieu de rassemblement pour les gens..." (La table servie, S5 V97)

"Ô Allâh améliore-moi la situation dans laquelle je suis"

 

On espère que par la miséricorde d'Allâh se mal se dissipera.

 

On espère mais on ne confirme pas (que ce mal sera effacé).

 

ERA.png

Le principe d'autoriser l'adoration se basant sur le vécu des gens, comme l'affirme les soufis, ouvre les portes d'un mal immense.

 

L'adoration est basée sur des preuves légiférées et non sur les expériences personnelles des gens.

 

 

Paroles de Al Moughâmissi :

 

- Nous soutenons le vécu des gens.

- L'expérience personnelle des gens nous montre...

- Après cela, beaucoup de personnes l'ont expérimenté et Allâh les a soulagé.

- Nous soutenons la place de l'expérience personnelle des gens, et c'est un point sur lequel ne diverge pas...

 

ERA.png

Deuxiemement : Al Moughâmissî reconnait que Ach-Cheikh Ibn Bâz, qu'Allâh lui fasse miséricorde, n'approuve pas cette invocation et qu'il (Al Moughâmissî) est le 1er à l'avoir innové.

 

 

Paroles de Al Moughâmissi :

 

Après cela, beaucoup de personnes l'ont expérimenté et Allâh les a soulagé.

 

Certains ont été gratifiés d'une descendance, d'autres de richesse, alors qu'ils se trouvaient auparavant dans l'affliction.

 

Après cela, certains émérites ont délivré un message que les gens se sont transmit et ont dit que le cheikh, (et ils mentionnent le nom), a dit : "Allâh nous suffit et IL nous accordera de ses bienfaits ainsi que Son Messager" et ceci n'est pas correct.

 

Je n'ai pas dit cela (que cheikh Ibn Baz a approuvé cette invocation). 

 

J'espère que cela, les gens vont le comprendre.

 

Je pense que les gens ont mélangé et ont dit que cheikh Ibn Baz a loué cette invocation.

 

Celui qui parle, comprend de moi que j'affirme que cheikh Ibn Baz a loué cette invocation alors que je ne l'ai pas dit.

 

Plutôt ce que j'ai dit, c'est que je ne connais personne qui l'ai dite avant moi.

 

ERA.png

Cheikh Ibn Baz :

 

Les soufis sont divisés en plusieurs catégories et la plupart d'entre eux sont des innovateurs.

 

Ils ont des formulations et des adorations qu'ils utilisent alors qu'elles ne sont basées sur aucune preuve législative.

 

Et la règle veut que toute personne qui pratique une adoration se basant sur autre que ce qu'Allâh a légiféré est appelé "innovateur".

 

Prenez garde !

 

Cramponnez-vous au suivi du Messager, que les prières et le salut d'Allâh soient sur lui, (au suivi) des gens de la Sunnah et du Groupe qui empruntent le chemin du Prophète, que les prières et le salut d'Allah soient sur lui, et qui adoptent les pratiques qu'il accomplissait, sur lui les prières et la paix.

 

Ils prient comme il priait, ils jeûnent comme il jeûnait, ils accomplissent le pélerinage comme il l'accomplissait, sans introduire d'innovation.

 

(fin de la parole du cheikh)

ERA.png

Question :

 

Qu'Allâh vous préserve, Salih El Moughâmissi a publié un post (article) dans le site "Ech-Charqoul Awssat" dans le titre est "mode d'emploi" ( كيف المخدوم ).

 

Parmi ses paroles : Dans le discours de certains, l'esprit sentimental et les signes du soufisme louable diminuent, et chez d'autres ils prennent une ampleur démesurée que ce soit chez ceux le louant ou bien ceux le critiquant (soufisme) sans raisonnement correct ni science pure, et tous se sont trompés de voie.

 

Et les derniers sont pires que les 1er, et ce qui fait partie des bonnes paroles rapportées : Celui qui rentre dans le soufisme sans raisonnement a certes apostasié, et celui qui rentre dans le raisonnement sans soufisme s'est perverti, et celui qui rentre dans le soufisme avec raisonnement a atteint le but.

 

Et impérativement, ce qui est voulu ici c'est l'esprit sentimental et la douceur du cœur, l'éloignement de la dureté, la grandeur de la méditation et la compréhension des signes coraniques et des preuves prophétiques.  

 

Il a dit dans un de ses audios diffusé sur Youtube et sur d'autre supports audios :

 

"Nous soutenons le vécu des gens.

Si la personne est éprouvée par la sorcellerie, le mauvais oeil, la maladie ou un mal, lorsqu'elle se présente devant le Hijr et fait face à la Ka3ba et dit (traduction rapprochée) :

"Ô Allâh, tu as dit, et ta parole est La vérité:" Allâh a institué la Kaaba, la Maison sacrée, comme un lieu de rassemblement pour les gens..." (La table servie, S5 V97)

Ô Allâh améliore-moi la situation dans laquelle je suis"  

 

Alors on espère que par la miséricorde d'Allâh se mal se dissipera.

 

On espère mais on ne confirme pas (que ce mal sera effacé)".

 

Quelles sont vos remarques concernant ces 2 citations?

 

Réponse de Cheikh 'Oubayd El Djâbirî :

 

Toutes les louanges appartiennent à Allâh seul.

 

Cet homme ne fait pas partie de ceux qui detiennent des compétences dans la législation.

 

Il parle de sujets sur la vaste législation avec ignorance et égarement Il ne faut pas s'étonner qu'il se fie aux expériences des gens et qu'il délaisse les textes.

 

Ne t'étonne pas qu'il dise ce qu'il a dit comme expression répandue sur le site "Ech-Charqoul Awssat" car cet homme est un ignorant.

 

Ce avec quoi je me rapproche d'Allâh, est que c'est un prédicateur qui appel au soufisme

 

Question :

 

Qu'Allâh soit bienfaisant envers vous Ô shaykh, quel est la validité de la distinction entre le soufisme louable et le soufisme blamable.

 

Réponse :

 

C'est une erreur.

 

Le soufime dans son intégralité est une innovation même s'il se présente sous différentes formes.

 

Il est entièrement innovation et égarement, comme les gens de science ont mis en garde contre lui (le souffisme).

 

Questionneur :

 

Qu'Allâh vous récompense par un bien, qu'Allâh vous préserve et qu'Il soit bienfaisant envers vous.

 

(fin de la parole du cheikh)

Traduit par abdelmaleek57@gmail.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان
 Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز
 Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود