compteur de visite

Catégories

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 16:19
Remède pour une vie heureuse (vidéo)

La louange appartient à Allâh, Seigneur des 'alamin, et que la prière et les salutations soient sur celui qui a été envoyé comme miséricorde pour les gens, ainsi que sur Sa Famille et Tout Ses Compagnons, ce qui en suit :

 

Ô les frères, Ô les bien aimés, un quart d'heure si Allâh l'Exalté le veut que nous aimerions qu'il soit compté auprès d'Allâh l'Exalté, et nous espérons d'Allâh l'Exalté qu'Il y mettra de la miséricorde, de notre Seigneur, ainsi que de la tranquillité de notre Seigneur et un rappel auprès des créatures élevées. 

 

Ô les bien aimés, j'aimerais me rappeler avec vous une chose, que les gens recherchent, et dont la majorité des gens se plaignent de ne pas l'avoir, ceci est une chose que tout le monde recherche.

 

Le jeune ainsi que le moins jeune le recherche.

 

L'homme le recherche ainsi que la femme.

 

Cette chose est le bonheur.

 

Et beaucoup de gens aujourd'hui disent : "Nous ne nous sentons pas heureux."

 

Et ils ont fait plusieurs moyens/chemins pour rechercher le bonheur.

 

Parmi les gens, il y en a qui pensent que le bonheur réside dans la multiplication des biens.

 

Alors tu les vois se précipiter à accumuler les biens sans se soucier de quelle manière les obtenir.

 

Et ont délaissé le rappel d'Allâh.

 

Alors si le moment coïncide entre la prière et s'accaparer du bien, shaytan se tiendra présent auprès de ce bien (pour te faire oublier la prière).

 

Alors ce n'est pas le bonheur atteint.

 

Plutôt, sa situation sera tel que nous l'a informé Allâh l'Exalté (traduction rapprochée) : 

 

"La course aux richesses vous distrait, jusqu’à ce que vous visitiez les tombes" (sourate la course aux richesses 102 versets 1 - 2)

 

Ainsi celui ci recherche les biens en abondance.

 

Et parmi les gens, il y a ceux qui cherchent l'abondance de la progéniture, délaissant ainsi l'évocation d'Allâh, glorifié Le Très-Haut.

 

Et parmi les gens, il y en a qui voient que le bonheur réside dans les voyages.

 

Alors tu les vois durant toute leur vie se déplacer d'un pays à un autre, négligeant leur femme et leurs enfants, recherchant le bonheur sans pour autant le trouver.

 

Et parmi les gens, ceux qui désespèrent de pouvoir trouver le bonheur et disent : "Le bonheur est tel un mirage, ce n'est pas réel" ne savent-il pas que ces gens confus que le bonheur existe ?!

 

Par Allâh, il existe bel et bien !

 

Le bonheur est dans le cœur du pieux et dans les œuvres pieuses purificatrices.

 

Celui dont Allâh l'Exalté lui a donné le succès en lui donnant la piété, alors Allâh l'a pourvu d'un cœur pieux, qui lui permet d'être confronté aux interdits d'Allâh sans pour autant les pratiquer.

 

Il se tiendra alors aux obligations (qu'Allâh a ordonné), et il ne les négligera pas.

 

Et Allah l'a pourvu des œuvres pieuses, alors Il a pourvu du bonheur, alors le bonheur, Ô les frères, est la sérénité du cœur.

 

Et les cœurs sont entre deux Doigts parmi les Doigts du Tout-Miséricordieux, Il les retourne comme Il veut.

 

Alors le bonheur est un don d'Allah, glorifié le Très-Haut, offert à ses pieux serviteurs.

 

Et le serviteur croyant vie dans le bonheur. ceci veut-il dire qu'il ne sera pas éprouvé ?

 

Non par Allah !

 

Il est éprouvé, il est éprouvé par rapport à sa foi.

 

Les plus éprouvés des gens furent les Prophètes, puis les (semblables), puis les (semblables).

 

Il est éprouvé à mesure de sa religion mais ceci sera un bien pour lui et donc il sera heureux !

 

Comme l'a dit le Prophète (prières et salutations sur Lui) :

 

"Ce que l'affaire du croyant est étonnante !

Son affaire ne comporte (pour lui) que du bien :

S'il est l'objet d'un événement heureux, il remercie Allah et c'est là pour lui une bonne chose.

S'il est victime d'un malheur, il l'endure avec patience et c'est là encore pour lui une bonne chose, et ceci n'appartient qu'au croyant".

(Rapporté par Mouslim) 

 

Il n'y a de divinité méritant l'adoration qu'Allah, comment vis-tu ta vie ?

 

Parfois dans la facilité, parfois dans la difficulté, et pour le croyant, tout ceci est un bien !

 

Il est alors dans le bonheur. 

 

Le croyant sera heureux dans cette vie mondaine, car Allah l'Exalté lui pourvoit de la sérénité du cœur et la satisfaction de ce qu'il lui a été offert.

 

Ainsi il ne s'occupe pas de ce qu'il n'a pas.

 

Le Prophète (prières et salutations sur Lui) a dit :

 

"Celui qui fait de la vie mondaine son souci principal, Allah dispersera ses affaires et placera la pauvreté entre ses yeux, et il n’obtiendra de cette Dounia que ce que Allah lui a déjà réservé.

Celui qui fait de l’au-delà son objectif, Allah lui rassemblera ses affaires et placera sa richesse dans son cœur, et sa part de ce bas-monde que Allah lui a destiné lui viendra inévitablement."

(Hadith rapporté par at Tirmidhi)

 

Il n'y a de divinité méritant l'adoration qu'Allah, comparez entre ces deux situations Ô les frères !

 

Celui qui fait de la Dounia son souci principal, Allah dispersera ses affaires, ainsi ses affaires seront confuses dans son cœur, il ne se reposera pas.

 

S'il dort, s'il se met sur le coté droit, il se rappellera de ceci, et s'il se met sur le côté gauche, il se rappellera de cela, il ne se reposera pas !

 

Et Allah placera la pauvreté entre ses yeux, entre ses yeux, que verra t il à chaque fois ?

 

Que la pauvreté !

 

Si son coffre fort est rempli, ce sera pour une lui une pauvreté !

 

Il ne sera donc pas heureux.

 

Il halètera et pensera de lui qu'il est pauvre alors qu'il n'aura de cette vie mondaine que ce qu'Allah lui a écrit. 

 

Quant à celui qui fait de l’au-delà son objectif, le pieux, le serviteur vertueux, Allah lui rassemblera ses affaires et ne plongera pas dans des affaires soucieuses et placera la richesse dans son cœur.

 

Alors il a le cœur tranquille de ce qu'Allah lui a pourvu.

 

Si Allah lui a peu pourvu, il dit : "La louange appartient à Allah, et je suis meilleur que les autres".

 

Et s'Il lui donne une grande pourvoyance, il dit : "La louange appartient à Allah" et sa part de ce bas monde lui viendra inévitablement. 

 

Il vivra alors dans le bonheur.

 

Ensuite le croyant Ô les frères, qui remplit sa vie de crainte d'Allah et d'œuvres pieuses, il sera heureux jusqu'au terme de sa vie.

 

Alors lui viendra la mort et les anges se présenteront à lui et il sera dit : "Ô bonne âme ! Qui était dans un bon corps, sort loué ! et bonne nouvelle t'es faite du repos et de la grâce sans encourir Sa colère."

 

Alors qu'il est toujours dans le corps, il lui est faite cette bonne nouvelle !  

 

Ainsi ces paroles lui seront répétées jusqu'à sa sortie (âme).

 

Ainsi dès qu'il en sort, l'ange de la mort la prend et la vêtira d'un linceul du paradis ainsi que des senteurs du paradis et elle remontera vers le ciel avec la plus bonne odeur, et les anges demanderont à Allah qu'elle se dirige auprès d'eux en raison de son odeur.

 

Et il lui sera ouvert la porte du ciel le plus bas et il sera dit :

 

"Quelle est cette bonne odeur ?"

Il sera di t: "Untel fils d'untel" et il sera dit : "bBenvenue Ô bonne âme !".

Et on lui ouvrira les portes jusqu'à ce qu'il atteigne le 7ème ciel ensuite Allah ordonnera à l'âme de retourner à cette vie mondaine."

 

Gloire et pureté à Allah !

 

Même à ce moment, auquel il a rempli sa vie de foi et d'œuvres pieuses et de crainte, ceci sera son cas, ensuite il sera heureux et se sentira apaisé dans sa tombe, entendant l'appelant appeler "Mon serviteur a dit vrai" !

 

Alors couvrez-le de parures du paradis ! Dans la tombe Ô les frères !

 

Et vêtissez-le d'habits du Paradis et ouvrez-lui les portes vers le Paradis et élargissez-lui la tombe jusqu'à la distance que l'œil perçoit et il aura repos et de la grâce, et lui sera montré sa place au paradis, matin et soir, et lui est dans sa tombe !

 

Avec tout ceci Ô les frères avec ce cas et bienfaits, il dira : "Ô Seigneur fais venir l'heure, Ô Seigneur fais venir l'heure !"

 

Car il sait que ce qu'il vient après est plus grand.

 

Et lorsqu'il rencontre Allah, il était du coté des heureux.

 

Les gens lors de la rencontre avec Allah, il y en a qui sont du côté des malheureux et d'autres du côtés des heureux !

 

Et il sera du côté des heureux "Et il retournera auprès de ses proches heureux!"

 

Ensuite il sera au Paradis, le Paradis qui est la demeure du bonheur Ô les frères !

 

Le dernier à entrer au Paradis et celui qui a le moins de bienfait au Paradis, savez-vous ce qu'est son bienfait ?

 

Son bienfait est qu'Allah lui donne un Paradis tel que ce qu'il y a crée de cette vie mondaine jusqu'à sa disparition.

 

Vous vous imaginez ?

 

Le bienfait de ce monde, qu'Allah a fait de cette vie mondaine depuis qu'Il l'a crée jusqu'à sa fin, et dix fois plus ! 

 

Celui-là est-il la personne qui a le plus haut degré au Paradis ?

 

Non par Allah !

 

Celui-là est celui qui a le plus bas ! 

 

Et le Prophète (prières et salutations sur Lui) nous a informé d'une histoire étonnante, qui est qu'Allah lui donnera une lumière au niveau de la pointe du pied le jour de la résurrection !

 

Parfois elle s'éteint et parfois elle s'allume !

 

Ainsi il parcourt le chemin (as sirat) en rampant, une main accroché, et une autre qui lâche, l'autre main qui s'accroche et l'autre qui lâche ! un pied qui se maintient, et l'autre qui tombe !

 

Jusqu'à atteindre, et lorsqu'il a atteint il regarda l'enfer et ce qu'il y contient et il dira : "La louange appartient à Allah, Allah m'a certes donné ce qu'Il n'a donné à personne d'autre au monde jusqu'à ce qu'il réussisse à éviter cela !" 

 

Ils vont alors le plonger dans un fleuve (ghadir) et il sera lavé dedans, et ensuite le parfum et la couleur des gens du paradis reviendra en lui !

 

Et il regardera le paradis par une petite fente de la porte et il dira : "Seigneur, fais moi entrer au paradis !"

 

Alors Allah l'Exalté lui dira : "Serais-tu en train de demander le paradis alors que Je t'ai sauvé de l'enfer ?"

 

Allah lui dira : "Toi maintenant, tu dis que l'on t'a donné ce que l'on n'a donné à personne, car Allah l'a sauvé de l'enfer : "Serais-tu maintenant en train de demander le paradis?"

 

Il dira : "Seigneur, met entre moi et l'enfer un voile, que je ne puisse pas entendre son crépitement, c'est-à-dire entre moi et l'enfer qui se trouve derrière moi, met entre moi et l'enfer un voile."

 

Il lui sera alors dit : "Entre au Paradis !"

 

Il entrera alors au paradis et il y aura sur son chemin une demeure, dès qu'il la verra, il se prosternera, il sera dit : "Pourquoi ?"

 

Il dira : "J'ai vu mon Seigneur"

 

Et il lui sera dit : "C'est une demeure parmi d'autres demeures t'appartenant !"

 

Il repartira et rencontrera un homme et se préparera à le glorifier.

 

Il sera dit : "pourquoi ? Car tu es un ange parmi les anges du Seigneur"

 

Et il dira : "Je suis un serviteur parmi Tes serviteurs !"

 

Ensuite Allah lui donnera ce qui équivaut à cette vie mondaine depuis le début de sa création jusqu'à sa fin, et dix fois cela.

 

Demeure de bienfait !

 

Demeure de joie ! 

 

Et le paradis, Ô les frères, on ne l'obtient pas grâce à nos œuvres, c'est-à-dire, que quoi que l'on fasse, le paradis est plus grand !

 

Mais plutôt on l'obtient par la grâce d'Allah !

 

Et nulle d'entre vous ne rentrera au paradis grâce à ses œuvres, on lui a dit : "Même toi Ô Messager d'Allah ?"

Il a dit (prières et salutations sur Lui) : "Même moi, si ce n'est par la miséricorde d'Allah!" 

 

Mais en fait, mes bien-aimés, les œuvres sont une cause pour obtenir la grâce d'Allah !

 

La cause pour obtenir la grâce d'Allah, ce sont les œuvres. 

 

Selon la quantité d'œuvres que tu auras faites, tu seras à un certain degré.

 

Dans le hadith, il est dit :

 

"Si Allah veut élever en degré un de ses serviteurs au paradis dont ses œuvres ne lui ont pas servi Il dira aux anges : "Faites lui tomber des épreuves !"

Ensuite il sera soumis aux épreuves."  

 

Il sera éprouvé, il patientera, alors il sera élevé en degré au paradis. 

 

Les bienfaits du paradis ne cessent pas, ne meurent pas, et son bonheur se terminera par la vision de son Seigneur, glorifié soit-Il !

 

Donc le véritable bonheur Ô les frères, dans cette vie mondaine et dans l'au-delà, est par la crainte d'Allah et les œuvres pieuses.

 

Ô serviteur d'Allah !

 

Ô serviteur d'Allah !

 

Il se peut que tu œuvres dans cette mondaine parmi ce que tu auras œuvré qu'Allah n'aime pas.

 

Par Allah !

 

Tout le bonheur que tu auras eu dans cette vie mondaine ne vaut même pas une immersion rapide dans les flammes de l'enfer !

 

Et de même si tu étais dans une situation étroite dans les œuvres pieuses et dans cette vie mondaine, par Allah, être trempé au paradis une fois te fera oublier tout cela !

 

C'est pour cela que le Prophète (prières et salutations sur Lui) a dit :

 

"On fera venir le jour de la résurrection le plus pauvre des hommes de cette vie d'ici bas, alors qu'il fait partie des gens du paradis !

Le plus pauvre des hommes !

Il n'y a pas plus pauvre que lui.

Il sera alors trempé une fois dans paradis et il lui sera dit : "As tu déjà vu la pauvreté avant cela ?"

Il dira: "Non par Allah ! je n'ai jamais vu de pauvreté auparavant!""

 

Ô serviteur d'Allah, Ô muslim !

 

Imagine toi à la place de cet homme, le plus pauvre d'ici bas mais faisant de bonnes œuvres, par Allah, une seule immersion rapide dans le paradis, la grâce d' une seule immersion rapide dans le paradis seulement te fera oublier tout cela !

 

Le Prophète (prières et salutations sur Lui) a dit :

 

"On fera venir l'homme le plus aisé de cette vie mondaine, qui fait partie des gens de l'enfer, il trempera un moment seulement en enfer et il sera dit :

"As tu déjà vu du bien auparavant ?"

Et il dira : "Non je n'ai jamais vu de bien auparavant!"

 

Disons que tu es le plus aisé des hommes mais pêcheur ou mécréant, le plus aisé des hommes de cette vie mondaine, il n'y a pas plus aisé que toi depuis le début de l'histoire, si le pécheur, on demande l'aide d'Allah et qu'Allah vous préserve d'en faire partie, vient le jour de la résurrection et soit trempé un moment dans l'enfer, il dira : "Je n'ai jamais vu de bien !"

 

Et c'est pour cela, Ô les frères, comment pouvons-nous être inattentif aux œuvres pieuses alors que le Prophète (prières et salutations sur Lui) nous informe de cela, alors que par Allah nous le croyons ?

 

Comment nous épuisons nous dans cette vie ici bas et faisons des choses interdites, délaissant les obligations et étant inattentifs à ces choses qui nous préserve.

 

Ô serviteur d'Allah !

 

Si tu veux le bonheur en toi, dans ta demeure, si tu veux éviter les problèmes à ta demeure, si tu veux la réforme pour ta descendance, si tu veux le bien pour ton pays, si tu veux vivre, mourir et ressusciter dans de bonnes conditions, alors il est de ton devoir de prendre le remêde présent aujourd'hui qui sont les œuvres pieuses.

 

Accroche-toi à cela et imprègne-toi en car par Allah il s'agit du plus grand bienfait d'Allah pour toi.

 

Un grand chapitre mais j'ai promis d'en prendre qu'un quart d'heure.

 

Et qui sont de bonnes paroles à rappeler aux gens biens et celui qui observe des gens tel que vous, aiment discuter davantage de ce sujet.

 

Je demande à Allah l'Exalté par Ses Noms sublimes et attributs élevés qu'Il embellisse notre vie par les bonnes œuvres et qu'Il fasse qu'on fasse partie des gens de bien et qu'Il éloigne de nous et de nos pays le mal et les gens mauvais et qu'Il fasse que l'on chemine dans le chemin d'Allah d'un bien vers un autre bien jusqu'à être affermis vers la miséricorde d'Allah Le Très-Haut, et Allah est le Plus Savant.

 

Et que les prières et salutations soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que Sa Famille et Tous Ses Compagnons.

 

 Traduit par minhaj sunna

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî  - سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر